Tour de France 2020 – Etape 7 : Wout Van Aert au bout du suspense

0
Classement Combiné We Sport
Photo par Christophe Petit Tesson-AFP)
Ligue 1

La 7e étape du Tour de France s’élance de Millau pour relier Lavaur. Une étape de 168 km qui comporte la Côte de Luzençon (catégorie 3), le sprint intermédiaire à St Sernin-sur-Rance au kilomètre 58. Après cela les coureurs vont grimper le Col de Peyronnenc (catégorie 3) puis la Côte de Paulhe (catégorie 4).

C’est sous un ciel ensoleillé que le départ de la 7e étape du Tour de France a été donné à Millau. Les premiers coureurs à se distinguer aujourd’hui sont Benoît Cosnefroy (AG2R) et Michael Schar. (CCC). Le Français et le Suisse partent alors en échappée. Ils se font rattraper dans l’ascension de la Côte de Luzençon. Benoît Cosnefroy s’empare des deux points. Le peloton éclate en morceaux à 156 km de l’arrivée. Le groupe de tête contient Adam Yates, Peter Sagan, Matteo Trentin, Colbrelli et Pogacar. Benoît Cosnefroy se trouve avec Bennett à 27 secondes du groupe de tête. Alors qu’il reste 132 km, les écarts commencent à se creuser. Benoît Cosnefroy et Bennett se trouvent alors à 42 secondes du groupe de tête emmené par l’équipe Bora qui impose le tempo. Très vite, on constate que le groupe de tête prend de l’avance avec l’impulsion de l’équipe Bora. Cosnefroy et Bennett en maillot à pois et vert sont alors distancés à 1’10. Le TDF data nous informe d’un record sur les routes du Tour en 2020 où le coureur Bora, Emanuel Buchmann atteint un pic de 96,3 km/h.

Le sprint intermédiaire est remporté par Matteo Trentin. Peter Sagan se classe second ce qui lui permet de reprendre virtuellement le maillot vert. Bryan Coquard finit à la troisième place juste devant Julian Alaphilippe qui termine 4e de ce sprint.

L’équipe Bora est toujours aux devants de la course au moment de l’ascension du Col de Peyronnenc. Le groupe de tête détient 2’32 d’avance sur Benoît Cosnefroy et Bennett à 10 km du sommet. 

Thomas De Gendt part seul et s’approprie les deux points au Col de Peyronnenc. Le Français Quentin Pacher termine second et arrache un point de ce col. A 77 km de l’arrivée, Thomas De Gendt prend 22 secondes et fait la course seul en tête. Ce qui lui permet de passer en solitaire la Côte de Paulhe. Au moment de franchir le sommet, le Belge possède une avance de 35 secondes. Il reste alors 70 km à effectuer.

Thomas De Gendt repris par le peloton

Le coureur de la formation Lotto Soudal aura fait une bonne partie de la course seul. Le Belge se fait reprendre par le peloton à 35 km de l’arrivée. Le porteur du maillot blanc Tadej Pogacar et Mikel Landa se trouvent piégés par les bordures. La FDJ prend la tête de la course et impose son rythme alors qu’il reste une vingtaine de kilomètres. Le groupe du maillot vert de Bennett est alors distancé à 9’10. Dans les derniers kilomètres, Tadej Pogacar, Richie Porte, Mikel Landa, Richard Carapaz sont distancés à 1’20. Au terme d’une arrivée au sprint, Wout Van Aert se montre plus fort que les autres. Il s’agit de la deuxième étape remportée par le coureur de la formation Jumbo-Visma lors de cette édition du Tour de France.

L’Alsacien Hugo Hofstetter termine septième de l’étape malgré une chute.

Le point sur les maillots distinctifs

Maillot Vert :

Maillot à pois :

Maillot Blanc :

Crédits photo : France TV / letour.fr , (B. Papon / L’Equipe)

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here