Un week-end en Top 14 (J1) : c’est reparti fort en Top 14 !

0
Crédit photo : IconSport
Ligue 1

On y est ! Après une longue et terriblement frustrante pause dans le rugby français, les 14 clubs de l’Hexagone retrouvaient les terrains, pour le plus grand plaisir des joueurs, des staffs, mais aussi des supporters. Avec des préparations souvent tronquées et des matchs même reportés, cette première journée du cru 2020/2021 du Top 14 s’annonçait plus qu’ouverte…

 

L’équipe du week-end : Pau s’impose à la sirène à Montpellier !

En quête de renouveau, la Section Paloise se présentait du côté de l’Hérault avec l’envie de proposer du jeu et de se racheter après une saison 2019/2020 plutôt décevante, conclue à la 12ème au moment de l’arrêt covid.

Mais en face d’eux se dressait le mastodonte MHR, renforcé qualitativement et surtout débarrassé de cette épine dans le pied nommée salary cap : ce sont d’ailleurs eux qui démarrent très fort en ouvrant leur compteur d’essais dès la 15ème minute.

Si Pau réagit avec un superbe essai de Clovis le Bail, Montpellier semblait intouchable dans cette partie, et revenait aux vestiaires avec une avance confortable de 13 points : la suite ne faisait pas démentir cette domination, et on pensait bien que les hommes du duo Garbajosa-Saint-André allaient filer vers une victoire facile.

Simplement, cette première journée n’était pas jouée d’avance, et la Section revenait petit-à-petit dans le match grâce à la botte d’Antoine Hastoy, le grand bonhomme de ce match : 23-19 à la 58ème minute, et tout restait à faire.

Montpellier tenait bon, mais ne proposait plus rien, se liquéfiant de plus en plus, jusque dans les dernières minutes et une mêlée à 5m pour les Palois : au cours d’un affrontement terrible d’intensité et de puissance, Pau finissait par achever le MHR en récoltant un essai de pénalité synonyme de victoire 23-26 en terre héraultaise !

 

Le match du week-end : Toulouse presque vainqueur à Clermont à 13 contre 15 dans un match complètement fou !

Pour une première journée, on était gâtés : un classique du rugby français en prime time le dimanche soir !

Confortablement installé devant la rencontre, rien ne laissait présager de la soirée qui allait se produire entre les deux mastodontes du rugby hexagonal : Clermont démarrait bien mieux la rencontre que les Toulousains, qui subissaient les offensives des Jaunards et se retrouvaient logiquement menés au score 13-5 à la 25ème, avec en prime un carton jaune pour Julien Marchand suite à des fautes répétées sur des mauls portés.

Le (premier) tournant arrive quelques minutes plus tard : alors que Clermont inscrit déjà son troisième essai de la partie par Camille Lopez, Mr Raynal demande la vidéo pour un geste de Tekori. Ce dernier, qui avait été chargé sur le côté par Fritz Lee, se fait justice tout seul et envoie son avant-bras dans la glotte du troisième ligne clermontois : carton rouge pour le 2ème latte toulousain, mais rien pour son opposant !

Dès lors, chaque mêlée est un supplice pour les Haut-Garonnais, qui n’ont d’autre choix que de se recroqueviller en défense sans essayer de concéder de nouvelles fautes : ils retournent alors aux vestiaires sur le score de 23-5, et on craint une déferlante en seconde mi-temps dans un match qui a totalement perdu de sa saveur par une décision arbitrale sévère.

Mais impossible n’est pas Toulousain ! Une première ligne toute neuve, l’entrée du géant Arnold et du véloce Guitoune font que la partie s’anime et change totalement : Elstadt marque en force un essai pour son équipe, et la fait revenir à 23-12. On sent alors que les Rouge et Noir sont bien mieux dans cette partie, mais c’était sans compter sur Mr Raynal, qui allait encore donner quelques rebondissements dans ce match déjà un peu fou…

Alors que Richie Arnold (2 mètres sous la toise faut-il le rappeler) plaque au buste un Clermontois, l’arbitre de la rencontre est appelé pour un plaquage qui lui semble dangereux : après une interminable séance vidéo (qui ne nous avait pas manquée par contre), Mr Raynal estime qu’il doit donner un carton rouge au deuxième ligne australien !

