Football

AS Saint Etienne : une nouvelle histoire à écrire

18 ans après leur remontée parmi l’élite du football français, les Verts évolueront en Ligue 2 dès le mois d’août  prochain. Au terme d’une saison catastrophique, ponctuée par une succession de mauvais résultats et de scénarios défavorables, St Etienne doit se reconstruire en vue d’une saison qui s’annonce déjà compliquée.

 

Alors que le club est appelé à faire valoir ses droits en Ligue la saison prochaine, l’AS St Etienne se retrouve encore un peu plu en difficultés. Les sanctions infligées par la LFP à la faveur des incidents qui ont émaillé les barrages face à l‘AJ Auxerre font mal. 6 points de retrait, dont 3 en sursis et des matchs à huis clos.  St Etienne doit doit vite se reprendre et laisser derrière cette saison 2021-2022 qui aura été noire sur tous les plans.

 

Retour sur la saison 2021-2022

Des débuts déjà ratés

Les Verts démarrent leur saison 2021-2022 à domicile face au FC Lorient après un été étonnement tranquille. Le match s’achève sur le score de 1 but partout. Deux autres nuls s’enchaînent face à Lens 2-2 et à Lille 1-1, avant la première défaite de la saison le 28 août face à l’Olympique de Marseille 3-1. Loin de relever la tête, les verts de Claude Puel s’enfoncent avec 4 défaites consécutives dont deux lourdes, 3-0 face l’OGC Nice et 3-1 face à l’As Monaco.

C’est déjà la crise au Chaudron, le club occupe la dernière place de ligue 1, Puel essuie les critiques. Alors qu’on attend une réaction des joueurs, c’est plutôt le contraire.

Les premiers débordements s’observent le 22 octobre. Juste avant, l’équipe enchaine une nouvelle contre-performance  5 buts à 1 face au RC Strasbourg. Après 10 journées, le club légendaire de championnat de France est dernier avec un bilan 6 défaites et 4 nuls, avec 4 points faméliques sur 3 possibles. Ce 22 octobre, St Etienne décroche difficilement un nul 2 buts partout face Sco d’Angers après avoir été mené 2 buts à 0 avant l'heure de jeu. Les premières réactions des supporters se font sentir avec des jets de fumigène.

Du mieux se fait sentir aux 13e et 14e journées lorsque les poulains de Claude Puel obtiennent leurs deux premières victoires de la saison, 3-2, suivie d’une belle performance à Troyes. Alors que les Stéphanois poussaient un ouf de soulagement, l’équipe replonge à nouveau avec trois revers. Une défaite logique face à l’ogre parisien, et deux autres qui passent mal face à Brest 1-0 et Rennes 5 buts à 0. C’est la crise à « Sainté ». Le 14 décembre l’entraineur Claude Puel, mis à pied, est limogé. Il est remplacé à la trêve par Pascal Dupraz. Entre temps, Julien Sablé, assurant l’intérim a connu aussi une défaite face à Reims 2-0.

Dupraz arrive, mais rien ne change

Dupraz arrive avec la mission non moins délicate de sauver le soldat Vert. De nouveaux joueurs reviennent eux aussi, de prêt. C’est le cas de Mangala, Crivelli ou encore Bernardoni.  Tout ceci avec l’arrivée du Haut Savoyard, laissent entrevoir quelque mieux à St Etienne, même si l’ancien Troyen débute par une défaite 1-0 contre Nantes.

 Ce 1er trimestre de 2022  a amené un léger éclairci dans le Forez. L’équipe joue mieux. Elle affiche un bilan de 4 victoires, 3 matchs nuls et autant de défaites. St Etienne sort enfin de la zone rouge et respire.

Mais c’était trop beau pour des Stéphanois décidemment pas dans le bon tempo cette saison. L’équipe enchaine à nouveau deux déroutes, dont une mémorable et humiliante défaite 6 buts à 2 à Lorient après avoir mené au score.

Une dernière ligne droite trimestre décevante

Si le premier trimestre de 2022 a semblé amener un peu de mieux, le deuxième, lui, est tout simplement catastrophique. Une seule victoire pour les Stéphanois sur les 11 derniers matchs. Les Verts de Dupraz ne trouvent décidément pas la recette. L’équipe ne sait plus tenir un score. A plusieurs reprises, St Etienne mène au score, et finit par se faire rejoindre. A l’exemple de ce match face à l’OGN Nice. Alors qu’ils menaient 2-0, ils finissent par s’écrouler 4- buts à 2. Ils auront tout de même un dernier espoir à la faveur de la défaite 5-0 de Metz à Paris lors de la dernière journée. Celui de se maintenir en Ligue 1 par les barrages.

Face à des Auxerrois bien plus entreprenants, plus libérés, les Verts ont du mal à s’imposer. Après deux matchs nuls, ils finissent par s’incliner aux tirs au but. Le coup de patte de Birama Touré alors qu’il fait exulter toute la Bourgogne, plonge l’un des plus grands clubs français dans la pénombre.

Se reconstruire après le revers

Après une saison passée en enfer, c’est le temps de la reconstruction qui commence pour « Sainté ». Le club vient de signer avec un nouvel équipementier. Désormais, c’et le Danois Hummel qui s’engage avec St Etienne à partir du 1er juillet 2022.

Du côté des hommes, exit Pascal Dupraz, la direction fait appel à Laurent Batles. C’est l’ancien Bordelais qui va donc tenter de reconstruire une équipe, et surtout de la ramener très vite parmi l‘élite. Et ça, le nouveau coach stéphanois sait le faire.

Désormais, Saint Etienne mise sur du sang neuf, et des jeunes. C’est le cas de Jimmy Giraudon. Le défenseur central rejoint le club et vient renforcer l’arrière-garde. Juste avant lui Dylan Chambost, l’ancien du centre formation a décidé lui aussi, de revenir sur la terre de ses débuts. Le milieu de terrain signe pour deux ans. Il espère enfin s’imposer dans le Forez et contribuer pourquoi pas à la remontée des Verts en ligue 1.

 

D'autres joueurs font le chemin inverse. C’est le Cas de Romain Hamouma. Après 10 saisons passées au club, l’attaquant aux 321 matchs et 62 buts fait ses adieux à St Etienne.

Dernières publications

En haut