AEW

AEW Dynamite : Tops & Flops de Blood & Guts

Programme de Dynamite: Blood and Guts

La nuit dernière, la AEW organisait sa deuxième édition spéciale de Dynamite intitulée Blood & Guts, du nom de l’affrontement prenant place dans le Main Event. Une soirée placée sous le signe de la violence et du chaos. Les meilleures moments et les passages à oublier, c’est dans le Tops & Flops !

LES TOPS

Cody vs QT Marshall, à la frontière du temps

C’était un match de catch dont la formule était simple, classique. Cody Rhodes, le babyface, contre QT Marshall, le heel. Le mentor contre son ancien protégé. On le sait, Cody Rhodes puise son inspiration dans le catch d’antan. D’une époque où son père, Dusty Rhodes, en était l’un des acteurs principaux.  Ce n’est donc pas surprenant que ce combat en un-contre-un se termine par un Figure-Four Leglock porté par un Rhodes en sang. Comme un clin d’œil à l’époque des Main Events de la National Wrestling Alliance, entre Dusty et Ric Flair. Mais si ces références aux classiques feront plaisir aux connaisseurs d’un autre temps, il faut les présenter dans un emballage plus contemporain et s’adapter aux XXIème siècle. Pas un problème pour Cody et QT qui nous proposent un combat intense, à l’image d’un Tombstone Piledriver tenté par le leader de la Factory, contré trois fois pour que ce soit au final l’American Nightmare qui écrase la tête de son adversaire sur le ring. Les manœuvres aériennes de Cody ont également contribué à moderniser cet affrontement fort sympathique. Et à la fin, c’est le gentil qui gagne !

Britt Baker, challenger sans pitié

Désormais première au classement de la division féminine, Britt Baker devait faire face à une adversaire surprise lors de Blood & Guts. C’est la jeune et obscure Julia Hart qui s’est présentée face à Baker, et qui a fait les frais de l’ambition de la challenger numéro un au titre féminin de la AEW, détenu par Hikaru Shida. Un combat expéditif, conclu par l’abandon de Hart suite à un Lockjaw dévastateur. La prétendante reste solide et envoie un message fort à la Championne, à quelques semaines du pay-per-view Double Or Nothing.

 

SCU contre Young Bucks la semaine prochaine

La semaine dernière, SCU (Frankie Kazarian et Christopher Daniels) manifestaient aux Young Bucks leur intention de défier ceux-ci pour les ceintures par équipe. Avant de concrétiser ce combat, il fallait que les vétérans sortent vainqueurs d’un Fatal Four-Way Tag Team Match les opposant au Jurassic Express (Jungle Boy et Luchasaurus), aux Varsity Blondes (Brian Pillman, jr. et Griff Harrison) et à The Acclaimed (Anthony Bowens et Max Caster). Et aux mots se sont joint les actions, puisque Kazarian et Daniels ont réussi leur pari et iront défier Nick et Matt Jackson lors du prochain épisode de Dynamite. Les ceintures seront en jeu, et le combat entre les deux équipes s’annonce épic !

Le Blood & Guts Match

Beaucoup d’attentes étaient liées au Main Event de la soirée. Le guerre des clans opposant The Inner Circle et The Pinnacle nous a menés vers ce Blood & Guts Match, combat en cinq-contre-cinq en cage, où le seul moyen de gagner était de faire abdiquer son adversaire. Et les promesses ont été tenues. Du sang, un ring saccagé, et un match où le talent in-ring pur et la technique ont laissé place à la férocité. Des chaises, une batte, et même une fourchette ont été utilisées pour tenter de faire plier l’équipe adverse. Finalement, MJF et le Pinnacle sont sortis grands vainqueurs de l’affrontement. Menaçant de balancer Chris Jericho du haut de la cage, l’ancien membre du cercle contraint Sammy Guevara à signaler aux officiels que The Inner Circle renonçait à poursuivre le combat… Avant de pousser Jericho de la structure. Une chute spectaculaire, et le symbole d’une passation de pouvoir.

LES FLOPS

Les arbitres incompétents 

Par deux fois cette semaine, les arbitres ont faits preuve d’un manque certain d’autorité ou de cohérence. Tout d’abord, lorsque les règles ancestrales du Tag Team Match ont été bafouées dans l’opener entre l’équipe de Kenny Omega et MT Nakazawa et celle de Jon Moxley et Eddie Kingston. Beaucoup trop souvent, deux coéquipiers se trouvaient ensemble dans le ring, sans que l’arbitre n’entame un compte de cinq. Un fait un peu trop récurrent à la AEW. Second cas d’arbitrage dérangeant, lorsque l’arbitre du match entre Cody Rhodes et QT Marshall a empêché Rhodes d’utiliser sa ceinture pour frapper son adversaire, sans pour autant broncher quand QT a profité de cette distraction pour faire de même. Des détails, certes, mais qui font tout de même sortir le spectateur du match.

Kenny Omega : Champion du Monde faible

Nous évoquions plus haut un flop concernant un combat dans lequel Kenny Omega était impliqué, en voici un deuxième. Et celui-ci le touche directement. Omega, qui collectionne depuis quelques temps les ceintures de champion, a lâchement abandonné son partenaire, provoquant par la même occasion sa propre défaite. Un comportement qui fait tâche, tant il décrédibilise un Omega que l’on sait en réalité très combatif.

AEW Dynamite : Blood & Guts était attendu par les fans de catch depuis plusieurs semaines, et le show a su répondre aux attentes. De semaine en semaine, la fédération de Tony Khan s’affirme comme un sérieux concurrent à la WWE, dont le booking et les audiences laissent à désirer. L’alternative AEW continue de satisfaire. 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire