Champions League

Barça-Chelsea : Blaugrana ou Blues ?

A quelques heures de la seconde partie de cette double confrontation d’exception, nous vous expliquons pourquoi le Barça et Chelsea ont les arguments pour arracher la qualification à son rival. Analyse.

Glorieux passé

Les deux équipes peuvent déjà s’appuyer sur de vraies performances antérieures à celle de ce soir. Aussi bien d’un côté que de l’autre, le passé a montrer que les prestations sont toujours serrées mais que les grands joueurs ont toujours pesé sur ces matchs, Ronaldinho, Iniesta, Messi pour les Catalans comme Torrès, Drogba et Cech l’ont prouvé sous le maillot Londonien. En 2005, le Barça s’était qualifié à l’arrachée sur la pelouse de Stamford Bridge. En 2012 c’était au tour du Chelsea de Di Matteo et du “Park The Bus” de rendre l’appareil au Camp Nou.

Retour vers le futur

Aujourd’hui ce sont Hazard, Willian, Messi, Suarez, pour ne citer qu’eux, qui seront les principaux artificiers sur le terrain, après un match aller où les Blues, et plus particulièrement Willian, ont posé d’énormes problèmes à Barcelone avec notamment une barre et un poteau en plus de son but. Le Barça par la grâce d’Iniesta et le touché de Messi a réussi à égaliser sur la seule erreur des Blues.

Ce soir Chelsea devra jouer sans s’exposer, incompatible et sensiblement contradictoire me direz-vous ? En face, le Barça ne se contentera pas de gérer ce score plus que traître en usant et abusant de longues passes à dire qu’ils maîtrisent sur le bout de leurs crampons. Le Barça défend en gardant le ballon, à Chelsea d’harceler et d’obliger le Barça à attaquer sans ballon, aux Blues également de trouver les brèches dans la défense barcelonaise pour pouvoir mettre en difficulté le triangle des Bermudes, Piqué-Umtiti-Ter Stegen, un véritable cauchemar pour tout attaquant.

Face à la doublette Messi-Suarez, au trio Rakitic-Iniesta-Busquets, Chelsea aura fort à faire, N’Golo Kanté n’a pas fini de se démultiplier tel un X-Men face au milieu Blaugrana. On souhaite également au trio anglais aligné devant de ne pas jouer à la roulette russe devant car il n’y aura peut-être qu’une seule balle dans le barillet, et ne pas le gâcher sera sûrement synonyme de soirée arrosée.

Corentin Braz



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Donec venenatis, quis accumsan vel, ut Phasellus ipsum consequat.