100% Fan : Maghrib Foot, le football marocain… en anglais !

Nous sommes à quelques jours de la fin de la Coupe du Monde, et la rubrique 100% Fan est de retour ! Aujourd’hui  focus sur Maghrib Foot, un compte Twitter relatant toutes les informations sur l’équipe nationale du Maroc mais aussi du championnat marocain. Sa particularité ? Le compte est anglophone, contrairement à la majorité des comptes traitant ces sujets-là.

Pour la première fois dans cette rubrique, l’interview sera proposée en deux langues, en français et en anglais !

 

Salut Maghrib Foot, merci d’avoir accepté cette interview. Tout d’abord, peux-tu te présenter aux lecteurs ?

Je m’appelle Benjamin Hajji,  un Norvégien d’origine marocaine qui est passionné de football depuis mon enfance. J’ai toujours ressenti un engouement avec la culture du football dans mon pays et j’ai maintenant une grande passion pour ce sport, que ce soit le football local ou la sélection, et j’ai même joué pour l’équipe nationale des jeunes durant ma jeunesse. Mon plus grand problème  toujours été de trouver une source d’information en anglais qui s’intéresse au football marocain, puisque je ne parle pas français.

Après le match amical contre la Serbie ce printemps, j’ai finalement décidé d’en faire un par moi-même et essayer de donner aux gens un aperçu de la beauté de la « koora » (football en dialecte marocain, ndlr) pour l’audience anglophone, comme je sais que beaucoup de Marocains dans le monde ne parlent pas arabe ou français. Je suis très content des échos et du développement de la page et j’espère que ça continuera comme cela.

 

Depuis quand suis-tu le football marocain en général et la Botola ?

J’ai suivi l’équipe nationale et ses joueurs évoluant en Europe depuis que je suis enfant, en les regardant avec mon père qui est également extrêmement passionné des Lions de l’Atlas. J’ai eu plus de mal à suivre la Botola (championnat marocain), puisque je vis en Europe et les matchs ne sont pas retransmis à la télé, mais j’ai essayé de le suivre ces derniers jours, avec la chaîne Arryadia, qui diffuse les rencontres gratuitement en ligne.

 

Comment s’organise ton travail de recherche d’informations ?

Je suis de nombreuses bonnes sources d’informations qui apportent de très bons renseignements, en plus des pages officielles des clubs. Les clubs marocains sont très ouverts sur ce point, publiant des infos très utiles et importantes.  De plus, grâce à mon passé d’interntional marocain dans les catégories de jeunes, j’ai aussi un réseau proche de la fédération et des clubs. Tout cela me permettra de viser la première place des médias anglophones traitant du football marocain.

 

Qu’as-tu pensé du football marocain cette année, notamment avec le sacre du Wydad en Ligue des Champions ? 

Le football marocain local a définitivement connu un développement considérable en terme de résultats ces dernières années. En plus du sacre du Wydad en Ligue des Champions africaine, la victoire du Maroc au CHAN (Championnat d’Afrique des Nations) était une grande confirmation que la Botola va dans la bonne direction. Il n’y a pas de doute que nous avons encore du travail, et que trop de clubs souffrent financièrement sur le long terme, sans réelle structure. Mais ça s’améliore.

Cette année était particulièrement excitante, avec l’Ittihad Tanger qui gagne son premier championnat de son histoire et son impressionnant dauphin Hassania Agadir tout au long de la saison. Sans oublier de mentionner l’incroyable remontée du Moghreb de Tétouan, participants de la Coupe du Monde des Clubs de 2014, qui était au bord du gouffre en début de saison avant de remporter pratiquement chacun de ses matchs en seconde partie de saison.

En plus, le Rapide Oued Zem a fait sensation en se maintenant pour leur première saison dans l’élite, tandis que la Renaissance de Berkane sont en train d’écrire leur propre histoire dans la Coupe des Conférédations de la CAF. Donc beaucoup de choses de quoi se réjouir !

Image associée

L’Ittihad Tanger célébrant son titre

 

Qu’as-tu pensé de la prestation du Maroc dans cette Coupe du Monde ?

Oh, ça demande un article complet. Mais pour résumer, je suis très fier de notre équipe nationale, malgré la dernière place dans notre poule. Ils étaient de loin la meilleure équipe face à l’Iran et le Portugal, en plus d’avoir pris l’avantage au score deux fois face à l’Espagne. Un stupide but contre-son-camp dans le premier match, puis l’Espagne et le Portugal qui ont eu deux buts qui devaient être refusés selon moi.

