Top 14

Top 14 : Toulouse domine l’UBB avec le bonus offensif

Dans le cadre du Boxing Day de Top 14, le Stade Toulousain a remporté le derby de la Garonne en s'imposant contre l'Union Bordeaux-Bègles au stade Ernest-Wallon (45-23). Réalistes à défaut d'être brillants, les Rouge et Noir ont su capitaliser sur chacun de leurs temps forts.

Le match a commencé sur un rythme décousu, aucune des deux équipes ne parvenant réellement à poser son jeu. Agressifs défensivement, que ce soit par leurs montées rapides ou leur activité dans les rucks, les Bordelais ont considérablement perturbé l'animation offensive toulousaine. Mais ils ont également commis de nombreuses fautes, offrant à Thomas Ramos plusieurs occasions de faire tourner le compteur de son équipe. Avec quatre pénalités inscrites en première période, l'arrière international a permis aux locaux de virer en tête à la mi-temps (26-17) alors que les deux formations comptaient le même nombre d'essais, Yoram Moefana et Thierry Paiva ayant répondu à Yoann Huget et Selevasio Tolofua.

Le génie de Dupont, le réalisme toulousain

Au retour des vestiaires, Toulouse s'est à son tour montré indiscipliné et a laissé Matthieu Jalibert ramener l'UBB à trois longueurs. C'est le moment qu'a choisi Antoine Dupont pour revêtir ses habits de lumière. Dans son style caractéristique, le demi de mêlée s'est infiltré dans la défense girondine, cassant plusieurs plaquages et mystifiant Romain Buros pour aller s'offrir un magnifique essai. De quoi libérer les Rouge et Noir, qui ont ensuite totalement pris les commandes de la rencontre.

Antoine Dupont s'est offert un essai génial. (© Lionel Bonaventure/AFP)

Sans être transcendants offensivement, notamment à cause d'une conquête défaillante en touche, les hommes d'Ugo Mola ont su priver les Bordelais de munitions. Dans une fin de match désordonnée, marquée par plusieurs fautes de main des deux côtés, ils ont monopolisé le ballon au cours des vingt dernières minutes. Toujours aussi efficaces, ils ont même creusé l'écart par l'intermédiaire de Matthis Lebel, avant de s'offrir le bonus offensif après la sirène grâce à un cinquième essai signé Maxime Médard.

Au terme d'un match ouvert, le Stade Toulousain s'impose largement et revient à un point du leader rochelais. Trop indiscipliné et brouillon, l'UBB stagne de son côté à la huitième place.

Crédit photo en une : R. Perrocheau/L'Equipe

Dernières publications

En haut