Biathlon

Antholz – Relais (F) : Une troisième place méritée pour la France

Après un samedi parfait pour la France la compétition reprend à Antholz-Anterselva avec le relais féminin. L’équipe de France féminine va prendre le départ avec l’espoir d’égaler le résultat

Premier fait marquant de ce relais c’est l’absence notable des équipes de Suède et de Norvège sur le podium, ces deux nations faisaient pourtant parties des favoris de cette course. Plombé par des mauvais tirs dès le départ les suédoises et les norvégiennes n’auront pas pesées sur la course. De plus aucune autre relayeuse n’a pu redresser la barre pour les deux nations.

 

La Scandinavie porté disparue  

Premier fait marquant de ce relais, il s’agit de l’absence notable des équipes de Suède et de Norvège sur le podium, ces deux nations faisaient pourtant partie des favoris de cette course. Plombé par de mauvais tirs dès le départ les Suédoises et les Norvégiennes n’auront pas pesé sur la course. De plus aucune autre relayeuse n’a pu redresser la barre pour les deux nations. 

Le bronze pour les Françaises

Certes la course ne fut pas parfaite, mais le résultat est là, la France termine ce relais sur le podium. En première relayeuse Anaïs Bescond prend le départ de son 50ème relais, malheureusement elle n’aura pas lancé l’équipe dans les meilleures conditions en s’infligeant un tour de pénalité lors de son tir debout. Premier tour en relais depuis deux ans on peut donc l’en excuser. Ensuite vient la fusée Anaïs Chevalier-Bouchet, qui avec un tir parfait et un temps de skis plus que correct réussit à combler 50 secondes de retard. Elle donne donc le relais à Justine Braisaz-Bouchet avec seulement 7 secondes de retards, néanmoins avec 2 pioches à chaque tir la Française ne peut faire mieux que de finir à 30 secondes de la tête de la course. Enfin Julia Simon forte de sa victoire de l’année dernière assure la troisième place pour l’équipe en étant solide sur les skis et derrière la carabine avec seulement une seule pioche par tir.

Les Russes de retour parmi les grandes 

La victoire de la course s’est donc jouée sur le dernier relais et même le dernier tir entre Allemagne et Russie avec la France en embuscade si un miracle se produisait. Mais la Russe ne rate pas assez son tir pour laisser espérer et tir même mieux que l’Allemande pour la victoire finale. Ce duel Russie-Allemagne nous aura tenu sur une grande partie de la course avec une équipe allemande souvent en tête, grâce aux meilleurs résultats de tirs de la course. Cette équipe russe ne vient pas de nulle part elle montait en puissance depuis quelques semaines au point que certains observateurs avaient pronostiqués cette victoire.

 

De bons augures pour les championnats du monde l’heure est maintenant à un léger repos pour ensuite préparer les mondiaux avec la confiance de ramener quelques médailles et même un ou deux titres féminins. Place maintenant aux garçons pour la dernière course du week-end qui auront la volonté de faire aussi bien que les filles. 

Crédit photo : sport365

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire