Cyclisme

Tour des Flandres 2024 : la course folle de Van der Poel (Vidéo)

Tout simplement trop fort. Mathieu Van Der Poel est allé chercher son troisième Tour des Flandres. Le Néerlandais était une jambe au-dessus de tout le monde dans ce deuxième monument de la saison.

Mathieu Van Der Poel écrase la concurrence sur ce Tour des Flandres 2024. Le Néerlandais s'offre son 3ᵉ Ronde van Vlaanderen de sa carrière. Le champion marque le coup avec le plus gros écart du siècle entre le vainqueur et son dauphin.

Van Der Poel égale Sagan

Vainqueur cette saison, Mathieu Van Der Poel est le premier coureur à s'imposer sur le Ronde avec le maillot de champion du monde depuis Peter Sagan en 2016. Luca Mozzato et Nils Politt complètent le podium. Michael Matthews a été déclassé.

Les favoris à pied dans le Koppenberg

Le Néerlandais a fait la différence dans la montée du Koppenberg à 44 km de l'arrivée. Alors qu'Ivan Garcia Cortina était à l'avant, le coureur de la Movistar a eu un saut de chaine et a du finir la montée à pied. Seul le champion du monde, Matteo Jorgenson et Mads Pedersen ont su passer le Koppenberg sur le vélo. Le reste du peloton des favoris a dû poser pied à terre dans les pavés boueux et trempés par la pluie.

Van Der Poel avait déjà tenté dans le Vieux Quaremont

Lors du premier passage dans le Vieux Quaremont le peloton a pu expérimenter le pavé sec. Mais quelques kilomètres plus tard, la pluie est venue ajouter du malheur sur le dos des coureurs. Le Vieux Quaremont inondé, Mathieu Van Der Poel décide alors de porter une première attaque pour tester ses adversaires. Une première cartouche qui ne fera pas forcément la différence.

L'échappée piégée par le train

Fait insolite, lors de la première partie de la course, une échappée s'est formée et a compté rapidement 4 minutes 14 secondes. Mais un événement a entravé l'avancée de l'échappée, le train. Un passage sur une voie ferré ou les barrières se sont fermés faisant perdre une petite trentaine de seconde aux hommes de devant.

 

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut