Cyclisme

Une deuxième victoire d’étape pour Tim Wellens sur la Vuelta 2020

L’étape 14 de la Vuelta 2020 relie Lugo à Ourense et comporte 204,5 km. Elle contient trois cols de catégorie 3 puis un sprint intermédiaire au kilomètre 126. Elle est remportée par Tim Wellens qui signe son deuxième succès d’étape sur la Vuelta 2020.

Crédits photo : Twitter @laflammerouge16

 

Le départ de la 14ème étape de la Vuelta 2020 a été donné à 12h07. Au bout des dix premiers kilomètres, une échappée est formée qui contient huit coureurs. Elle regroupe les Français Rémi Cavagna et Nans Peters ainsi que Mader, Izaguirre, Schwarzmann, Salmon, Vingegaard et Dewulf.

Mais le peloton rattrape assez vite les huit coureurs qui n’ont pas réussi à avoir plus de 20 secondes d’avance. À159 km de l’arrivée, une nouvelle échappée se forme autour de cinq coureurs. Cette fois-ci Soler (Movistar), Woods (Education First), Van Baarle (Ineos), Wellens (Lotto Soudal) et Stybar (Quick-Step) sont les hommes de tête. Périchon (Cofidis) et Arensman (Sunweb) s’invitent à la partie. Il y a alors sept coureurs à l’avant de la course à 141 km de l’arrivée. L’avance de l’échappée passe la barre des deux minutes. L’écart entre les hommes de tête et le peloton augmente et atteint 5’30 à 104 km de l’arrivée.

Une échappée de sept coureurs

À 89 km de l’arrivée, une chute survient dans le peloton entre deux coureurs dans la zone de ravitaillement. Martin Salmon est contraint d’abandonner suite à cela. Un coup dur pour la formation Sunweb. Le Français Perichon passe le premier le col Alto de Escairon. Il empoche trois points pour le classement de la montagne. Tim Wellens finit second (2 points) et Michael Woods prend le dernier point en jeu.

Dans l’enchaînement, Stybar remporte le sprint et prend 3 secondes de bonification, loin d’inquiéter le porteur du maillot rouge Primoz Roglic. Lors du second col de l’étape, le Belge Tim Wellens passe en tête (3 points). Le coureur français Perichon fait cette fois-ci second (2 points). Michael Woods récupère à nouveau le dernier point. Le maillot de la montagne est pour le moment bien protégé par le Français Guillaume Martin qui compte 76 points. Son poursuivant Richard Carapaz en possède 30, puis Tim Wellens totalise 28 points.

Tim Wellens vainqueur après 159 km d’échappée

Une crevaison survient pour Primoz Roglic à 44 km de l’arrivée. Le Slovène rattrape son retard. L’équipe Total Direct Energie roule à l’avant du peloton qui a 3’13 de retard sur les sept hommes en tête. La dernière difficulté du jour se présente aux coureurs. Le Alto de Abelaira, un col de 6,4 km avec une moyenne de 4,2%. L’écart se réduit à 30 km de l’arrivée, il est de 2’15. Dans l’ascension, on ne trouve plus que deux coureurs de la Total Direct Energie à l’avant du peloton. La dernière ascension n’est pas favorable à l’échappée qui possède 1’38 d’avance à 25 km de l’arrivée. Le Canadien Michael Woods passe à l’attaque. Il franchit le sommet du troisième col du jour en tête. Marc Soler finit second et Tim Wellens troisième.

Il ne reste plus que trois coureurs en tête à 8 km de l’arrivée. Un trio composé de l’Espagnol Marc Soler, le Belge Tim Wellens et le tchèque Stybar. Les autres compagnons d’échappée sont à 12 secondes. Le Français Perichon n’est plus dans le coup. Les six coureurs regroupés passent ensemble la flamme rouge. La victoire d’étape se joue entre Tim Wellens et Michael Woods. Le Belge s’impose et remporte sa deuxième étape sur la Vuelta 2020.

Crédits photo : Twitter @laflammerouge16 / tdp

Crédits photo : Eurosport

Crédits photo : Eurosport / Twitter @laflammerouge16 / Twitter @Lotto_Soudal / tdp



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
felis nunc nec dolor fringilla odio commodo amet,