Rugby

Top 14 : le Racing 92 a joué à se faire peur face au LOU

Le Racing 92 s’est fait peur aujourd’hui face aux joueurs de Pierre Mignoni (24-20). Après une entame formidable, les Franciliens se sont un peu relâchés face à des Lyonnais qui ont failli arracher la victoire à la dernière minute. 

Un début de match à sens unique

Il aura suffi de 13 minutes pour que le sort de cette première mi-temps soit joué. Le récital offensif du Racing 92 commence dès la deuxième minute, après une passe pivot de Boris Palu et une passe sautée de Russell pour Beale intercalé, c’est Fickou qui parvient à marquer le premier essai francilien. Le deuxième essai montre la puissance des avants de Laurent Travers. Une conquête assurée et trois temps de jeu à une passe permettent à Camille Chat de franchir pour la deuxième fois la ligne d’en-but lyonnaise (14-0, 11e).

Il suffit d’attendre le coup de renvoi de Leo Berdeu pour voir de nouveau un récital offensif des Ciel et Blanc. Suite à un ballon cafouillé, les locaux accélèrent le jeu avec Vakatawa qui trouve Beale, encore démarqué. Après un enchainement avec Imhoff, l’Australien retrouve son troisième ligne Diallo pour l’essai du bonus après seulement 13 minutes de jeu.

Les Lyonnais se sont ensuite réveillés avec un essai de Dumortier dans un premier temps accepté puis refusé pour une charge, de ce dernier, dans le dos. Ensuite, les joueurs de Mignoni multiplient les temps de jeu dans les dernières minutes de cette première mi-temps. Cependant, la défense héroïque des Racingmen résiste aux assauts offensifs et rentre au vestiaire avec un matelas de 21 points d’avance.

Le réveil du LOU

Le début de ce deuxième acte est à l’image de la fin de la première mi-temps avec des Lyonnais beaucoup plus entreprenants. Après une pénalité en mêlée jouée à la main par Couilloud, c’est Mayanavanua qui marque le premier essai de la partie pour les Rouge et Noir (21-7, 46e). Le Racing 92 devient de plus en plus indiscipliné et multiplie les fautes, ce qui provoque le carton jaune de Camille Chat à la 54eme minute.

À 15 contre 14, Baptiste Couilloud casse le plaquage de Tanga et s’en va marquer le deuxième essai pour permettre aux siens revenir à seulement 10 points des Franciliens. C’est au tour de Leo Berdeu de sanctionner les fautes des coéquipiers de Vakatawa en inscrivant deux pénalités coup sur coup (24-20, 68e)

Le LOU obtient une dernière possibilité pour gagner en toute fin de match suite à un très bon grattage de Dumortier. Après plusieurs temps de jeu, Xavier Mignot préfère garder la balle malgré la supériorité numérique et se voit sur la phase d’après pénalisé pour un ballon gardé au sol sous la pression de Yoan Tanga. Score final : 24-20 pour les locaux.

Côté Racing, on a vu une équipe très en jambes en début de match puis fébrile et indiscipliné, ce qui aurait pu permettre aux Lyonnais de revenir à la maison avec les 4 points de la victoire. 

Crédit photo : actu.fr

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire