Rugby

Top 14 : l’UBB surclasse Montpellier et grimpe sur le podium !

Face à la jeunesse montpelliéraine, l’Union Bordeaux Bègles a déroulé une partition sans fausse note (57-9). Avec huit essais et un bonus offensif à la clé, les hommes de Christophe Urios ont réalisé une opération parfaite. Les Girondins sont troisièmes du Top 14 avec 72 points, à une unité du leader toulousain.

 

Ce soir, l'Union Bordeaux Bègles recevait Montpellier dans le cadre du dernier match en retard de la 22e journée de Top 14. Après leur victoire face à Agen (3-49) vendredi dernier, les hommes de Christophe Urios voulaient poursuivre leur remontée fantastique dans ce sprint final. Quatrièmes, les coéquipiers de Matthieu Jalibert avaient l'opportunité de grimper sur le podium du championnat en cas de victoire.

Après sa victoire en finale de Challenge Cup face à Leicester (17-18), sauvant une saison chaotique, Montpellier s'avançait en terre bordelaise sans grand objectif. Philippe Saint-André a donc laissé la place aux jeunes pour ce match.

Des Girondins emballants !

Déterminés à faire une opération parfaite en vue des phases finales, les Bordelais débutent cette rencontre en mettant beaucoup de vitesse dans le jeu. Les jeunes Montpelliérains sont immédiatement sanctionnés. Matthieu Jalibert, le maître à jouer de l'Union Bordeaux Bègles en profite pour ouvrir le score (3-0, 3e).

Dans ce début de rencontre, les hommes de Christophe Urios font forte impression. Dès qu'ils mettent de la vitesse, Montpellier vacille. Les Bordelais ne tardent pas à faire sauter le verrou montpelliérain. Après une remontée de balle rapide, les Girondins font tourner le cuir sur toute la largeur du terrain. Après un bon travail de fixation, Romain Buros sert l’ailier Nathanaël Hulleu qui inscrit en bout de ligne le premier essai de ce match (11-3, 15e).

Puissante en mêlée, performante sur les touches, l’Union Bordeaux Bègles maîtrise l’ensemble des secteurs de jeu même si le MHR tente de riposter. Sérieux, les Bordelais poursuivent sur leur lancée. Après une pénaltouche parfaitement jouée, les joueurs de Christophe Urios font reculer la défense montpelliéraine. Romain Buros transmet le ballon sur l’aile gauche vers l’Argentin Santiago Cordero qui aplatit dans l’en-but (18-6, 20e)

Courageuse, la jeunesse héraultaise ne rend pas la tâche facile à l’Union Bordeaux Bègles. Plein de bonnes intentions, les hommes de Philippe Saint-André tentent de résister aux Girondins. Toutefois, les joueurs du MHR ont bien du mal à faire face aux gros temps de jeu bordelais.

Impériaux en touche, les coéquipiers de Matthieu Jalibert inscrivent un nouvel essai après la sirène. Après un ballon porté dévastateur, Maxime Lamothe, le talonneur de l’UBB, inscrit le troisième essai de la rencontre (28-9, 40+1e).

Crédit photo : Icon Sport

Un plan sans accroc !

Dès le retour des vestiaires, les joueurs de l'Union Bordeaux Bègles mettent les mêmes ingrédients qu'en première mi-temps pour faire plier Montpellier. Les hommes de Christophe Urios s'appuient sur une mêlée dévastatrice et des séquences de jeu rapides. À l'image de son essai en première période, Maxime Lamothe signe un doublé après un nouveau ballon porté parfaitement mené (33-9, 45e).

Dépassés, les Montpelliérains finissent par craquer complètement. C'est le début d'un festival d'essais pour l'Union Bordeaux Bègles. Après une pénalité rapidement jouée par Jules Gimbert, Matthieu Jalibert joue vers l'intérieur à destination de Romain Buros. Rayonnant dans cette rencontre, l'arrière bordelais transmet le cuir à Santiago Cordero qui marque un nouvel essai (38-9, 48e).

Cette seconde période est vraiment à sens unique. Les Girondins récitent leur partition sans la moindre fausse note. Après une touche bien conservée par les Bordelais, Alexandre Roumat progresse dans la défense montpelliéraine avant de transmettre le cuir à Yann Lesgourgues. Le demi de mêlée de l'UBB file inscrire le sixième essai de la partie (45-19, 61e).

Dans une véritable attaque-défense, les hommes de Christophe Urios peinent à inscrire un nouvel essai. Mais, à force d'insister, les Girondins trouvent, une fois de plus, la faille. Thierry Paiva, le pilier remplaçant de l'UBB s'illustre (50-9, 73e).

Rentré à la place de Matthieu Jalibert, l’ouvreur, Ben Botica, conclut le festival offensif bordelais. Après une énième mêlée dominatrice, le Néo-Zélandais a pris ses responsabilités pour inscrire le huitième et dernier essai des Girondins (57-9, 81e).

 

Au terme d’un match à sens unique, l’Union Bordeaux Bègles a déroulé face aux jeunes Montpelliérains (57-9, 81e). Les hommes de Christophe Urios sont désormais quasiment assurés de finir dans le Top 6.

Crédit photo : Icon Sport

 

Crédit photo image de une : Laurent Theillet

Dernières publications

En haut