Catch

AEW : les résultats de All Out 2022

AEW

Dans la nuit du dimanche 5 au lundi 6 se déroulait AEW All Out 2022. Voici les résultats complets du show.

AEW All Out : Les résultats du Buy-In

On débute ce Buy-in par une bagarre générale entre les deux équipes qui sont censées s’affronter ce soir pour les titres mixte de l’AAA. Après quelques minutes de match, le couple diabolique va prendre définitivement l’avantage grâce à une intervention d’Anna Jay qui distrait juste assez Ruby Soho pour que Tay Conti lui porte son Tay-Ko afin de remporter la victoire. 

Autre membre de la Jericho Appreciation Society en action dans ce Buy-In, Angelo Parker. Ce dernier affronte Hook pour la ceinture FTW. Le fils de Taz remporte ce match en moins de 5 minutes en faisant taper son adversaire. Après le match, Matt Menard s’en prend à Hook mais le rappeur Action Bronson vient faire le save.

Le Buy-In d’All Out se poursuit avec PAC qui remet son titre AEW All Atlantic en jeu contre le revenant Kip Sabian. Au terme d’une chouette opposition entre les deux hommes, le champion conserve son titre grâce à son black arrow. Orange Cassidy vient confronter PAC après le combat.

Enfin, Eddie Kingston est venu à bout de Tomohiro Ishii. Ce dernier prend ainsi sa revanche sur le japonais qui avait remporté leur premier affrontement du côté de New Japan. A noter que les deux catcheurs se sont assurés d’avoir les bronches dégagées en multipliant chacun les atemis pour faire plier son adversaire.  

Un homme masqué remporte le Casino Ladder Match

Le Casino Ladder match ouvre ce show. Wheeler Yuta et Rey Fénix sont les deux premiers à débuter ce combat. Rush est le 3ème catcheur à entrer dans la danse. Ce dernier s’en prend violemment à Rey Fénix avec les câbles des caméras. Vient ensuite dans l’ordre respectif son partenaire de Los Ingouvernables, Andrade El Idolo, Claudio Castagnoli, Dante Martin et Pentagon El Zero M. Ce dernier s’en prend violemment à Andrade avec un canadian destroyer sur une échelle. Son partenaire Rush n’est pas non plus épargné car il passe à travers une table.

C’est à ce moment-là que des hommes masqués interviennent pour tabasser tout le monde. Il s’agit du clan de Stokely Hathaway (Will Morrissey, Lee Moriarty, Colten et Austin Gunn). Ce dernier décroche le jeton pour le donner à un homme mystère. La cloche sonne, ce Joker remporte ce match et obtient donc une opportunité au titre mondial. Il faudra attendre les prochaines semaines de AEW Dynamite pour en savoir plus sur son identité. 

The Elite remporte le tournoi Trios

Après ce moment de flottement, All Out reprend avec la finale du tournoi Trios entre The Elite (Kenny Omega, Matt et Nick Jackson) et le Dark Order (John Silver et Alex Reynolds) accompagné d’Adam Page. 

Le début de match est à l’avantage d’Adam Page. L’ancien champion du monde de l’AEW pêche néanmoins par excès de confiance ce qui profite à The Elite qui reprend le contrôle du combat. Les combos s’enchaînent entre les deux équipes pour le plus grand plaisir de la Now Arena. Les six catcheurs se rendent coup pour coup. 

Mention spéciale à Kenny Omega et Adam Page qui n’ont rien perdu de leur chimie dans un ring. Ce dernier croit remporter le combat de la même manière que l’année dernière mais cette fois-ci Matt Jackson empêche la Buckshot Lariat. C’est finalement The Elite qui l’emporte suite à une Buckshot Lariat malencontreuse d’Adam Page sur John Silver pour devenir les premiers champions Trios de l’histoire de l’AEW.

Jade Cargill conserve sa ceinture TBS

Pas le temps de souffler, on enchaîne avec le 3ème combat de la soirée qui oppose Athena à Jade Cargill pour le titre TBS. Un match qui aurait pu rapidement se terminer car Athena porte son O-Face sur la championne mais Kiera Hogan et Leila Grey vienent sauver la tenante du titre en retirant l’arbitre avant que ce dernier ne fasse le compte de 3. Quelques minutes plus tard, Jade Cargill porte son finisher pour conserver son titre TBS.

FTR et Wardlow viennent à bout de Jay Lethal et les Motor City Machine Guns

FTR et Wardlow font face à Jay Lethal et aux Motor City Machine Guns (Alex Shelley et Chris Sabin) dans le cadre du 4ème match de ce PPV. Les premières minutes du combat permettent de montrer le talent des MCMG prêté par Impact Wrestling pour cette rencontre. A la fin du combat, ce sont les gentils qui restent fort grâce à Wardlow et ses 5 powerbombs. 

