MMA/UFC

UFC 273 : une carte dense qui a tenu ses promesses !

Le weekend dernier, dans la nuit de samedi à dimanche, se tenait l’UFC 273 à Jacksonville en Floride. Dire que cet évènement était attendu relève du doux euphémisme. En effet, après le « pshitt » du combat opposant Jorge Masvidal à Colby Covington lors de l’UFC 272, et la victoire par décision de ce dernier, les attentes étaient importantes pour cet UFC 273. Et on n’a pas été déçu !

La carte était très attractive, avec notamment le Main Event Volkanowski vs Korean Zombie, pour le titre featherweight, ainsi que la revanche Sterling vs Yan (après leur dernier face-à-face polémique), mais aussi et surtout le très attendu combat entre l’attraction Kahmzat Chimaev et le référencé Gilbert Burns !

UFC 273 : Un Kahmzat Chimaev bousculé mais victorieux dans un combat qui vole la vedette au Main Event

Le Suédois réclamait un combat contre un adversaire haut classé : il a été servi. L’UFC et Dana White comptent bien profiter de l’attractivité médiatique, sportive et financière que suscite Chimaev. Ainsi, en lui opposant le n°2 des welterweights, le brésilien Gilbert Burns, l’UFC a clairement pris le parti de mettre « Borz » en avant, malgré son classement hors du top 10 avant ce combat.

Avec sa trajectoire de carrière et une aura qui ne sont pas sans rappeler celles de Conor McGregor, Kahmzat Chimaev est l’une des stars montantes de l’organisation. Ce Chimaev vs Burns était sans doute le vrai Main Event de la soirée.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cet affrontement a tenu toutes ses promesses. Au cours de 3 rounds ultras disputés, le face-à-face entre les deux combattants a tourné à la bagarre pure et dure. Face à l’inattendue répondant de Burns, la stratégie habituelle de Borz a rapidement cédé la place à une bagarre « old school », avec un striking des plus spectaculaires !

Toutefois, c’est à la décision, certes unanime, que Chimaev a obtenu la victoire. Burns a donc offert une magnifique résistance en ne se faisant pas terminer, ce qui est une première pour le Suédois à l’UFC. Pas de KO donc pour ce magnifique « Fight of the night », mais un petit avertissement pour un Borz bousculé qu’on imagine déjà impatient de faire mieux ! Contre Covington ?

Volkanowski en patron, Sterling en contrôle

Alexander Volkanowski en taille patron. L’actuel champion des featherweights est venu à bout du Sud-Coréen Jung Chan-Sung, alias « Korean Zombie », dans sa défense de titre. Vainqueur par TKO lors de la 4e reprise, ce succès sans trembler porte son bilan au sein de l’UFC à 11 victoires pour aucune défaite.

Le Co-Main Event de cet excitant UFC 273 proposait une revanche pour la ceinture bantamweight entre l’Américain Aljamain Sterling et le Russe Petr Yan. Ce dernier avait été disqualifié lors du premier combat entre les deux hommes, voyant ainsi Sterling devenir le premier champion de l’UFC sacré par suite d’une disqualification.

Après la polémique et des échanges houleux, la passe d’armes dans l’octogone a finalement vu un Aljamain Sterling tout en contrôle et amenant au sol Yan à de nombreuses reprises. Le Russe n’a jamais été vraiment en mesure d’inquiéter sérieusement le désormais champion incontesté des poids coqs de l’UFC.

Dernières publications

En haut