Boxe

Unification des titres IBF/WBA/WBC : Inoue Naoya bat Nonito Donaire et devient le nouveau champion WBC des poids coqs

 

Mardi dernier à la Saitana Arena, Naoya Inoue est devenu le nouveau champion des poids coqs. Face au tenant du titre Nonito Donaire, il crée la sensation. Au deuxième round, Naoya mettait au tapis son challenger et remporte ainsi la ceinture de WBC. Zoom sur ce combat de défense de titre IBF/WBC/WBA de la catégorie des poids coqs.

Une revanche qui a tourné court sur le ring

Ce mardi au Pays du Soleil Levant (Japon), le boxeur Naoya Inoue retrouvait son challenger Nonito Donaire à la Saitama Arena pour un combat des plus attendus. Et pour cause, il s’agissait d’un match de défense des titres mondiaux IBF/WBA/WBC. En effet, Inoue champion WBA et IBF convoitait la ceinture WBC détenue par le vétéran philippin Nonito Donaire.

Pour rappel, les deux pugilistes s’étaient déjà affrontés en 2019 toujours dans cette même Saitama Arena. Ce soir-là, Naoya Inoue avait gagné par décision unanime décrochant à l’époque le titre WBA. Cette fois-ci, aura-t-il la même réussite qu’il y a 3 ans ? C’est ce que sont venus voir les fans de boxe dans une Saitana Arena noire de monde.

Mais pour cette revanche très attendue, il n’aura cependant pas fallu aller au terme du combat pour connaître le vainqueur. Aussi, il n'y a pas eu besoin de se référer à la décision des juges. Il n’aura fallu attendre que le deuxième round de cet affrontement pour voir le vétéran Philippin subir un KO de la part de son adversaire.

 

Le premier round légèrement à l’avantage de Nonito Donaire

 

L’entame du combat était à l’avantage du Philippin. En effet, Nonito Donaire semblait être en contrôle et maîtriser le début de la partie. En témoigne cet énorme crochet du gauche qu’il envoya à son adversaire. Ce coup venu d’ailleurs a fait trembler le Japonais et ses supporters. Mais cela n’a pas suffi à faire vaciller le boxeur nippon puisque Inoue revient cependant rapidement dans le coup. Ensuite, s’en sont suivis quelques échanges de coups bien nourris et durs de part et d’autre qui laissaient augurer d’un combat tendu et serré. Le premier acte nous a offert une confrontation de haut vol assez intéressante qu’on peut mettre à l’avantage de Donaire. Soulignons que la fin de la première reprise a permis à Inoue de se mettre en évidence. Le Japonais finit en force et trouva même les ressources en envoyant une droite qui laisse son adversaire au tapis avant la cloche. Mais le Philippin se relève.

 

Le deuxième round qui consacre la victoire de Inoue

 

Place maintenant au deuxième round du match. Le Philippin Nonito se montre très prudent depuis qu’il a été envoyé au tapis vers la fin de la reprise précédente. Il calcule ses déplacements et ne se livre plus. Mais dans cette attitude, il réussit tout de même à toucher Inoue. Mais les coups semblent un peu mous pour faire mal à son adversaire. Naoya Inoue aussi travaille bien dans ce début de round. Il trouve une ouverture et dans un rapide enchaînement droite-gauche, il dépose encore le vétéran de 39 ans au tapis. Mais cette fois-ci Nonito Donaire est sonné et ne se relève plus. Le combat est donc terminé sur une victoire par KO de Inoue. Le Japonais est champion WBC, et conserve par la même occasion ses titres WBA et IBF !

En définitive, cette nouvelle victoire conforte Naoya Inoue alias « The Japanese Monster » dans la posture des plus grands noms de son sport. Champion unifié des bantamweights, Inoue en est désormais à 23-0 dans sa carrière professionnelle. Ce qui est pour le moins un palmarès exceptionnel dans sa catégorie. Quant à Nonito Donaire, tout semble indiquer avec cette défaite qu'il se dirige progressivement vers une retraite bien méritée. Le Philippin fêtera ses 40 ans en novembre de cette année. Il présente un bilan tout de même élogieux de 42-7. De plus, il aura tout au long de sa carrière glané des titres au sein de 4 catégories de poids. Ce qui en fait aussi une icône de la boxe mondiale.

Dernières publications

En haut