Rugby

Top 14 : le Racing 92 s’impose au finish face à Bordeaux-Bègles

À l’issue d’un match terne, le Racing 92 s’impose sur la pelouse de l’Union Bordeaux-Bègles (12-17) grâce à un essai de l’ailier Teddy Thomas en toute fin de rencontre. Une formidable opération pour les Franciliens qui prennent provisoirement la deuxième place du Top 14.

 

Sous une pluie torrentielle, l’Union Bordeaux-Bègles recevait cet après-midi le Racing 92, dans son antre de Chaban-Delmas, pour l’un des chocs de la 11ème journée de championnat. Très en forme ces dernières semaines, les joueurs de Christophe Urios devaient s’imposer pour remonter au classement. La tâche s’annonçait ardue face au Racing 92, meilleure équipe du championnat à l’extérieur.

Une première mi-temps ennuyeuse

L’entame de cette rencontre est très calme. Les conditions climatiques très difficiles n’encouragent pas les joueurs à mettre du rythme. Sur une pelouse gorgée d’eau, les Girondins tentent de mettre, difficilement, la main sur le ballon. Les Bordelais sont récompensés par une pénalité de Ben Botica (3-0, 9e).

Très peu de chose à signaler dans la suite de cette première période. Les débats s’équilibrent sans qu’aucune des deux formations ne prenne l’avantage. Les rares phases de jeu, inoffensives, sont hachées par des en-avant à répétition. Bordelais et Franciliens ne parviennent pas à se départager. Seuls les points inscrits par l’ouvreur girondin Ben Botica et le buteur du Racing, Maxime Machenaud, font évoluer le score. Résultat, à la pause, les deux équipes sont au coude-à-coude (6-6).

Crédits Photo : Thibaud Moritz – AFP

Racing 92, un plan qui se déroule sans accroc

Dans ce deuxième acte, le soleil pointe le bout de son nez. Cependant, les éclaircies sont tout aussi timides que les offensives. Plus entreprenants, les joueurs du Racing 92 mettent la main sur le ballon mais sans jamais vraiment inquiéter la défense bordelaise.

Le pragmatisme est de mise dans cette seconde période. Les buteurs Ben Botica et Maxime Machenaud poursuivent leur mano à mano (12-12, 62e). Redoutables dans les dernières minutes de chaque rencontre, les Racingmen ne dérogent pas à la règle.

A la 76ème minute, Teddy Thomas fait sauter le verrou girondin. Bien servi par Teddy Iribaren, l’ailier français place un très bon coup de pied par-dessus la défense bordelaise. Premier à la réception Teddy Thomas file inscrire l’unique essai ce match disputé (12-17).

Crédits Photo :AFP – Thibaud Moritz

Dans ce match cadenassé, les Ciels et Blancs s’imposent en terre bordelaise (12-17). Les coéquipiers de Teddy Thomas s’installent provisoirement à la deuxième place du Top 14. À l’inverse, l’Union Bordeaux-Bègles reste scotchée dans le ventre mou du classement.

 

Crédits Photo de l’image en Une : Thibaud Moritz – AFP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire