Etranger

Beccacece à la Academia, une remise en question ?

Après une lourde défaite à domicile dimanche dernier contre le Decano (1-4), la tension au sein du Racing était pesante cette semaine. Beccacece doit trouver les mots pour remobiliser son groupe et retrouver sa philosophie de jeu.

 

Une atmosphère délétère

Les lendemains de défaite sont généralement compliqués pour les entraineurs. Beccacece n’y a pas échappé après la débâcle de dimanche soir, qui fut aussi fracassante que logique au vu de la prestation du Racing. Des joueurs apathiques, une possession totalement stérile et l’absence du style Beccacece sur son équipe. En somme, il fallait vite se remobiliser pour préparer au mieux le déplacement au Tatengue dimanche à 22h45 (HF). Mais tout ne s’est pas passé comme prévu.

L’ex-adjoint de Sampaoli s’est montré très agacé suite à la fuite d’informations qu’il aurait voulu garder confidentielles. Un entretien a eu lieu avec Marcelo Diaz puis avec les médecins du club pour déterminer la gravité de la blessure du Chelo, qui ne devrait plus rejouer en 2020. Au cours de cette réunion, Becca aurait montré un certain mécontentement et le ton serait même monté avec les différents médecins présents. Le problème étant que ces éléments se sont vite retrouvés dans la presse au grand dam de l’entraineur.

Des mesures drastiques mises en place

La séance d’entrainement du jeudi fut alors très spéciale. Agacé, Beccacece a envoyé les joueurs sur le terrain puis, cinq minutes avant le début de l’entrainement, il décida de faire partir les médecins (il en garda un seul), les kinés et la presse. Une prise de responsabilité forte pour éloigner les mauvaises langues et les sorties médiatiques dont il se méfie. Cette initiative a déjà été perceptible du temps où il officiait à Independiente. Toutefois, cette décision ne fut pas forcément bien prise par certains membres du staff médical.

Comme le dit un membre de l’entourage de Beccacece, « Sebastian ne laisse rien au hasard, il est minutieux, s’il y a des choses qui le dérangent il peut tout changer ». Des choix forts qui sont contestés et qui sont mis aussi en parallèle de la mauvaise gestion de certains gros matchs. Beccacece présent en conférence samedi se défend : « J’aime travailler dans l’intimité et la tranquillité. Mais il n’y a aucun problème, aucun secret à garder. Les critiques après notre défaite sont logiques. »

Une équipe décimée par les blessures

Malgré l’absence de la presse lors des dernières séances d’entrainement, un XI se dégage face à Union Santa Fe. La colère de BKCC envers les médecins est aussi due à la vague de blessures que subit la Aca. Nicolas Reniero, Alexis Soto, Dario Cvitanich et Lorenzo Melgarejo sont tous absents ce qui va amener un probable retour du duo d’attaque avec Licha et Cristaldo. Offensivement, Benjamin Garré devrait faire son apparition alors que Hector Fertoli resterait titulaire malgré son statut très contesté. Une équipe qui reste largement équipée pour aller chercher un résultat à l’Estadio 15 de Abril et oublier cette rude semaine.

 

Malgré cette première défaite en Copa Liga Profesional, la Academia doit garder la philosophie de jeu voulu par Beccacece pour retrouver de bons résultats.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
suscipit Sed sed Donec venenatis ut commodo