Cyclisme

Tour des Flandres : Kasper Asgreen s’impose en costaud

Kasper Asgreen

Sur le Tour des Flandres, le Danois Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step) s’impose devant le Néerlandais Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix). Le Belge Greg Van Avermaet (AG2R-Citroën) prend la troisième place.

 

En début de journée, une échappée de sept coureurs prend le large. On y retrouve le Suisse Stefan Bissegger (EF), les Belges Jelle Wallays (Cofidis) et Fabio Van Den Bossche (Sport Vlaanderen), le Danois Mathias Norsgaard (Movistar), le Néerlandais Mathijs Paasschens (Bingoal), l’Allemand Nico Denz (DSM) et le Canadien Hugo Houle (Astana).

Derrière, Jumbo-Visma impose son rythme. Les monts s’enchaînent dans le calme du côté du peloton, qui se contente de contrôler l’écart. L’équipe Deceuninck-Quick Step vient se positionner à l’avant et l’écart avec les hommes de tête se réduit peu à peu. Kevin Geniets (Groupama-FDJ) et Davide Ballerini (Deceuninck-Quick Step) tentent de sortir du peloton. Ils sont rejoints par un groupe de neuf coureurs, où l’on retrouve notamment Bryan Coquard, Luke Rowe ou Edvald Boasson Hagen. Mais ce groupe est repris quelques minutes plus tard. Les attaques s’enchaînent, avec notamment le Danois Søren Kragh Andersen qui tente sa chance.

 

Chutes dans le peloton

À 66 km de l’arrivée, une chute perturbe le peloton. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) et plusieurs de ses coéquipiers sont notamment impactés. Avant le Quaremont, à 57 km de l’arrivée, c’est une nouvelle chute qui secoue le peloton. Devant, dans le Vieux Quaremont, Stefan Bissegger roule en tête.

Quelques secondes plus tard, dans le peloton, Yves Lampaert passe à l’attaque, suivi par Tim Wellens et Julian Alaphilippe. À 54 km de l’arrivée, c’est au tour de Mathieu van der Poel de passer à l’offensive, avec Kasper Asgreen dans sa roue. Wout Van Aert réagit et ramène tout le monde au contact des fuyards. Dans le Paterberg, le groupe des favoris est à une minute de l’homme de tête, Stefan Bissegger. Asgreen et van der Poel semblent en jambes et relancent les hostilités. Pendant de nombreuses minutes, les favoris se livrent une belle bataille.

Les coureurs s’attaquent ensuite au redoutable Koppenberg. Un groupe où figurent Julian Alaphilippe et Florian Sénéchal compte environ quinze secondes d’avance sur un autre groupe Van Aert / van der Poel. Puis, c’est dans le Koppenberg que Julian Alaphilippe place une offensive et va rejoindre Stefan Bissegger. Pas loin derrière, Christophe Laporte, Anthony Turgis et Mathieu van der Poel surveillent. De son côté, Wout Van Aert semble plus en difficulté et a du mal à rester au contact de van der Poel.

 

Kasper Asgreen le plus fort

À 44 km de l’arrivée, le duo Bissegger-Alaphilippe est toujours en tête. Derrière, Mathieu van der Poel revient, avec Turgis, Laporte, Pidcock, Van Aert, Haller et Wellens dans sa roue. La jonction avec le duo de tête s’effectue à 41 km de l’arrivée. Dans le Steenbeekdries, Marco Haller tente sa chance. Derrière lui, le rythme ralentit légèrement et un groupe de contre revient sur les favoris.

Kasper Asgreen relance dans le Taaienberg, suivi par Mathieu van der Poel. Wout Van Aert et Julian Alaphilippe restent au contact. Les quatre hommes rentrent sur Marco Haller et voient revenir le Belge Dylan Teuns. À 36 km de l’arrivée, c’est donc un groupe de six hommes que l’on retrouve à l’avant.

Dans le Kruisberg, Julian Alaphillipe impose son rythme et met en difficulté Marco Haller. Au sommet, Alaphillipe place une nouvelle attaque, mais ses compagnons suivent de près. Derrière les hommes de tête, un groupe de contre est à environ quinze secondes. Anthony Turgis sort d’ailleurs de ce groupe pour rejoindre la tête de course. Puis, à 27 km de l’arrivée, Kasper Asgreen place une attaque, suivi par Van Aert et van der Poel. Côté Français, Julian Alaphilippe et Anthony Turgis sont piégés.

Finalement, le duo Asgreen-van der Poel se défait de Wout Van Aert dans le Vieux Quaremont. Puis, alors que Mathieu van der Poel semblait mieux armé, Kasper Asgreen crée la surprise au sprint. Le champion du Danemark remporte ce Tour des Flandres et décroche son premier Monument.

 

Crédits photo : Getty Images

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire