Une arrivée terrible à Los Machucos pour cette treizième étape du Tour d’Espagne

La treizième étape sera très difficile avec sept cols au menu dont quatre de troisième catégorie, deux de deuxième et surtout un de première pour une arrivée au sommet à Los Machucos.

Image

Les coureurs s’élanceront de Bilbao pour 167,3 kilomètres avec une partie plate de 20 bornes en prenant la direction de l’Ouest. Dans les environs de Traslaviña, la route deviendra un peu plus vallonnée pour rejoindre le pied du Alto de la Escrita – 5400 mètres à 4,5 %.

Image

Ensuite, les coureurs plongeront vers Concha au pied du Alto de Ubal – 7,2 km à une pente moyenne de 6,7 % avec un petit replat à la moitié de l’ascension. Les deux premiers bornes seront à 7 % tandis que les trois derniers iront progressivement de 7 à 8 %.

Image

Puis, après une descente de moins de 7 bornes et une partie en vallée d’environ 10 kilomètres, le peloton arrivera à Regules au pied du Collado del Asòn – 12 km à 3,9 % avec une partie plate à Hazas. Un belle échauffement pour commencer ! Ce col est en deux partie avec la première rejoindre la ville de Hazas entre 5 et 6 %. Tandis que la seconde moitié sera encore plus roulante entre 1 et 5 % dont le passage le plus corsé est à 3 bornes du sommet.

Image

Par la suite, un autre col de 2e catégorie croisera la route des concurrents de cette Vuelta : Puerto de Alisas – 8,4 km à 6,1 %. Ce col aura une pente régulière autour des 6 et 7 % avec le premier kilomètres et les 900 derniers mètres à 3 %.

Image

Après être descendu de ce Puerto cantabrique et une section en vallée, deux ascensions de troisième catégorie vont se succéder entre-couper d’une petite descente. La première bosse sera le Puerto de Fuente las Veras – 8,6 km à 4,1 % avec un pied très facile et le milieu de cette côte présentera les rampes les plus dures autour de 7 %. La seconde montée sera le Pueto de la Cruz de Usaño – 4,6 km à 4,3 % avec le partie haute la plus dure au dessus de 6 %.

Image

Enfin, il va falloir replacer les leaders sur les 10 bornes en vallée pour être à gravir la terrible montée finale du Alto de Los Machucos avec le sprint intermédiaire à Arredondo. Les coureurs iront jusqu’au Monument Vaca Pasiega après 7,3 kilomètres d’ascension à une pente moyenne de 8,6 %. Cette bosse a un passage à 26 % après seulement une borne de montée dans la forêt. Un peu plus haut, la route s’élèvera au alentour des 25 % sur une route étroite et en béton. Après des sections irrégulières, la montée s’aplatira près du sommet.

Image

En 2017, l’Autrichien Stefan Denifl s’était imposé en solitaire alors que Alberto Contador était parti à sa chasse.

Photo : cyclist.co.uk

A propos de l'auteur

Grand fan de sport depuis de nombreuses années en passant par Franck Vandenbroucke, Michael Jordan, Roger Federer et Ayrton Senna.

Commentaires

Poster un commentaire

Curabitur odio libero ut Sed diam eleifend luctus consequat. pulvinar massa