MMA/UFC

UFC : Le très lourd bilan médical de Dustin Poirier après sa défaite

Battu par Islam Makhachev lors de l'UFC 302, Dustin Poirier a conservé plusieurs séquelles de ce combat. Des blessures qui pourraient l'éloigner un moment de l'octogone, si tant est qu'il y retourne un jour.

Ce fut un combat de titans. Lors de l'UFC 302 samedi dernier, au Prudential Center de Newark (New Jersey, USA), Islam Makhachev et Dustin Poirier se sont fait la guerre. Et malheureusement pour l'Américain, c'est Makhachev, champion en titre et n°1 au classement pound for pound de l'UFC, qui s'est imposé. Le Russe est venu à bout de Poirier au cinquième round, sur un étranglement bras-tête. De quoi mettre fin à un combat qui a usé les corps des deux combattants, même si celui de Dustin Poirier semble être le plus meurtri.

Nez, côte et ligament touchés

Sur X (anciennement Twitter), Dustin Poirier a listé ses principales blessures. Elles sont au nombre de trois : d'abord le nez, “gravement cassé” d'après son post, mais aussi une côté fracturée et un ligament croisé partiellement déchiré. Des blessures plus ou moins lourdes, qui font état de la violence de son combat pour la ceinture contre Islam Makhachev.

Suite à cette défaite et avec un corps assez amoché, Dustin Poirier pourrait prendre du temps avant de revenir dans un octogone. Ce temps pourrait même être infini, puisque l'Américain a laissé planer le doute quant à la suite de sa carrière. “Je n'ai pas envie d'être ce gars qui s'accroche en errant dans la cage. J'ai trop de respect pour ce sport. Je ne sais pas encore. Mais c'était peut-être mon dernier combat en effet”, avait-il confié après l'UFC 302. Quoiqu'il en soit, Poirier devra soigner son corps avant d'envisager un ou plusieurs nouveaux combats.

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees.

Dernières publications

En haut