Rugby

Top 14 : un MHR solide obtient sa première victoire à l’extérieur contre l’ASM (15-21)

En ouverture de cette onzième journée de Top 14, Montpellier s'est logiquement imposé 21 à 15 sur la pelouse de Marcel-Michelin, en se montrant dominateur sur l'ensemble de la rencontre face à des Clermontois apathiques. Une première en 2020-2021 pour Garbajosa et ses hommes à l'extérieur, qui lancent enfin leur saison.

 

Montpellier dominateur dans ce premier acte

Un duel physique gagné par le MHR

En délicatesse dans ce début de championnat, le MHR se déplaçait ce soir au stade Marcel-Michelin pour affronter des Clermontois troisièmes de ce Top 14 et en confiance après leur belle victoire en terre castraise la semaine dernière (14-40). C'est donc avec cette envie de surfer sur la vague que les hommes de Franck Azéma abordent la rencontre contre les protégés de Garbajosa, qui titubent eux à la onzième place du Top 14.

Les Montpelliérains veulent à tout prix remporter leur première rencontre à l'extérieur, eux qui restent sur une bonne série en Auvergne. Ils ont remporté quatre des cinq dernières confrontations à Clermont. Dès les premières minutes du match, ils posent des problèmes aux locaux, en les privant de ballons. Des phases de jeu sans réel danger pour les Montferrandais, mais les duels physiques et notamment en mêlée continuent d'être remportés par les Héraultais. Ces derniers gagnent du terrain et montrent le bout de leur nez dans les vingt mètres adverses, toujours sans concrétiser.

Foursans-Bourdette creuse l'écart

Dominateurs, les joueurs de la cité héraultaise mènent logiquement au score après vingt minutes de jeu, 6-3 pour les coéquipiers de Foursans-Bourdette. Le joueur de 18 ans continue de passer des points au pied. Clermont est bousculé, mais reste dangereux grâce à Penaud ou encore Matsushima, capables de fulgurances déstabilisantes pour le MHR. Les hommes en blanc se mettent à la faute et concèdent une nouvelle pénalité pour Camille Lopez, qui ne se fait pas prier pour recoller au score (6-6).

Clermont semble efficace. Chaque incursion dans le camp adverse ramène des points. Mais Foursans-Bourdette, bien en forme, se charge de passer deux pénalités à plus de quarante mètres (6-12, 32e). Ce 4/4 au pied du jeune ouvreur héraultais permet de confirmer une légère domination de cette formation montpelliéraine, qui continue de jouer sérieusement et de dominer physiquement son adversaire montferrandais. Ce dernier concède une nouvelle pénalité sur la sirène, donnant neuf points d'avance aux visiteurs. 15-6 pour Montpellier, qui ne marque toujours pas d'essais en première période à l'extérieur mais qui prend la tête à la pause.

 

Un MHR omniprésent continue de faire déjouer Clermont

Le duel des buteurs continue

Dès la reprise, l'ASM continue de se mettre à la faute, en phase offensive, mais aussi en défense où la dixième faute du match permet à Foursans-Bourdette de continuer son récital au pied (6-18, 47e). Sur la mêlée suivante, les avants jaunes se montrent enfin agressifs en mêlée et permettent à leur coéquipiers de conserver ce ballon. Une nouvelle fois, Montpellier se met à la faute quand Clermont attaque et Lopez réduit l'écart (9-18, 51e). Le mano à mano continue puisque les deux buteurs du soir, Lopez et LFB, gonflent le score, mais l'écart reste le même, neuf points (12-21, 57e). Durant cette rencontre, l'indiscipline devient légion à chaque réelle attaque de l'une des deux équipes. Du pain béni pour les deux buteurs qui réalisent un sans-faute jusqu'à présent, 4/4 pour Camille Lopez et 7/7 pour Foursans-Bourdette.

Clermont a tenté, Montpellier a résisté

Dans la foulée d'une nouvelle pénalité en faveur des Clermontois, Camille Lopez choisit cette fois-ci d'aller chercher la touche. Mais les locaux n'y sont vraiment pas. La touche est récupérée par Montpellier, qui n'arrive pas à se dégager dans un premier temps, mais profite d'une deuxième touche remportée pour y parvenir. Voyant les offensives bien stoppées par de solides Héraultais, Camille Lopez change de stratégie et laisse Clermont à hauteur d'un essai transformé (15-21, 65e). Un choix payant puisque l'ouvreur montpelliérain est le premier à se manquer sur une nouvelle tentative lointaine. Clermont pousse, enchaîne les phases de jeu de droite à gauche pour essayer de gratter la victoire, mais la muraille blanche ne cède pas et fait preuve d'une grande solidarité pour bloquer les attaques jaunes. Une première cette saison pour Montpellier, qui s'impose 21 à 15 en terre auvergnate.

 

Les Héraultais passent provisoirement devant la Section Paloise, à la dixième place, tandis que l'ASM reste au troisième rang du championnat, sous la menace du Racing et de Toulon, classés juste derrière les Auvergnats.

 

Crédits photo en Une : Rugbyrama

Authors

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début