AS Monaco – FC Metz : Le débrief

0
Ligue 1

Défait sur sa pelouse 3-1 par le FC Metz, l’AS Monaco est plus que jamais dans la crise. Retour sur le film de la rencontre et les réactions d’après-match.

Cueillit à froid

Après un début de match rythmé par les multiples opportunités de l’AS Monaco, ces derniers sont refroidit par le but de Gauthier Hein suite à une mauvaise passe dans l’axe. Le jeune Messin, habituellement remplaçant, enroule parfaitement dans la lucarne de Danijel Subasic, de retour dans le but monégasque. Les Rouges et Blancs égaliseront par l’intermédiaire de Radamel Falcao suite à un bon travail de Djibril Sidibé. Un partout à la mi-temps, les locaux ont fait le plus dur en revenant au score.

Peu organisé en attaque, Monaco est très vite déséquilibrée en transition défensive. C’est d’ailleurs sur une phase de jeu comme ça que Monaco va se faire piéger en contre par des Messins qui jouent leur va-tout. Gakpa se chargea d’envoyer un missile sol-air dans la lucarne de Subasic avant que Niane ne parachève le succès messin. 3-1 la messe est dite. Malgré un poteau de Falcao dans la foulée, les rentrées de Sylla et Fabregas, le sursaut ne viendra pas.

Réaction d’après-match

En conférence de presse, deux situations s’opposent. Vincent Hognon de son côté trouve que ce résultat “reste un exploit, même face à une équipe qui doute”. Il ajoute “Nous avons joué avec nos points forts pour décrocher cette victoire. Je suis fier qu’on ait marqué trois buts, voire quatre. On avait plus envie, on a été meilleur à la récupération du ballon.” Concernant l’homme du match Gauthier Hein : “Il est bon le gamin (sourires), c’était le moment de lui donner sa chance, de le récompenser après sa prestation face à St-Quentin. Il a un bon état d’esprit et continue à montrer de belles choses”.

Son de cloche différent du côté de Thierry Henry, après une grosse discussion avec son vestiaire : “J’ai l’impression de voir le même match à chaque fois, on a des occasions, on ne les met pas au fond et eux ils viennent une fois et tu es mené”. Alors que Monaco n’a toujours pas gagné depuis avril dans son stade en championnat, cette nouvelle défaite agrémente la possibilité d’un “syndrôme Louis II” : “Oui je commence à croire qu’il y’a un problème à domicile déclare Henry avant de poursuivre, l’équipe est en plein doute, surtout à la maison, du coup on s’est dit les vérités dans le vestiaire”. Des joueurs pas conscients de la situation, pas alarmés par la gravité des choses ? Henry rétorque :” Je pense que certains ne réalisent pas, et je suis le premier fautif pour tous les problèmes, mais maintenant on a besoin d’un esprit commando, car samedi prochain ce sera la guerre à Dijon”.

On a vraiment eu la sensation que c’était bien le 19e de Ligue 1 face au leader de Ligue 2 hier soir. Une équipe en confiance face à une équipe en plein doute. Malgré la composition de départ très relevée proposée par Thierry Henry, les monégasques ne s’en sortent pas et c’est Metz qui connaîtra les 8e de finale de cette Coupe de France.

Crédit photo / Monaco-Matin

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here