Football

À Nice, la réussite discrète de Pablo Rosario

Arrivé en provenance du PSV Eindhoven cet été, le milieu de terrain ne s'est pas fait attendre pour convaincre sur la Côte d'Azur. Alors qu'il devrait être titulaire cet après-midi contre Troyes, zoom sur le travail de l'ombre de Pablo Rosario à Nice. 

Sa signature n'était pas parmi les plus attendues du mercato à l'OGC Nice. Pourtant, pour 6 millions d'euros, l'international néerlandais rejoignait fin juillet les Aiglons et n'a pas tardé à apporter sa pierre à l'édifice. Régulièrement aligné aux côtés de Mario Lemina au milieu de terrain, le numéro 8 se montre un atout essentiel dans le collectif de Christophe Galtier.

« Déjà un leader »

Ancien capitaine des Espoirs hollandais et vice-capitaine du PSV, c'est d'abord par sa mentalité que Pablo Rosario s'impose à l'OGC Nice. Quelques jours seulement après son arrivée, le capitaine Dante se montre rapidement convaincu. « C'est déjà un leader, il a un gros caractère, une grosse personnalité. C'est quelque chose qui nous manquait » confie-t-il à Nice-Matin en se montrant « agréablement surpris ». Car comme pour beaucoup, Pablo Rosario est la recrue que Dante connaissait « un peu moins » et reste encore aujourd'hui éclipsé par les étincelles d'Andy Delort, de Mario Lemina ou même de Melvin Bard.

Pablo Rosario à l'entraînement (Crédit photo : Twitter @ogcnice)

Souvent dans l'ombre, le milieu au profil défensif est pourtant l'une des pierres angulaires du système Galtier. Titulaire lors de sept des huit rencontres disputées par le Gym, sa hargne sur le terrain à tout de suite sautée aux yeux, mais sans pour autant faire oublier son apport dans le jeu. À Nice, aucun joueur ne fait mieux que les 2,3 tacles par match exécutés par le rugueux Rosario, tandis que seul Youcef Atal n'intercepte plus de ballons (2,2 par match contre 1,6 selon whoscored.com).

Un duo complémentaire avec Lemina

Aux côtés de Mario Lemina, le milieu défensif effectue donc un travail de récupération, mais aussi de stabilisation de l'équipe, participant ainsi à faire de Nice la meilleure défense de Ligue 1 avec seulement 4 buts encaissés en 8 matchs. Ensemble, les deux recrues estivales associent « la qualité technique, l'intensité et la maîtrise de l'événement et sont deux repères importants pour les joueurs autour » affirme leur entraîneur Christophe Galtier.

Avec 33 duels au sol gagnés depuis la première journée de Ligue 1, l'ancien Oranje fait là aussi mieux que tous ses coéquipiers, se montrant omniprésent dans la bataille du milieu de terrain. Même dans l'ombre, son rôle collectif est essentiel, tant dans la récupération de ballons que dans le développement du jeu. Outre les deux défenseurs centraux titulaires, aucun Niçois ne complète plus de passes que Pablo Rosario cette saison (343 passes réussies). Car si son impact se fait sentir sur l'assise défensive de l'équipe, la simplicité efficace de son jeu de passes lui permet aussi de se fondre dans le collectif.

Gare à la concurrence

Malgré tout, le numéro 8 pourrait faire face cette saison à la concurrence de ses coéquipiers. Face à Saint-Etienne le 25 septembre dernier, Christophe Galtier lui préférait Képhren Thuram. Contrairement au Néerlandais, l'international espoir français joui d'une qualité de projection vers l'avant plus évidente, une alternative davantage offensive au milieu. Au-delà de cette concurrence, le retour de Morgan Schneiderlin n'est pas non plus à ignorer. Dans un profil plus similaire à celui de Pablo Rosario, l'international français part néanmoins de loin cette saison dans sa quête vers du temps de jeu. Tout juste de retour de blessure, l'expérimenté Niçois tentera de perturber la hiérarchie établie dans les mois à venir.

Face à l'ESTAC cet après-midi, Pablo Rosario devrait bien être titulaire, une rencontre à suivre dès 13 h au Stade de l'Aube et sur Prime Vidéo. 

Crédit photo à la une : Twitter @ogcnice

 

Authors

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début