Football

Avec Sanchez, bouchon à l’OM

L'OM a sans doute réalisé l'un de ses plus beaux coups de ces dernières années avec l'arrivée libre d'Alexis Sanchez. Le Chilien, référence pendant des années sur le plan Européen, passé par les plus grands clubs du continent (Barcelone, Arsenal, Manchester United, Inter Milan) débarque sur la Cannebière tel une rockstar. Mais après l'euphorie, place désormais à la reflexion : avec un nouveau joueur aux avants postes, Tudor dispose d'un effectif plus que conséquent sur le plan offensif. Comment s'articulera la nouvelle stratégie de l'OM? Qui fera les frais de l'arrivée d'el Nino Maravilla?

L'OM armé pour jouer sur 3 tableaux

A première vue, l'arrivée de Sanchez va avant tout permettre à l'OM d'avoir différentes options mais surtout, de pouvoir effectuer du turnover quand cela sera nécessaire. Engagé en Ligue des Champions où il espère faire meilleure figure que ces dernières années, le club Phocéen dispose de 8 joueurs pouvant évoluer sur les 3 postes dans le 3-4-3 d'Igor tudor : des créateurs (Payet, Gerson, Under), des joueurs de couloirs (Sanchez, Dieng, Bakambu), des finesseurs (Milik, Suarez).

Surtout, la plupart de ces joueurs peuvent évoluer à différents postes. C'est le cas de Payet, qui a énormément joué en position de faux numéro 9 la saison dernière, et qui peut également évoluer en soutien de l’attaquant. Des joueurs rapides comme Dieng (s'il reste) et Bakambu peuvent également jouer dans un rôle de finisseur, mais aussi sur un coté pour apporter de la profondeur. Gerson peut évoluer à gauche, en tant que relayeur ou comme meneur de jeu. Sanchez, qui n'a plus ses jambes de 20 ans, peut lui aussi se retrouver sur l'aile gauche pour repiquer sur son bon pied. Mais il a également montré durant toute sa carrière son immense talent devant le but. Bref, Marseille est armé et à sur le papier, de quoi voir venir.

Du caractère, beaucoup de caractère

Le problème, c'est que tous ne pourront pas jouer tout le temps. Et Igor Tudor a pu le remarquer, la plupart de ces joueurs ont du cran : le coach Croate s'est déjà pris le bec avec Gerson, il a essuyé le refus de Bamba Dieng de partir, et a vu Dimitri Payet, le capitaine, organiser une “réunion de crise” en interne à trois jours de la première journée de championnat. L'international Français a d'ailleurs débuté sur le banc contre Reims, et si la situation dure, attention aux répercussions sur le groupe.

Sanchez est arrivé pour jouer, il est vu comme LA nouvelle star de l'équipe, attention également à ne pas se le mettre à dos rapidement. Enfin, bien qu'il soit passé à coté de sa saison 2021-2022, Milik reste un grand buteur Européen, respecté, et s'il ne joue pas régulièrement, comme ce fut le cas la saison dernière avec Sampaoli, le Polonais pourrait montrer son mécontentement.

C'est bien entendu le coach qui décidera de tout cela, mais avec autant de joueurs de caractère, il est évident que Tudor aura quelques mots de tête au cours de la saison.

La Ligue des Champions, le révélateur

S'il devrait y avoir énormément de rotation en fonction des compétitions, des adversaires et de l'importance des matchs, c'est lors des soirées Européennes de milieu de semaine que l'on devrait y voir plus clair. L'Olympique de Marseille est passé à coté de sa dernière campagne il y a deux ans (une victoire en six matchs) et Longoria veut éviter une nouvelle désillusion comme celle-ci. Pour cela, l'OM a tenté de se renforcer, en faisant venir des joueurs rodés aux joutes Européennes (Sanchez, Mbemba, Veretout). Et c'est à ce moment là que la hiérarchie se dessinera au sein de l'effectif. Car les hommes forts seront sans doute mis en avant lors de la Ligue des Champions. Mais alors, qui débutera devant ?

S'il est en forme, il y a peu de doutes sur la titularisation d'Alexis Sanchez. Le Chilien a été recruté pour ce genre de match, et que ce soit sur un coté, en soutien d'un attaquant ou seul en pointe, il devrait être dans le 11 de départ. Payet, laissé sur le banc lors du début du championnat, devrait lui aussi commencer, fort de son expérience et de son vécu au sein du groupe. Reste à voir si Tudor préférerait ensuite un profil plus créateur mais aussi plus défensif, sans doute avec Gerson ou Under, ou bien un vrai buteur, en considérant que l'OM aura le ballon et aura des occasions.

Quoi qu'il en soit, le schéma tactique, l'organisation et les hommes qui commenceront les matchs à Marseille cette saison restent flou. L'OM a recruté en nombre cet été, s'est renforcé et va avoir l'embarra du choix. Igor Tudor va devoir se gratter la tête avant chaque rencontre, mais pour les supporters, la saison qui arrive s'annonce excitante. Cela fait de nombreuses années que le club n'a pas paru aussi fort, sur le papier. Reste maintenant à confirmer les attentes sur le terrain ! 

Crédit photo: BeIn Sports


Dernières publications

En haut