Rugby

Top 14 : le Stade toulousain souffre mais l’emporte face à l’ASM Clermont

Crédit photo : Around World Journal

Dans un choc historique du rugby français entre Toulousains et Clermontois au Stade Ernest-Wallon, ce sont les Haut-Garonnais qui ont pris le dessus sur les Auvergnats. Après un match d’une grande intensité, le Stade toulousain l’emporte 27-15 et reprend la tête du championnat avec une quatrième victoire en quatre matchs.

Un premier acte auvergnat 

Après un début de saison chaotique lors duquel les hommes de Gibbes ont connu deux défaites de suite, la confiance fut retrouvée la semaine dernière. Victorieux contre La Rochelle, les Clermontois se sont servis de cette confiance pour rentrer dans cette rencontre avec les crocs. Si la première phase offensive n’aboutit pas, la suivante fait mouche. Au départ d’une feinte de ballon porté sur une touche, Bézy écarte pour Vili qui percute la défense. Le jeu est ensuite écarté sur les extérieurs pour Penaud, qui sert Raka. L’ailier montferrandais convertit le temps-fort et permet aux visiteurs de prendre les devants (0-5, 7e). Si la confiance auvergnate prédomine toujours, Toulouse rentre peu à peu dans sa rencontre, mais c’est l’ASM qui continue d’avoir les meilleures occasions.

Un réalisme à deux vitesses

L’occasion est passée, et les visiteurs sont punis sur une action de grande classe. Le Stade toulousain rentre dans les 40 mètres adverses et laisse ses artistes faire. Dupont adresse un coup de pied au-dessus de la défense pour Romain Ntamack qui récupère le cuir de justesse et aplatit pour redonner l’avantage aux siens, avec la transformation de Ramos (7-5, 22e). Par la suite, Clermont se montre enfin réaliste grâce à son nouveau renfort Marvin O’Connor. Le trois-quart-aile vient aplatir et concrétiser une première mi-temps à la faveur des Clermontois (7-12, 30e). Ces derniers auraient même dû creuser l’écart par deux fois, mais les Stadistes ont défendu d’une main de fer, à l’image de Pita Ahki sur la dernière offensive des Auvergnats en première période. 

Toulouse a puni l’ASM

Dès le retour des vestiaires, le Stade toulousain semble décidé à faire payer le non-réalisme adverse. Sur la première occasion, Dupont est à la manœuvre et lance ses avants. Anthony Jelonch est au soutien et s’arrache pour aplatir le deuxième essai de son équipe (15-12, 43e). Clermont ne perd pas le contact et cherche des solutions pour recoller. Camille Lopez s’essaie au drop et ramène ses coéquipiers à deux points (17-15, 53e). Mais le dernier mot de cette rencontre revient aux Toulousains. Tolofua s’échappe côté fermé et sert Antoine Dupont, qui déborde ses adversaires pour sceller le sort de la rencontre. Clermont aura longtemps cru à cette première victoire en sept ans au Stade Ernest-Wallon, mais Toulouse a fait le travail pour remporter cette rencontre au gré d’une grosse efficacité. 

Crédit photo : Around World Journal

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire