Tournée d’automne internationale : Nord vs Sud, que le spectacle commence !

0
Ligue 1

Après un appétissant Angleterre-Afrique du Sud le week-end dernier, le menu va se corser ce samedi. Le rugby de l’hémisphère Sud vient se frotter aux nations du Nord avec de gros tests en perspectives. 4 matchs en Europe pour les stars du Rugby Championship. Tour d’horizon de ce qui nous attends.

 

Angleterre – Nouvelle-Zélande (samedi à 16h00, Twickenham)

C’est LE gros match de ce week-end rugby. A l’instar des Invincibles français au handball, la Nouvelle-Zélande est l’équipe qui fait se déplacer les foules et remplit les stades. Mais surtout, elle est l’équipe à battre. Battre les All-Blacks, surpuissants doubles champions du monde, est toujours un exploit qui fait grand bruit. Et ça les anglais le savent très bien. Vainqueurs sur le fil le week-end dernier face à l’Afrique du Sud, le XV de la Rose cherchera à confirmer son regain de forme et à rassurer ses fans à 1 an de la Coupe du Monde. Perdre face à la Nouvelle-Zélande n’aurait en revanche rien de déshonorant, cependant on sera attentif à la manière coté anglais à l’heure où le manager Eddie Jones a été quelques peu remis en question ces derniers temps. En ce qui concerne les compositions, pas de surprises, les 2 sélectionneurs ont sorti l’artillerie lourde : Barrett, Ioane, Savea, Read, Franks, Ashton, Farrell, May, Youngs, Itoje… Place au show !

 

France – Afrique du Sud (samedi à 21h00, Stade de France)

Cocorico, la grosse journée rugby de ce samedi se terminera à St Denis au Stade de France. Les Bleus affronteront les Springboks d’Afrique du Sud à 21h00, dans un stade qui n’affichera pas complet. Désintérêt du public pour l’adversaire proposé et désaveu pour le XV de France ? Un récent sondage Harris Interactive pour RMC Sport ce jeudi nous apprend que 8 français sur 10 ont une bonne image du l’équipe de France de Rugby. Les Bleus restent aimés du public et cela semble confirmer que c’est donc le niveau de jeu qui inquiète le plus les fans, car selon le même sondage, ils ne sont que 12% à croire à une victoire française à la prochaine Coupe du Monde. Alors, quel est le niveau des hommes de Jacques Brunel à 1 an de l’échéance japonaise ? Difficile à dire en se basant sur la dernière tournée calamiteuse en Nouvelle-Zélande. La seule chose essentielle aujourd’hui est de pouvoir s’appuyer sur une colonne vertébrale solide et expérimentée. Cela, Jacques Brunel l’a très bien fait savoir en titularisant Guirado, Maestri, Picamoles, Serin, Lopez, Bastareaud et Médard. Des cadres qui ne devront pas décevoir et qui auront pour mission de tirer le groupe vers le haut à 8 matchs de la Coupe du Monde. Un pari de l’expérience qui laisse sur le banc Gael Fickou. Etincelant depuis le début de championnat, l’ailier parisien essayera d’apporter de la fraîcheur lors de son entrée en jeu. En face, pas de surprises dans la composition des Sud-Africains, défaits de justesse en Angleterre 12-11. Ces derniers affichent un visage confiant et serein malgré l’absence du solide deuxième ligne Eben Etzebeth.

 

Pays de Galles – Australie (samedi à 18h20, Cardiff) et Irlande – Argentine (samedi à 19h30, Dublin)

Ce sont 2 équipes du Nord en pleine confiance qui rencontrent 2 équipes du Sud moribondes. Statistiquement en 12 matchs sur l’année écoulée, l’Irlande présente 11 victoires (et 1 Grand Chelem dans le 6 Nations) et le Pays de Galles 9 victoires pour 3 défaites, quand les Argentins et les Australiens sont tous deux à seulement 3 victoires pour 9 défaites. Alors victoires assurées pour les Anglo-Saxons ? Pas si sûr. En effet, le dernier déplacement australien en terres galloises l’année dernière a été victorieux pour les Wallabies (21-29). De plus, l’Argentine a toujours été une équipe difficile à manœuvrer pour les verts (cf le 43-20 en ¼ de finale de Coupe du Monde 2015). Toujours est-il, les résultats de ces confrontations pourront nous donner quelques éléments en vue du prochain Tournoi des 6 Nations.

 

On se retrouve donc lundi pour le débriefing de ce super samedi avec on l’espère une belle victoire française !

 

Olivier BASTIEN (@zolivarfc)

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here