Un mur à Mas de la Costa avec des rampes à 21 % : un enfer Catalan pour l’arrivée de la septième étape de la Vuelta !

0
Ligue 1
La 7ème étape de La Vuelta partira d’Onda pour une arrivée au sommet à Mas de la Costa en sur une distance de 183,2 kilomètres. Cette étape sera en deux parties, les 80 premiers kilomètres seront plats tandis que les 100 derniers seront accidentés avec cinq ascensions.

Image

D’abord, le peloton traversera une longue section de plaine de presque 80 kilomètres dans la plaine autour de Villaréal. Il traversera les villes de Benicassim, Castellòn de la Plana, Burriana et Nule après une grande boucle à l’est avec un petit passage au bord de la mer. Le peloton traversera à nouveau la ville de départ.

Image

Ensuite, les 80 derniers kilomètres de courses seront bien plus accidentés avec l’enchainement de trois ascensions à l’intérieur des terres. Avec pour débuter, les coureurs grimperont le Puerto de Marianet – 5,4 km à 4,3 %. Le bas de cette côte présentera une portion à 8 % au milieu d’une partie roulante. Ce sera la deuxième moitié de l’ascension qui sera plus irrégulière avec plusieurs passages à plus de 7 %. Après une descente de un peu plus de quatre kilomètres, il va falloir monter le Puerto de Eslida – 6,2 km à 4,5 %. Cette montée roulante sera marquée par deux passages dans des tunnels. D’ailleurs, ce sera au niveau de la Curva de Les Porqueres qu’il y ira les pentes les plus abruptes avec du 9 %. Pour conclure cette partie compliquée, après le passage sur deux ponts, la route s’élèvera sur le roulant Puerto de Alcudia de Veto – 4,2 km à 4,4 %. Cette difficulté s’effectuera en deux temps avec deux portions délicate avec des rampes à 9 %.

Puis, les coureurs auront une descente roulante d’une dizaine de kilomètres et une partie en vallée jusqu’au pied du Puerto del Salto del Caballo avec le sprint intermédiaire d’Onda.

Image

L’avant dernière bosse du jour sera longue de 9 kilomètres à une pente moyenne de 5,1 %. Cette difficulté de deuxième catégorie présentera de jolis pourcentages surtout sur le haut de la montée après un petit replat. Il y aura des pentes à 9 %. Au sommet, on pourra admirer des fermes faisant partie du patrimoine architectural de la Catalogne.

Par la suite, ce sera 17 kilomètres assez rapides avec quelques montées pour arriver au pied de le mur final avec une petite partie montante.

Enfin, ce mur sera long de 4400 mètres à 11,5 % de moyenne avec des rampes pouvant atteindre 21% dans le dernier borne de montée. Dès le pied avec un virage à gauche, les coureurs auront fort à faire avec une inclinaison à 12,5 % avant un “replat” à 7 %. Mais les 3 derniers kilomètres de montée seront terribles sur largement au-dessus des 10 % sur une route étroite en ciment.

Image

Cette section sera indiquée par un virage à droite à Tirado. La dernière partie de l’ascension seront également marquée par de nombreux lacets. Au sommet, les coureurs auront une vue magnifique sur la ville Lucena del Cid.

Image

Photo : Diario AS

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here