Catch

WWE : les résultats de Clash at the Castle 2022

Résultat Clash at the Castle

Dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 juillet s'est tenu WWE Clash at the Castle à Cardiff, pays de Galles. Ce show a montré de belles surprises, mais également de beaux moments chocs. Retour sur les résultats du dernier Premium Live Event de WWE. 

Grosse victoire pour Damage Control 

Le show s'est ouvert avec Damage Control, le nouveau clan mené par Bayley contre l'équipe de Bianca Belair, Asuka et Alexa Bliss. Un combat où chacune des combattantes a eu son moment de gloire. On a pu voir quelques problèmes d'alchimie et de communication avec Iyo Sky, mais dans son ensemble, le match a rempli son rôle. Le public était à fond derrière Bayley. Il a raison de la soutenir, puisque c'est elle qui a remporté la victoire pour son équipe sur la championne de Raw.

La caméra fait un tour dans les gradins et passe devant Tyson Fury, Bret Hart et Leon Edward, champion mi-moyen de l'UFC.

Gunther le survivant

Après quinze Premium Live Event sans lui, le titre intercontinental a fait son grand retour, tout comme Imperium en tant que trio. Avant même que le match ne commence les deux clans se sont battus, pour à la fin laisser la scène à Gunther et Sheamus. Les deux se sont livrés une guerre sans merci, où les torses ont viré à l'écarlate. En fin de compte, le Ring General conserve son titre grâce à une Lariat de toute beauté.

Liv Morgan convaincante face à Baszler

Après une victoire controversée à SummerSlam sur Ronda Rousey, Liv Morgan devait prouver face à Shayna Baszler. C'est chose faite avec une victoire nette et sans bavure grâce à son finish. La reine de pique avait pourtant dominé une plus grande partie du match grâce à ses techniques de soumission. Désormais, c'est retour à la case départ pour l'amie de Ronda Rousey.

Le Judgment Day jugé, Dominik se rebelle

On enchaîne avec le match par équipe entre Rey Mysterio et Edge et le Judgement Day. Dans un affrontement à la seconde partie bien rythmée, les anciens champions par équipe ont pris l'avantage sur Finn Bàlor et Damian Priest, bien que Dominik Mysterio ait agit comme un heel pour faire gagner son père et son ami. Cependant, c'était pour mieux surprendre derrière. En effet, le fils Mysterio a fracassé les parties intimes d'Edge avant d'asséner une grosse corde à linge à son père sous les rires du Judgment Day.

Seth Rollins renoue avec la victoire en PLE

Dans un match qu'on nous tease depuis plus d'un mois, Seth Rollins habillé en diablotin, est venu à bout de Matt Riddle. L'Original Bro a succombé à ses émotions et a commis trop d'erreurs à la fin, notamment celle d'aller chercher une chaise illégale. À son retour dans le ring, ce dernier encaisse un Stomp de Rollins, avant d'en prendre un nouveau du haut de la seconde corde.

Roman Reigns climatise Cardiff

Dans le Main Event, Drew McIntyre acclamé dès son clip de présentation avec son ancien theme “Broken Dreams” en fond confrontait Roman Reigns pour le titre suprême. Après un match intense et de multiples interventions (Karrion Kross, Austin Theory, Tyson Fury), Drew McIntyre était sur le point de battre le champion. Cependant, un homme capuché est venu tirer l'arbitre vers l'extérieur. Cet homme n'est nul autre que Solo Sikoa, le petit frère des Usos et donc forcément membre de la Bloodline. Cette intervention permet au chef tribal de placer un troisième spear, cette fois-ci victorieux pour climatiser tout un stade. Le règne des grandeurs continue pour the Head of the Table.

En après match, Tyson Fury monte sur le ring, félicite Roman Reigns, puis relève son ami Drew McIntyre et chante avec lui des classiques anglais.


Auguste Amar

Rédacteur qui jongle entre le spectacle et les émotions des rings de catch, la folie de la NBA, l'imprévisibilité du tennis et la beauté du football.

Dernières publications

En haut