Ligue 1

Arnaud Kalimuendo, la saison de la confirmation

Kalimuendo

L'attaquant du Paris Saint-Germain Arnaud Kalimuendo a propulsé le RC Lens aux portes de l'Europe la saison prochaine avec ses 12 buts en Ligue 1 Uber Eats, retour sur la saison du  jeune français.

Kalimuendo en est à sa deuxième saison de prêt à Lens, la première ayant donné sept buts en 28 matchs, dont 13 titularisations. Il a augmenté son rendement offensif avec les Sang et Or cette année, et s'il peut les faire passer devant l'AS Monaco ce samedi, le RC Lens a toujours une possibilité de se qualifier en Europe pour la saison prochaine.

Reste à savoir si Kalimuendo sera là pour en être témoin – on sait que Mauricio Pochettino voulait que le jeune attaquant soit une option de l'équipe au Parc des Princes au début de la saison – mais le football français a un jeune espoir passionnant, quelle que soit la couleur de son maillot la saison prochaine.

Kalimuendo, un talent précoce 

Né en janvier 2002 à Suresnes, dans l'ouest parisien, Kalimuendo a rejoint l'académie du PSG à l'âge de 11 ans, où il partageait une classe d'âge avec d'autres talents prometteurs tels que Tanguy Nianzou, Timothée Pembélé, Adil Aouchiche et Kays Ruiz-Atil.

Il s'est distingué malgré cette prestigieuse compagnie – Nianzou et Ruiz-Atil ont depuis été recrutés respectivement par le Bayern Munich et le FC Barcelone – et après avoir marqué neuf buts en dix matches d'UEFA Youth League sous la direction de Thiago Motta au niveau des moins de 19 ans, il a été promu à l'entraînement de l'équipe première en 2020.

Alors que des joueurs comme Kylian Mbappé et Neymar Jr lui barraient la route vers des minutes régulières au Parc des Princes, Kalimuendo est parti en prêt à Lens au début de la saison dernière. Huit buts et six passes décisives toutes compétitions confondues plus tard, le club et le joueur ont été ravis de trouver le même arrangement pour la campagne 2021/22.

Un talent rare

Kalimuendo possède ce talent rare de pouvoir créer et saisir des occasions avec autant d'aplomb. Lorsqu'il se trouve près du but adverse, il a l'air d'un véritable prédateur de la surface de réparation. Il n'a qu'à toucher le ballon avant de déclencher une frappe précoce – des deux pieds – pour battre le gardien.

Si Lens va si bien c'est grâce à Kalimuendo 

Kalimuendo a commencé la saison avec le PSG, et est sorti du banc lors des victoires 4-2 du club de la capitale contre le RC Strasbourg Alsace et le Stade Brestois 29 en août dernier, avant de retourner au Stade Bollaert-Delelis pour le reste de la saison.

Depuis, il a inscrit des buts contre l'Olympique Lyonnais, l'OGC Nice et le LOSC, alors champion, et lorsqu'il a marqué son 12e but de la saison contre l'ESTAC Troyes lors de la 37e journée, Kalimuendo est devenu le premier joueur de Lens à atteindre ce nombre de buts dans une campagne de première division depuis Pascal Françoise en 1977. “Je n'ai jamais eu de doutes, car j'ai beaucoup d'ambition et je veux terminer très bien ici. Je veux laisser une bonne trace et l'Europe serait une bonne chose. Il y a toujours Monaco, une très grande équipe, et nous devrons faire le travail à la maison, mais je pense que les fans seront là et nous pousseront. C'est incroyable de les avoir derrière nous ! Quand on les voit arriver sur le chemin du match, on sent qu'ils sont derrière nous. Cela nous donne une force supplémentaire et nous sommes très heureux d'avoir des supporters comme ça car cela nous booste énormément” a déclaré l'attaque français dans une interview.

Son coach, Franck Haise est lui aussi ravi du rendement de son jeune joueur : “Arnaud Kalimuendo a maintenant joué 30 matchs de plus. Cela lui permet de se développer sur tous les plans. Le Kali dans un an ou cinq ans sera un autre joueur. Chaque minute, chaque but marqué ou non lui apporte des choses. Il a bien progressé durant ces deux saisons à Lens.”

Dernières publications

En haut