100% Fan : Entretien avec Faustine : “L’ASSE représente 90% de ma vie”

0

Vous l’avez peut-être déjà croisé sur Twitter en ce moment avec l’actualité chargée de l’ASSE ou peut-être déjà lu un de ces articles. Faustine, supportrice des verts a accepté de réponses à nos questions.

We Sport FR : Bonjour Faustine, merci de nous accorder de ton temps pour répondre à nos questions. Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Faustine : Alors je m’appelle Faustine, j’ai 21 ans. Je vis entre Saint-Étienne d’où je suis originaire et Paris où je suis des études de journalisme. À côté de l’école, je travaille depuis près de trois ans pour En Vert et Contre Tous, un site dédié de A à Z à l’actualité de l’ASSE. C’est mon club de cœur depuis toujours. Je ne suis pourtant pas née dans une famille de fous furieux mais j’ai tout de suite plus qu’accroché avec cette passion. Maintenant l’ASSE représente 90% de ma vie et je n’exagère même pas quand je dis ça (rires).

WS : Peux-tu nous en dire plus sur ton lien avec l’ASSE, es-tu venue au football avec Sainté ? Parle nous de ta première fois au stade.

Faustine : J’ai d’abord aimé le foot avant de suivre Sainté à fond. Mon premier match, c’est un ASSE-Metz en 2004, un vieux 0-0. La bonne (ou mauvaise) nouvelle c’est que ça ne m’a pas dégoûté de ce sport !

WS : Si tu devais retenir un joueur depuis que tu suis l’ASSE ce serait ? 

Faustine : C’est pas forcément le meilleur moment pour le citer, mais je suis obligée de répondre Stéphane Ruffier. Même si j’ai connu d’autres gardiens de but à l’ASSE, dont Jérémie Janot, Ruffier ça reste Ruffier. Je suis très triste de ce qui se passe en ce moment.. Je ne vais pas rentrer dans les détails mais quoi qu’il en soit, pour moi, pour le moment, c’est LE joueur. Régularité, performances, talent, sur ces dix dernières années, ça ne peut qu’être lui.

WS : Avant de parler de l’actualité de l’ASSE question piège, à la rédaction, nous avons l’habitude de faire des notes assez second degré après chaque rencontre. Romain Hamouma est alors devenu le GOAT à chaque match que l’on a noté de lui, avis partagé ?

WS: Passons maintenant à la difficile actualité de l’ASSE. Comment vis-tu cette situation en tant que supportrice et rédactrice ?
Faustine : C’est forcément compliqué… Compliqué de suivre des défaites, de debriefer des rencontres qui se terminent mal, de parler et de travailler autour d’un club en énorme difficulté sportive et extra sportive. Pour la supportrice, c’est surtout inquiétant. Je ne dors pas mal la nuit non plus mais j’avoue que ça m’angoisse forcément. Les gens ne se rendent pas forcément compte du désastre qu’une descente en Ligue 2 pourrait représenter pour l’ASSE. Pour l’instant, je considère que c’est toujours un dénouement qui semble loin… Mais j’y pense un peu plus chaque jour quand je vois les mauvais résultats s’enchaîner et la situation se tendre autour du club.
WS : Comment vois-tu la situation à court terme du club ? Avec Puel ? Es-tu satisfaite de son arrivée et de son envie de se projeter plutôt sur le long terme ?
Faustine : Le court terme, il me fait peur. Parce qu’on assiste à un grand lessivage qui certes, me fait énormément plaisir, mais ne fait pas plaisir à grand monde. Puel, je crois en sa vision des choses, en son projet à long terme. Maintenant, dans l’immédiat, le club est en difficulté et le coach a sa part de responsabilité au même titre que la direction, Printant ou les joueurs. Je ne veux pas le juger sur l’instant présent et j’ai beaucoup de mal à parler du futur d’une équipe qui se bat pour le moment pour son maintien.
WS : Difficile donc d’y voir clair sur l’avenir, selon toi, que dois changer le club notamment cet été ? Quel genre de mercato aussi doit faire l’ASSE afin de ne pas revivre cette saison cauchemar ?
Faustine : Tout ? Réussir son mercato : se débarrasser des joueurs qui ne s’inscrivent pas dans le projet Puel et ça en fait un paquet, gérer les dossiers épineux de Ruffier et Diony (entre autres), conserver les jeunes joueurs prometteurs (Fofana, pour Youssouf ça devrait le faire avec sa malheureuse blessure), et donc forcément réorganiser la cellule de recrutement avant tout. Tous les secteurs de jeu ou presque vont être concernés, il faudra un buteur, peut-être un gardien, plusieurs milieux puisque Aholou et Cabaye vont notamment quitter le club. Tout ça sans argent, ça promet.
WS : Un petit mot sur le derby de dimanche ? Est-ce que tu penses qu’on peut malheureusement prendre une nouvelle claque comme celle prise à Geoffroy-Guichard en 2017 ?
Faustine : Forcément qu’on peut et je ne peux pas assurer que ce ne sera pas le cas. Mais sincèrement, je ne pense pas que ça arrivera. Ils vont devoir élever leur niveau de jeu et jouer cette rencontre comme un Derby (chose qui n’est pas aussi simple qu’on pourrait le penser). Je reste convaincue qu’il y a de la qualité dans cet effectif… À eux de le prouver enfin.
WS : Merci beaucoup le temps que tu nous a accordé, qu’est-ce l’on peut te souhaiter pour la suite ?
Faustine : Le maintien et le meilleur pour l’ASSE prochainement !
Encore un grand merci à Faustine pour sa gentillesse, sa disponibilité. Vous pouvez retrouver ses articles sur le site En Vert et Contre Tous ou la suivre sur Twitter avec le @Faus4ine

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here