Alors que le clan de Lethal voulait prendre sa revanche, Samoa Joe fait son retour pour aider FTR et Wardlow. À noter, la première victoire de Finlay (fille de Dax Hardwood) sur le pauvre Sonjay Dutt qui n’est pas resté fort.

 

Will Hobbs détruit Ricky Starks

Le match suivant est une affaire de vengeance. En effet, Ricky Starks fait face à son ancien partenaire de la Team Taz, Will Hobbs. Plus puissant, ce dernier squash l’ex-champion FTW. Un match court et digeste avant les grandes manœuvres.

Swerve in Our Glory toujours au sommet de la division par équipe de AEW

Place au combat pour les titres par équipes d’AEW. Les champions Keith Lee et Swerve Strickland défendent leur titre contre The Acclaimed (Anthony Bowens et Matt Caster). Au terme d’un très bon match, Swerve in Our Glory conservent leurs ceintures au plus grand désespoir de la foule qui était à fond pour les challengeurs. Après le combat, Keith Lee félicite les aspirants ce qui ne semble pas beaucoup plaire à Swerve Strickland.

À lire aussi : WWE : les résultats de Clash at the Castle 2022

Toni Storm a enfin son moment chez AEW

Cette soirée catchesque se poursuit avec au menu le fatal four-way féminin pour déterminer la championne de la division féminine par intérim de AEW. Comme attendu, Britt Baker et Jamie Hayter font équipe pour éliminer le reste de la concurrence. Hikaru Shida s’envole au pays des rêves suite à un stomp porté sur la rampe par Britt Baker.

Alors que Toni Storm passe un mauvais moment, Hikaru Shida revient dans le match avec non pas un kendo sticks mais deux kendo sticks. Comme on dit, plus on est de fous, plus on rit. Jamie Hayter pensait remporter ce match mais Britt Baker brise le compte. Ce qui va profiter à Toni Storm qui remporte ce match pour devenir championne par intérim d’AEW.

Luchasaurus trahit Jungle Boy

Toujours se méfier des dinosaures. Jungle Boy n’aura pas eu sa revanche sur Christian Cage. Le match a tourné court quand Luchasaurus a attaqué son ami sur la rampe d’entrée. Un chokeslam sur la rampe d’entrée et un autre sur une table ont eu raison de la combativité de Jungle Boy. Christian n’a plus qu'à récolter les fruits du travail de son nouveau protégé pour gagner ce combat.

Chris Jericho piège Bryan Danielson

Pas le temps de reprendre notre souffle, avec un nouveau combat et non des moindres entre Chris Jericho et Bryan Danielson. Au terme d’un combat très technique, c’est Chris Jericho qui l’emporte. Ce dernier profite que Aubrey Edwards soit occupé pour porter un Low Blow et un judas effect à l’American Dragon pour s’offrir la victoire. Un succès qui n’a pas l’air de ravir Daniel Garcia.

Darby Allin règle ses comptes avec The House of Black

Avant dernier match sur la carte, The House of Black faisait face à l’équipe atypique formée par Darby Allin, Sting et Miro. Malgré une cohésion inexistante, c’est bien cette dernière qui remporte ce match. On ne le répètera pas assez, Sting est inhumain. 

CM Punk redevient le roi d'AEW

Place au main event de la soirée avec la revanche entre CM Punk et Jon Moxley pour le championnats du monde d’AEW. A domicile, CM Punk porte rapidement un GTS pour un compte de 2,75 secondes. Les deux catcheurs se battent par la suite dans la foule qui n’avait pas besoin de ça pour être surexcitée. Mox prend l’avantage et fait saigner CM Punk. Plus le match avance, plus le champion devient de plus en plus sadique. Le natif de Chicago tente de revenir mais Moxley le contre à chaque fois. Après plusieurs tentatives, CM Punk réussit à placer son GTS par deux fois pour remporter la rencontre. The Best in the World devient champion du monde de la AEW pour la deuxième fois.

Alors que Punk célèbre avec les fans, les lumières s’éteignent. Et MJF apparaît sur la rampe d’entrée et vient prévenir CM Punk qu’il vient pour le titre. 

Clap de fin de cette édition 2022 d’AEW All Out. Un PPV sans fausse note avec un storytelling parfaitement mené. Nous vous donnons rendez-vous mardi pour la preview de AEW Dynamite qui devrait être passionnant à suivre.


Dernières publications

En haut