Cyclisme

Une victoire tchèque sur une étape écourtée

L’étape 19 du Giro 2020 a subi une modification suite à de mauvaises conditions météorologiques. Son départ a été donné à 14h30 et comporte finalement 124 km ( à la place de 258 km ) pour rejoindre Asti. Elle comporte bien les deux sprints initialement prévus à Vigevano et Masio.

Dès les premiers kilomètres, trois coureurs partent en échappée. On y trouve Simon Pellaud, Victor Campenaerts de la NTT ainsi que Josef Cerny de la CCC. Onze coureurs partent chasser le groupe de tête. Les Australiens Simon Clarke, Nathan Haas et Lachlan Morton. Les Italiens Jacopo Mosca et Giovanni Carboni, l’Allemand Marco Mathis et les Belges Sander Armee et Iljo Keisse. Ce groupe de poursuivants compte aussi l’Espagnol Albert Torres, le Néerlandais Etienne Van Empel et le Britannique Alex Dowsett.

Au sprint intermédiaire de Vigevano, les poursuivants ont 23 secondes de retard sur le trio de tête. Simon Pellaud empoche les 12 points du premier sur la ligne du sprint. Josef Cerny en prend huit en terminant second. Victor Campenaerts bénéficie de six points et clôture le podium du sprint.

Classement du sprint de Vigevano :

1 Simon Pellaud (12 points)

2 Josef Cerny (8 points)

3 Victor Campenaerts (6 points)

4 Sander Armee (5 points)

5 Etienne Van Empel (4 points)

6 Albert Torres (3 points)

7 Lachlan Morton (2 points)

8 Jacopo Mosca (1 point)

Le groupe de poursuivants rentre dans le groupe de tête. Quatorze coureurs sont donc en tête de course. Il reste 96 km avant l’arrivée, l’avant de la course possède 48 secondes d’avance sur le peloton. Dans le peloton, la formation BORA fait le boulot avec Peter Sagan. Le souhait est de rattraper l’échappée ou maintenir un écart faible. Celui-ci passe à une minute à 76 km de l’arrivée.

Josef Cerny s’impose seul

L’écart a grandi à 50 km de l’arrivée où les quatorze hommes de tête bénéficient de 4’18 d’avance sur le peloton. La formation Sunweb roule à l’avant du peloton avec le nouveau maillot rose. Son nouveau porteur est le Néerlandais Wilco Kelderman. Cette formation a réalisé un coup double hier avec la victoire d’étape de l’Australien Jai Hindley (second au général). À 28 km de l’arrivée, l’écart atteint 9’11. C’est parmi les quatorze hommes de tête que va se jouer la victoire d’étape. Alors qu’il reste 17 km avant l’arrivée, Josef Cerny effectue la course en solitaire en tête. La formation Sunweb impose toujours le rythme dans le peloton. Mais celui-ci est largué à 11’38 du coureur tchèque de la CCC. À 5 km de l’arrivée, les poursuivants ont 22 secondes de retard. La flamme rouge apparaît. Le coureur tchèque Josef Cerny dispose de 20 secondes d’avance à ce moment-là. Une victoire tchèque pour la 19ème étape du Giro 2020.

Crédits photo : Twitter @LeGruppetto

Crédits photo : Twitter @LeGruppetto / L’Equipe



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
ut odio quis, ante. velit, Nullam elementum massa