Ce n’est pas une excuse, puisqu’on a eu assez d’occasions pour avoir plus de points qu’on en a eus, mais ça me paraît rude et sévère qu’on parte après les poules quand on prend du recul.


Quel a été ton meilleur souvenir avec l’Equipe nationale du Maroc ? 

Le match décisif contre la Côte d’Ivoire à Abidjan l’année dernière, qui nous envoie en Russie, est définitivement ce meilleur souvenir. Mais je dirais plutôt le quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2004 contre l’Algérie. On arrivait dans ce tournoi en tant que favoris, avec de la qualité sur le terrain. Walid Regragui, Talal El Karkouri et Abdeslam Ouaddou en defense, tous jouant dans l’élite en France, le joueur de Coventru Youssef Safri comme sentinelle, et des pépites offensives comme Marouane Chamakh, Youssouf Hadji, Jaouad Zaïri et Youssef Mokhtari. Nos voisins algériens avaient un effectif composé principalement de joueurs du championnat local et ont peiné à sortir de leur poule.

Mais après 90 minutes, les Fennecs tenaient la victoire 1-0 en Tunisie, avant le but dans les dernières minutes de Marouane Chamakh qui nous garantissent les prolongations, où Hadji et Zaïri envoient les Algériens à la maison et les Marocains en demi-finale. Un sentiment incroyable de victoire contre nos ennemis jurés…

 

Et le pire souvenir ? 

Le dernier match qualificatif pour la Coupe du Monde 2006 contre la Tunisie. On avait déjà perdu contre eux en finale de la CAN 2004 un an et demi plus tôt et ce match allait décider de quelle équipe allait voyager en Allemagne. Le Maroc avait 19 points, et la Tunisie 20, ce qui signifie qu’on avait besoin des trois points en dehors de la maison pour la dernière journée.

Les deux côtés se sont neutralisés en première mi-temps, avant que le capitaine El Karkouri ne marque un but poussif après un coup-franc lointain. Nous avions donc un pied en Coupe du Monde jusqu’à la 70ème minute, quand un centre tunisien tenté finit dans les filets, envoyant nos voisins tunisiens en Coupe du Monde à un point nous séparant d’eux. Véritablement déchirant…

 

Ton 11 de légendes marocaines de tous les temps ?

Le 11 de légende selon Magrhrib Foot

 

C’était plus dur que je ne le pensais. Benatia n’a pas eu le même impact émotionnel que les autres mais il est quand même l’un des meilleurs défenseurs de tous les temps. Au milieu on a Youssef Safri, qui n’est pas le joueur le plus technique, mais a été plus qu’important durant des années à une époque « noire » de la sélection. Ca me fait bizarre de ne pas pouvoir mettre Houssine Kharja, tandis que Jaouad Zaïri aurait été mon choix « hipster ».

 

Que peut-on vous souhaiter et à l’équipe nationale pour le futur ?

Je pense que le Maroc est dans la bonne voie, surtout si on peut garder Hervé Renard. Il a le respect du vestiaire, ce qui n’est pas une tâche facile dans la sélection marocaine, et paraît aussi avoir une bonne stratégie dont nous avons besoin. En espérant pouvoir amener plus de joueurs locaux, comme Walid Azaro, Ayoub El Kaabi et Achraf Bencharki. Nous avons aussi Hamid Ahadad qui vient de quitter le Hassania Agadir pour le Zamalek (Egypte) et on espère en voir d’autres briller

Personnellement, je suis dans une période où je me fais un réseau et des connexions pour permettre à Maghrib Foot de grandir. Je suis très optimiste et on verra ce que le futur nous réservera !

 

Un dernier mot pour les lecteurs de WeSportFR ?

J’espère que vous me connaissez un peu mieux et que je vous ai donné envie de vous intéresser à ma grande passion. Le football marocain a ses défauts, mais peu de pays partagent notre passion et notre authenticité. Et n’hésite pas à venir discuter sur Twitter, je suis toujours heureux de débattre !



A propos de l'auteur

Passionné du MHSC et du FC Barcelone, mon joueur préféré n'est pas Laurent Blanc, j'aime pas trop les 3-5-2, contrairement à Laurent Blanc...

Poster un commentaire

risus dolor. consectetur Lorem elementum porta.