Rugby

Top 14 : Toulon plombé par son indiscipline à Castres

Castres et Toulon se sont affrontés dans un match rempli de rebondissements. Toulon, trop sanctionné, n’a pas réussi à renverser la vapeur tarnaise. Les locaux restent invaincus à domicile depuis 11 matchs grâce à une victoire 27-16.

La victoire est primordiale pour les deux équipes, notamment pour Toulon, dixième au classement et en manque cruel de victoires. Castres n’est pas l’adversaire le plus évident pour ramener quatre points, si bien que le combat promettait d’être féroce. C’est le Castres olympique qui a dominé la première période. Le RCT de Patrice Collazo a été auteur de nombreuses fautes, permettant à Benjamin Urdapilleta de passer deux pénalités (5e et 23e). Castres aussi a commis des erreurs, dont 7 en première mi-temps. Louis Carbonnel a alors marqué les seuls points de son équipe (11e, 21e et 27e).

Toulon enchaîne les erreurs, Castres frappe fort

Au retour des vestiaires, le RCT, déjà en infériorité numérique suite à une charge à l’épaule de Nakarawa, concède un second carton jaune. Anthony Belleau commet un en-avant volontaire, les Toulonnais sont à treize pendant trois minutes.

Un troisième carton est sorti contre le remplaçant Takulua, encore sur un en-avant volontaire pénalisant les Rouge et Noir. Geste inutile puisque le RCT venait de rattraper son retard avec un somptueux essai d’Aymeric Luc. L’ancien Bayonnais a passé en revue la défense castraise dont l’ouvreur Urdapilleta, pour finir à dame (20-16).

Florian Fresia, suite à la faute de son partenaire toulonnais, est immédiatement envoyé sur le banc. M. Descottes est intransigeant et n’hésite pas à sortir le quatrième carton contre Toulon. La mêlée suivante mène à un essai de pénalité (27-16).

Pour la deuxième fois à treize contre quinze, le RCT ne se désolidarise pas et parvient à trouver le camp adverse. C’est sans compter sur l’efficacité défensive des Tarnais qui renvoient les visiteurs à la case départ. L’objectif est maintenant focalisé sur le bonus offensif.

Lors d’une ultime mêlée sur les 22 mètres de Toulon, les partenaires d’Anthony Belleau tentent le tout pour le tout. Encore une fois, Castres ne cède pas le moindre espace et met fin à un match dominé par Castres.

L’homme du match : Wilfrid Hounkpatin

Le pilier international prouve match après match qu’il est une des stars montantes de ce Top 14. Bon dans les rucks, c’est sa puissance et son agilité qui lui ont permis de briller. Deux essais, pour un pilier, c’est rare mais cela semble naturel pour le première ligne qui a fait feu de tout bois pour marquer un doublé, marqué grâce à sa puissance et sa vitesse.

Toulon continue de mal voyager avec cette septième défaite d’affilée hors de ses bases. Castres continue dans sa bonne dynamique et se rattrape après son loupé face au Stade français le week-end dernier.

Crédit une : Icon Sport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire