Vahaamahina prend sa retraite internationnale !

Après son expulsion, en quart de finale de la Coupe du monde, le deuxième ligne du XV de France, Sébastien Vahaamahina a décidé de prendre sa retraite internationale. A seulement 28 ans, il était un des leaders du pack français. Il a présenté ses excuses et annoncé sa décision dans une lettre.

 

Hier, dans un match jusqu’alors maîtrisé par l’équipe de France face au Pays de Galles, le sort a tourné à la 48ème minute. A cause d’une faute plus qu’inutile, Sébastien Vahaamahina, s’est logiquement fait expulser par Jaco Peyper, l’arbitre de ce quart de finale. Les Bleus, qui menaient 19-10, se sont alors retrouvés à 14, et ont été en difficulté jusqu’à la fin du match. Ils ont finalement perdu d’un petit point, après un essai inscrit suite à une mêlée sous-pression. En tout logique, tout le monde a imputé une partie de cette défaite au Clermontois. Après la rencontre, les visages en larmes des joueurs sont rentrés au vestiaire, où les attentaient Vahaamahina. Il a tenu à s’excuser mais a eu du mal, comme tout le monde, à expliquer son geste à ses coéquipiers. “J’ai pété les plombs, c’est inexcusable”, a simplement lâché, le seconde ligne.

 

“Il s’agissait de mon dernier match avec le XV de France”

Au lendemain du match, jour de son anniversaire, il a décidé de faire parvenir un texte pour exprimer ses excuses mais aussi sa décision de prendre sa retraite internationale. “Aujourd’hui, je me dois d’assumer mes actes et éventuellement d’y apporter quelques explications, si tant est que cela soit possible” a commencé le joueur. Avant d’essayer d’apporter une réponse plus précise : “Lorsque je donne ce coup de coude, tout s’est probablement mélangé dans ma tête. Trop d’envie et de volonté de marquer à nouveau”. Il a ensuite annoncé sa retraite, en précisant que celle-ci était prévu de longue date. “C’est dur, très dur pour moi aujourd’hui d’autant plus que comme je l’avais prévu depuis quelques mois, il s’agissait de mon dernier match avec le XV de France”.

 

Sébastien Vahaamahina, un des meilleurs joueurs de Jacques Brunel sur les derniers mois, sort donc par la très petite porte et malheureusement, on se souviendra sûrement plus de ce qu’il a fait perdre au XV de France que ce qu’il a apporté.

Poster un commentaire

id felis ultricies neque. felis facilisis