Rugby

Top 14 : l’UBB crée l’exploit au Michelin à la 89e minute !

Dans un match spectaculaire et indécis jusqu'au bout, l'UBB s'est imposé sur le fil à Clermont, ce samedi lors de la 15e journée de Top 14. Un combat titanesque de 89 minutes conclu par l'essai de l'ailier bordelais Hulleu à la toute dernière seconde.

 

89. 89 minutes d'un chassé croisé intense et indécis ayant vu deux des équipes pratiquant le meilleur rugby d'Europe s'affronter. Lorsque la sirène retentit, symbole habituel que le combat est terminé et que les gladiateurs peuvent rentrer aux vestiaires, Clermont mène 36-32. L'ASM profitant notamment de l'indiscipline bordelo-bèglaise sanctionnée par Camille Lopez. Mais comme depuis le début de match, les hommes de Franck Azéma font preuve d'une inconstance invraisemblable, alternant le très bon et le très mauvais.

Les Clermontois trouvent le moyen de se faire pénaliser alors que la sirène a déjà raisonné depuis deux minutes. L'UBB se lance alors dans un baroud d'honneur, dans un siège de plus de huit minutes, étouffant les Jaunards et pilonnant la ligne d'en but clermontoise. Ce qui devait arriver, arriva, l'ailier remplaçant Hulleu s'en va punir Clermont en bout de ligne et aplatir l'essai de la victoire malgré un plaquage haut de Raka. L'UBB s'impose 37-36 au stade Marcel-Michelin, assénant le dernier coup de feu d'une partie explosive.

 

Clermont : entame catastrophique, fin de match cataclysmique

Mais cette équipe de Clermont ne peut s'en prendre qu'à elle-même. Un début de match catastrophique, où elle a été menée 10-0 après moins de dix minutes, sur des essais de Maynadier et Buros, et une fin de match ratée, amenant l'essai de Hulleu à la 89e minute. Entre ces deux moments qui ont décidé du sort du match, Clermont a joué son rugby. Un rugby basé sur le mouvement et sur la domination physique des avants. On a même cru que Clermont avait fait le plus dur après l'essai de Barraque dans les arrêts de jeu de la première période, à la suite d'une interception de Yato. Avec cette réalisation et celle de Yato, quatre minutes avant, les hôtes menaient 20-10 à la fin du premier acte. Et c'est bien tout ce qu'ils auront gagné sur ce match, une mi-temps.

En deuxième période, Fritz Lee va inscrire un doublé, Camille Lopez va sanctionner l'indiscipline bordelaise, Bordeaux va passer dix minutes en infériorité numérique. Tant de péripéties qui auraient pu, qui auraient du donner la victoire aux Jaunards. Sauf que Dubié va s'arracher pour casser le mur jaune, Lucu va enchainer les pénalités suite à l'indiscipline clermontoise et Hulleu va finir par planter la dernière dague de ce match. Les cœurs clermontois en ressortent meurtris.

 

Il a fallu 89 minutes pour le cœur jaune vire au noir, pour qu'une victoire se transforme en défaite, pour qu'une quatrième place se transforme en sixième. C'est un coup sur la tête que Clermont vient de recevoir face à un adversaire direct pour le bouclier de Brennus. Quant à l'UBB, l'équipe d'Urios retrouve son rythme de croisière de la saison dernière et prie pour que la saison aille jusqu'à son terme.

Dernières publications

En haut