Stupeur de part et d’autre, car la décision semble plus que sévère, voire même injustifiée : évidemment, à 13 contre 15, c’en est fini des espoirs toulousains dans cette rencontre…

Mais… Rien n’est terminé : à force de bravoure et de caractère, les Rouge et Noir reviennent dans le match face à un Clermont qui ne sait plus comment faire pour gérer la fin de match. Un essai d’Elstadt et la botte de Ntamack permettent aux Toulousains de revenir à 26-25, avant l’essai du week-end. En effet, au terme d’une action sublime, Dupont aplatit, et permet ainsi à son équipe passer devant au score (26-30) !

Si on sent bien que les Clermontois ont pris un énorme coup sur la tête, il y a un homme qui croit encore à la victoire, George Moala : dès le renvoi suite à l’essai, il récupère le ballon, casse deux plaquages et s’en va derrière la ligne pour permettre aux siens de repasser devant dans ce chassé-croisé totalement fou (33-30) !

On pourrait alors penser que le match est terminé, mais non ! Toulouse a toujours faim, et campe dans les 22 des Jaunes, sans chercher à prendre les points au pied malgré quelques pénalités bien placées : non, ils veulent la victoire ! Après avoir matraqué la ligne des Jaunards, Ntamack trouve le trou et s’enfonce jusque dans l’en-but clermontois, à même pas une minute de la sirène !

Mais encore une fois, Mr Raynal en a décidé autrement : ayant accordé l’essai dans un premier temps, il fait appel à la vidéo… On est alors repartis pour d’interminables séquences, dans tous les angles possibles, avec évidemment un public qui joue son rôle en mettant la pression sur l’homme en noir…

Si Ntamack est clairement plaqué et doit relâcher la balle, son plaqueur ne le relâche pas, l’empêchant de mettre sa balle à disposition : on se dit alors qu’il va au moins y avoir une pénalité pour les Rouge et Noir, voire même un essai de pénalité… Eh non ! L’arbitre décide au contraire de donner la pénalité pour Clermont, pliant définitivement la rencontre sur une nouvelle décision contestable…

 

L’essai du week-end : Dupont signe un essai d’anthologie à la Toulousaine !

Alors que les Toulousains sont en train de revenir dans le match, Lopez commence à gérer au pied, et trouve un angle parfait pour mettre Ramos sous pression à 5 mètres de sa ligne. Loin de se dégonfler et de sortir en touche pour sauver son équipe, l’arrière toulousain tente un coup de génie, en passant le ballon entre ses jambes vers Ntamack, à l’aveugle !

L’ouvreur Rouge et Noir relance alors dans ses 22, et se fait plaquer dans ses 22 : un relai de Tolofua en percussion, et voilà que le jeu s’accélère, avec Guitoune qui passe sur un pas à Lebel, lancé le long de la ligne de touche. A pleine vitesse, il dépose son adversaire direct et file dans le camp clermontois : il voit alors Dupont, venu à son soutien, et lui passe le cuir.

Une feinte de passe plus loin, le 1/2 de mêlée toulousain termine sa course derrière la ligne auvergnate, au terme d’une action incroyable et d’un essai d’anthologie !

 

On a aimé : Les jauges de spectateurs revues à la hausse 

C’était aussi l’une des incertitudes liées à ce satané covid, qui n’en finit plus de déchaîner les passions (ou les folies, au choix) : combien de spectateurs pourraient être présents dans les stades pour cette première journée du Top 14 ?

Fort heureusement, les huis-clos ne sont plus que de mauvais souvenirs, et même si les enceintes ne sont pas remplies à 100%, le public peut mettre de l’ambiance pour se rapprocher au mieux de ce qui se faisait avant la pandémie.

Cela a été le cas un peu partout sur les stades du championnat, avec les éternelles bandas ou les bières qui ont été servies durant les rencontres, pour retrouver un semblant de normalité…

 

On n’a pas aimé : Le report de Stade Français – UBB

Evidemment, on n’en veut pas aux équipes, aux staffs et dirigeants !

Simplement on est tristes de déjà voir des rencontres reportées, surtout entre deux équipes qui avaient pas mal à prouver dans cette saison 2020/2021 : espérons que ce sera l’exception qui confirme la règle !

 

Les résultats du week-end : 

Le classement : 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here