Europe

Un week-end en Europe (J1) : destins opposés entre Champions et Challenge Cup pour les Français !

Sous un nouveau format dû à la situation sanitaire, la coupe d’Europe de rugby a repris ses droits le week-end dernier. La crème des équipes européennes ont donc fêté leurs retrouvailles, avec des destins opposés dans les deux compétitions. Si cela a quasiment été 100% de réussite du côté de la “grande” coupe d’Europe (7 victoires sur 8 matchs), cela a été bien plus difficile pour les clubs tricolores en Challenge Cup, qui ne récoltent qu’un tout petit succès…

 

Divisés dans deux poules distinctes, les formations tricolores qui participent à la Champions Cup auront connu quasiment toutes le succès, avec parfois des scores fleuves, à l’image du LOU ou de Clermont (à l’extérieur qui plus est) ! Derrière, l’UBB, Toulouse, La Rochelle, le Racing 92 et le RCT font le boulot, pendant que le MHR se retrouve bredouille après une douloureuse opposition face au Leinster.

 

Le LOU, Clermont, l’UBB, La Rochelle et Toulouse impressionnent

  • Le LOU démarre fort

Commençons par le LOU, qui était opposé à Gloucester, équipe en pleine reconstruction, et qui venait avec plusieurs éléments sans expérience ou presque. Les Rhodaniens auront su prendre la rencontre par le bon bout, et auront tenu leur rythme d’enfer tout au long de la partie. Résultat, une orgie d’essais (8 au total), une victoire 55-10 et la première place au classement de la poule B !

  • Clermont s’offre Bristol à l’extérieur

Autre victoire éclatante quoiqu’un peu moins maîtrisée, l’ASM prend également les 5 points de la victoire sur la pelouse d’un Bristol amputé de sa star Semi Radradra. Dans ce match à 12 essais (5 pour Bristol et 7 pour Clermont), les hommes de Franck Azéma se seront fait une frayeur aux alentours de la 50ème minute, lorsque les Britanniques recollaient à 8 petits points. Mais avec un Matsushima de gala (triplé) et un Penaud en grande forme (doublé), les Jaunards remettent les gaz et repartent de Bristol avec un succès au final mérité.

  • Toulouse gagne le remake du quart de finale face à l’Ulster

Enfin, le dernier exploit dans cette poule B revient aux Toulousains, qui affrontaient leur dernier adversaire en 1/4 de finale de cette même Champions Cup l’année passée, l’Ulster. Sur une pelouse où il n’est jamais facile de jouer et encore moins de gagner, la bande à Ugo Mola aura fait un match solide, marqué par un double de Cheslin Kolbe, qui a déjà retrouvé toutes ses jambes après sa blessure. Sous un temps typiquement britannique, les Toulousains auront réussi à contenir la furia irlandaise, et repartent de la province avec 5 points dans leur besace, qui pourront valoir très cher au moment du décompte final !

  • L’UBB sur le fil à Northampton

Revenons à la poule A, avec la victoire surprise de l’UBB sur le terrain de Northampton, au terme d’une dernière action incroyable et d’un coup de flair de Santiago Cordero, l’ailier argentin. Menée 12-9 à 6 minutes de la fin et réduite à 14, l’UBB obtient une pénalité, que décide de tenter Mathieu Jalibert. Alors qu’il trouve le poteau gauche, le ballon retombe devant la ligne, au milieu de 5 Anglais. Surgit alors Santiago Cordero, qui surprend tout le monde en subtilisant la balle, et plonge dans l’en-but pour un essai libérateur à quelques minutes du coup de sifflet final ! Une victoire 12-16 qui lance idéalement les hommes de Christophe Urios dans une poule A qui semble à leur portée.

Les Rochelais auront également remporté un succès de prestige face à de joueurs écossais. Sur la pelouse d’Edimbourg, les Maritimes auront su faire le dos rond et ne pas tomber dans le piège du faux-rythme imposé par leurs adversaires, experts en la matière. Deux essais de Rhule et Sinzelle, une grosse solidarité sous une météo hivernale et évidemment humide… Une victoire 8-13 importante pour La Rochelle, qui grimpe à la 4ème place du classement avant de recevoir Bath le week-end prochain.

Le RCT et le Racing ont fait le boulot

  • Le RCT ne flanche pas à Mayol

Reversé dans la poule A de cette Champions Cup, le RCT affrontait Sale pour cette première journée, à Mayol. Sans trembler, les hommes de Patrice Collazo obtiennent la victoire, sans bonus toutefois. Avec un nouvel essai de l’homme en forme du moment, un certain Gabin Villière, les Toulonnais se retrouvent en 3ème place de leur groupe, derrière l’intouchable Leinster et les surprenants Wasps.

Le Racing 92 attendait de pied ferme la province irlandaise du Connacht, réputée la plus faible des 4 du pays. Malgré un démarrage tambour battant (19-3 à la 25ème minute), les hommes de Laurent Travers se seront fait peur jusqu’au bout. Avec un Finn Russell toujours aussi joueur et un Donovan Taofifenua aérien, le Racing remporte une victoire 26-22 à l’arrachée, face à un adversaire accrocheur mais clairement un ton en-dessous.

Le MHR n’a rien pu faire

C’est ce qu’on appelle tomber sur un os. Comme toutes les provinces irlandaises, on a l’impression de dominer, de pouvoir gagner, mais au final on se retrouve régulièrement le nez dans le tapis. C’est qu’a expérimenté le MHR, qui était opposé au Leinster, l’un des gros morceaux de cette poule A et plus généralement de la Champions Cup. Les Montpelliérains auront pu constater le fossé qui existe face à une équipe habituée à jouer à ce niveau de la compétition, et régulièrement dans le dernier carré. Une défaite 14-35 qui lance très mal leur campagne européenne, et qui risque de faire mal à la tête au moment de repartir à l’entraînement en vue de préparer un périlleux déplacement sur la pelouse des… Wasps !

Challenge Cup : Pau sauve l’honneur

Là aussi sous un format inédit, la Challenge Cup se jouera dans un premier temps sous la forme d’un mini-championnat à l’intérieur d’une seule et même poule, avec 6 représentants français. Et contrairement aux clubs engagés dans la Champions Cup, ce week-end n’aura pas été une franche réussite pour les uns et les autres…

Si on savait bien que cela allait être difficile pour Brive (défaite 39-17 à Leicester) ou Agen (défaite 8-34 face aux London Irish), d’autres seront parfois passés au travers, souvent il est vrai avec des équipes remaniées.

Pau est le seul club bleu à avoir remporté la victoire (24-20 face à Worcester), tandis que Bayonne ramène un match nul 25-25 d’Italie face aux Zebre.

En revanche, la défaite de Castres au pays de Galles face aux Ospreys (39-15), et plus encore celle du Stade Français, qui perd à domicile 20-44 contre le Benetton rugby, remettent en perspective l’importance qui est donnée à cette compétition de la part des clubs tricolores, qui privilégient bien plus leur championnat domestique…

 

Les résultats de la première journée de Champions Cup :

 

Les résultats de la première journée de Challenge Cup :

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire