Tournoi des 6 Nations : Acte 3

0
Ligue 1

Après une semaine de coupure, le tournoi des VI nations reprend ses droits et une seule équipe est encore en mesure de réaliser le grand chelem : l’Angleterre. Derrière, on se bouscule puisque 4 équipes se tiennent avec 1 victoire et 1 défaite chacune, dont l’équipe de France, encore en course pour, pourquoi pas, remporter le tournoi. Mais cela s’annonce extrêmement compliqué, d’autant que le déplacement à Dublin, avec un effectif amoindri, ne devrait pas arranger les choses.

Le gros match :

Irlande – France, Aviva Stadium, Samedi 17h50

Les irlandais ont promis l’enfer au XV de France. Le vaincu perdra tout espoir de remporter le tournoi 2017. Les français, après un bon match à Londres face aux anglais, ont quelque peu déçu à domicile contre l’Ecosse, mais ont assuré l’essentiel : la victoire. Néanmoins privés entre autre de Vakatawa, Bastareaud ou encore Chouly, c’est sans quelques forces vives qu’ils iront en Irlande. En face, le XV du trèfle récupère Sexton, le racingman blessé et qui avait manqué les deux premiers matchs, ce qui peut s’avérer important, surtout si le match doit se décider au pied.

Selon Novès, les français son prêts à relever le défi physique que vont imposer les irlandais, qui n’ont fait qu’une bouchée de l’Italie au Stade Olympique lors de la précédente journée (63-10). Le moral est de nouveau au beau fixe du coté de Dublin où personne n’envisage autre chose qu’une victoire. C’est un match couperet, chacun en est conscient, et malheur au vaincu. Même avec tout le chauvinisme du monde, difficile d’envisager autre chose qu’une victoire irlandaise surtout dans son antre de L’Aviva Stadium, où même les Blacks et les Springboks sont venus se casser les dents l’année dernière. Il faudra réaliser la même prestation que face aux anglais, avec le brin de réalisme en plus. Mais après tout, impossible n’est pas Français.

Le duel Fratricide :

Ecosse – Pays de Galles, Murrayfiled, Samedi 15h25

Là aussi, le perdant dira adieu à tout espoir de titre. L’Ecosse, surprenante depuis le début de ce tournoi, avec une très belle victoire contre l’Irlande en ouverture et une courte défaite (-6) à Paris il y a 15 jours, peut encore se prendre à rêver. Pour cela, il faudra vaincre de solides gallois, qui après avoir étrillé l’Italie lors de la première journée, ont cédé face au réalisme du XV de la Rose lors du match précédent.

Ce duel s’annonce serré, et difficile de dégager véritablement un vainqueur tant les écossais donnent l’impression d’avoir grandi, progressé, et semblent pouvoir inquiéter n’importe qui, notamment dans leur antre de Murrayfiled. Mais le Pays de Galles reste une grande équipe, qui même si elle semble stagner depuis son dernier Grand Chelem, reste en mesure de venir s’imposer en Ecosse.
Mais poussé par son public, et si, il est dans un grand jour, le XV du chardon, d’une courte tête, pourrait s’imposer et, pourquoi pas, continuer à rêver.

La boucherie annoncée :

Angleterre – Italie, Twickenham, Dimanche 16h

Que dire sur ce match mis à part que le XV de la Rose va balayer une squadra azzura complètement à la rue depuis le début du tournoi ?
Malgré un semblant de match contre le Pays de Galles (défaite 7-33), l’Italie a explosé en plein vol contre l’Irlande (10-63) et la question de son maintien dans le tournoi a de nouveau été posée.

Maintien ou pas dans l’Elite européenne, il faudra de toute manière jouer ce match, et l’on se demande bien comment les coéquipiers de Sergio Parisse vont faire pour ne pas prendre une valise. Car les anglais, vainqueurs des français et des gallois, sont encore en course pour le Grand Chelem mais aussi pour battre le record du nombre de victoires consécutives, détenu par l’ogre néo-zélandais. Une chose (quasiment) sûre, ce n’est sans doute pas ce dimanche que cette série d’invincibilité prendra fin. Il serait même étonnant de voir les anglais ne pas obtenir le bonus offensif. Attention les yeux, cela risque de faire mal.

VM.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here