Rugby

Test-match : le XV de France s’écroule en Australie

Le XV de France débutait sa tournée australienne ce mercredi avec un premier match à Brisbane face aux Wallabies, adversaire que les Bleus n’ont battu qu’une seule fois sur leurs cinq dernières confrontations. Malgré un bon visage montré par certains Tricolores et une vraie précision en début de match, les Bleus, privés de ballon, ont fini par céder dans les derniers instants.

Une entame idyllique

C’est dans ses 22m que la France débute sa tournée sur l’île-continent. Repoussés dans leur camp, les hommes de Fabien Galthié finissent au bout de cinq minutes par mener leur première offensive et inscrire leur premier essai par Gabin Villière. En difficulté dans les fondamentaux et notamment en mêlée, les Bleus parviennent à trouver la faille sur une pénalité de Carbonel avant de prendre le large sur un nouvel essai de Villière bien servi par Danty après un ballon rapidement joué par Macalou. L’addition commence à être salée pour les Wallabies (0-15).

Un dénouement tragique

Dans la foulée de cette période de domination tricolore, les Australiens vont faire le forcing dans les 22m de joueurs français beaucoup trop indisciplinés pour repousser leurs adversaires du jour. Brandon Paenga-Amosa trouve la faille et Lolesio transforme tranquillement (7-15) pour des Wallabies peu réalistes sur le premier acte. Les dix premières minutes au retour des vestiaires voient des Australiens bien plus entreprenants revenir à la marque (10-15) et profiter des maladresse tricolores comme le lancer de touche manqué par Couilloud (45’). À la pénalité de Carbonel qui redonne huit points d’avance aux Bleus, les locaux répondent par un temps fort de dix minutes conclu par une nouvelle pénalité de Lolesio. Les Bleus jouent leur va-tout à l’heure de jeu lorsque Jaminet passe une pénalité de presque 50m, et redonner un bol d’air aux Bleus. Dans les dix dernières minutes, la sanction australienne va tomber sur un essai de Hooper en force qui permet aux Wallabies de revenir à un petit point.

Jonathan Danty gratte la balle sur la sirène mais les Français rendent le ballon à des locaux qui ne tremblent pas pour sanctionner les Français sur une pénalité entre les poteaux et s'adjuger logiquement cette première manche.

Étincelante puis affligeante, l'équipe de France a montré deux visages opposés qui ne laissent pas présager une véritable solidité dans une série qui se poursuivra les 13 et 17 juillet prochains. L'Australie devra confirmer avec la manière pour se rassurer définitivement et capitaliser sur un effectif renouvelé mais avec beaucoup de talent.

Crédit image en une : AAP

Dernières publications

En haut