AEW

AEW Rampage Grand Slam : les moments forts du 24.09.2021

AEW Rampage Grand Slam

Ce vendredi soir, All Elite Wrestling présentait son show AEW Rampage Grand Slam, le plus long épisode de la courte histoire de Rampage. Au programme, pas moins de six matchs avec de grandes têtes d’affiche pour conclure cette semaine au Arthur Ashe Stadium de New-York. 

CM Punk plus solide que Powerhouse Hobbs

CM Punk monte enfin sur le ring contre Powerhouse Hobbs de la Team Tazz après plusieurs semaines d’échauffourées vocales. Pour son premier match à la télévision depuis 7 ans CM Punk va gagner après un long match physique. Hobbs sera sonné en fin de match après un hurricanrana mal négocié avec Punk depuis la troisième corde. Le match a peut-être été raccourci avec un GTS arrivé très vite après cet incident.

La SuperKliq démarre sur les chapeaux de roues

La SuperKliq faisait ses débuts dans le ring face à Christian Cage, Jungle Boy et Luchasaurus. Les six protagonistes sont très over avec le public. Le match est évidemment excellent mêlant bon rythme, fluidité et prises folles. En fin de match, Luchasaurus encaisse un V Trigger de l’enfer suivi d’un Last Shot d’Adam Cole pour la victoire de la SuperKliq. Avec cette équipe et les multiples clans, on sent un potentiel titre trios débarquer d’ici la fin de l’année.

Des feel good moments géniaux

Un des combats principaux de la soirée opposait les Lucha Bros en équipe avec Santana et Ortiz et la HFO (Private Party, The Blade et The Butcher). Dans un match spotfest, les faces sortent victorieux après que Quen se soit pris le finish des deux équipes. Une célébration qui fait plaisir en communion avec les fans. Les champions par équipe restent sur une excellente dynamique.

Moxley et Kingston jusqu’au bout de la violence

Dans un combat Lights Out (match non sanctionné), Jon Moxley et Eddie Kingston concluaient le show face à Minoru Suzuki et Lance Archer. Dans un match extrême avec des chaises, des kendos sticks, du ruban adhésif, des morsures, des poubelles et autres, ce sont Moxley et Kingston qui gagnent l’affrontement. Ils ont reçu l’aide d’Homicide, vétéran des rings et ancien champion Ring of Honor, en fin de rencontre pour pouvoir l’emporter. Une fois le match terminé, Suzuki et Moxley échangeaient encore des coups à l’extérieur, avant que l’ancien champion AEW ne prenne l’avantage. Le show se finit par une célébration de Jon Moxley, Eddie Kingston et Homicide.

Cet épisode de Rampage bien que plus long que d’habitude était très bon avec des matchs à couper le souffle. Beaucoup de rivalités ont certainement trouvé un point final ce vendredi, et on a hâte de découvrir la suite.

Crédit photo : AEW 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire