Top 14 : La Rochelle vient à bout de Bayonne dans une rencontre insoutenable

0
Crédit photo : AFP
Ligue 1

Après un mois sans compétition, La Rochelle s’est amusé à Jean-Dauger. Après un début de rencontre à jeu égal, les visiteurs ont mis à mal des Bayonnais entreprenants, mais trop friables en défense (19-36).

 

Un début de première mi-temps équilibré

La rencontre démarre sur les chapeaux de roue avec beaucoup de prises de risque dans les chandelles par les Rochelais. Néanmoins, les visiteurs enchaînent les erreurs et Bayonne en profite. A la 7è minute, Gaëtan Germain envoie le ballon entre les perches pour ouvrir le score. Il double la mise six minutes plus tard sur une faute de contact d’Atonio (6-0).

L’Aviron Bayonnais, après ces deux pénalités, décide de s’installer en défense. Toutefois, leurs adversaires jouent dans la précipitation, et sur quelques coups de réussites, arrivent à gratter du terrain et des fautes. Jules Plisson en profite et botte deux fois pour permettre à son équipe de revenir à égalité (6-6).

Le premier essai arrive à la 22è, et il est Bleu et Blanc. Sur un excellent travail sur l’aile de Lestrade, Luc a le champ libre pour plonger dans l’en-but. Germain transforme. Mais sur l’engagement suivant, La Rochelle, par Doumayrou, répond illico presto. Petit bémol : Plisson rate sa deuxième botte depuis le début de la rencontre. L’avantage ne restera basque que pendant 40 secondes, puisque Plisson se rattrape à 40 mètres et donne un point d’avance au SR (13-14). Il réitère la chose à la 29è minute suite à un passage en retard sur la transmission de Monribot (13-17). Réponse rapide de Germain à la 32è minute après une sucession de hors-jeu Rochelais (16-17).

La Rochelle accélère en fin de mi-temps et s’impose dans les duels. Les erreurs s’enchaînent pour les locaux et Luamanu va même aller jusqu’à taper le ballon au sol pour casser la dynamique et prendre la biscotte à cinq minutes de la mi-temps. Cela n’empêche pas le SR d’aller chercher nouvel un essai sur un excellent démarquage de Botia à droite. Plisson rate une nouvelle fois le coche (16-22). Les Rochelais vont continuer de profiter de l’avantage numérique par l’intermédiaire de Leyds, qui réalise une course folle du milieu de terrain pour aller marquer cinq points supplémentaire en solitaire. Plisson transforme ette fois-ci et donne 13 points d’avance à la mi-temps aux hommes de Jono Gibbes.

 

Une seconde période plus terne

Le match reprend de manière assez hachée. Des erreurs de chaque côté et le Stade Rochelais fait la faute de trop. Gaëtan Germain profite de l’occasion pour demander la pénalité et réduire la marque à la 43è minute (19-29). Cela réveille leurs adversaires, et après une touche devant l’en-but, le bloc Rochelais vient à bout de la défense basque et Aldritt aplatit le ballon. Plisson tape et donne deux points en plus (19-36).

Le spectacle commence à se calmer, et les phases à se ralentir. Beaucoup de changements des deux côtés pendant quinze minutes. Monribot continue d’aller à la faute avec un plaquage haut mais Plisson, peu en réussite, rate une nouvelle fois le coche.

Il faut attendre la 68è minute pour observer un temps fort Bayonnais. Avec beaucoup de hargne, les Bleu et Blanc tentent de franchir les 15m adverse, mais butent devant une ligne défensive irréprochable. Irréprochable dans le fond, mais pas dans la forme. Sanzy écope d’un carton jaune pour un gros manque de discipline. Après un enchaînement de touches et cinq minutes de bataille, Kerr-Barlow arrache le ballon et met fin aux espoirs Bayonnais.

 

La Rochelle s’impose donc et prend provisoirement la septième place en attendant les rencontres du week-end. Les Maritimes empochent même le bonus offensif. Bayonne, eux, connaissent un coup d’arrêt mais devraient rester dans le Top 6 à l’issue de cette quatrième journée.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here