Bengals @ Browns (30-35) : Cleveland porté par son jeu au sol

0
Bengals Browns
(Crédits : Cleveland Browns)
Ligue 1

Face à une défense des Bengals relativement faible, les Browns ont proposé du jeu et brillé offensivement. Un match où le jeu au sol a notamment été précieux.

Ohio Style

Décevants la semaine dernière, les Browns se devaient de réagir cette semaine face à un rival de division supposément plus faible. De leur côté, les Bengals espéraient pouvoir surprendre leur voisin de l’Ohio après être passé très près d’une prolongation (et donc potentiellement d’une victoire) la semaine dernière. Cincinnati commence d’ailleurs avec le ballon, et livre déjà un drive intéressant. Joe Burrow (37/61, 316 yds, 3 TD) permet à son équipe d’avancer progressivement sur un drive assez long, convertissant même une 4e tentative en position de field goal. La franchise réussira à entrer dans la Redzone mais ne réussira pas à convertir cette opportunité, se contentant d’un coup de pied de Randy Bullock (3-0).

Derrière, Cleveland va répondre avec un excellent drive. Baker Mayfield (16/23, 219 yds, 2 TD, 1 INT) trouve ses receveurs à de multiples reprises et n’hésite pas à aller chercher des yards avec ses jambes, ce qui permet aux siens de rapidement se retrouver dans les 20 yds adverses. Très productif au sol hier soir, Nick Chubb (22 runs, 124 yds, 2 TD) ne tergiverse pas et traverse la Redzone en deux courses jusque dans l’en-but, donnant aux Browns un avantage qu’ils ne lâcheront jamais (3-7).

Cleveland en contrôle

Cincinnati récupère le ballon, mais va rapidement le rendre à son adversaire. La franchise obtient un 1st down mais n’arrive pas à progresser par la suite, Joe Burrow commettant même un fumble qu’il recouvrira heureusement lui même. Kevin Huber dégage son camp, et les Browns récupère ainsi le cuir plus ou moins à la mi-terrain. En seulement trois jeux, Cleveland va déjà aggraver le score. Après deux courses de Chubb, Mayfield trouve Odell Beckham Jr (4 rec, 74 yds, 1 TD) pour un long gain avec un ballon qui atterrit dans la endzone (3-14). En deux drives, les Browns ont déjà affirmé leur supériorité.

Loin d’être impressionnées, les Bengals vont répondre à leur tour avec un autre drive éclair. En moins de 3min et après un bon retour de Brandon Wilson presque jusqu’à la mi-terrain, Joe Burrow remonte le terrain uniquement à la passe jusqu’à l’entrée de la zone rouge. Sur une passe de 23 yds il trouve son tight-end CJ Uzomah pour le TD, son premier à la passe en carrière, remettant son équipe dans le coup (10-14).

Les deux équipes s’échangent alors deux punts, avant que Cleveland ne reprenne sa marche en avant. Après une longue réception d’OBJ pour ouvrir le drive, l’attaque s’appuie essentiellement sur le duo Nick Chubb/Kareem Hunt pour remonter le terrain. Les deux hommes font mal à la défense de Cincinnati et c’est finalement l’ancien coureur des Chiefs qui conclut le tout sur un TD de 6 yds à la réception. Avec 1min25 au chrono, les Bengals réussiront à se placer pour un field goal juste avant la pause, revenant ainsi à un score de son adversaire avant de rentrer aux vestiaires (13-21).

Une histoire de 4e

Au retour des vestiaires, les Browns démarrent avec le cuir et ne vont pas être loin d’en faire bon usage. Après un touchback, Cleveland remonte tranquillement le terrain et se place à un yard de l’en-but après une course de 23 yds de Nick Chubb depuis l’entrée de la Redzone. Toutefois, le coureur des Browns se verra refuser l’accès plusieurs fois, et Cleveland ne réussira pas à inscrire ce TD. Joueur, Kevin Stefanski décidera de tenter la quatrième tentative mais ce choix ne sera pas payant, la défense de Cincinnati forçant un turnover on downs.

Acculés à un yard de leur endzone, Cincinnati va se donner un peu d’air avant de commettre une nouvelle erreur. Mal protégé par sa ligne offensive, Joe Burrow va se faire sacker par Myles Garrett et perdre le ballon. Cette fois-ci il ne sera pas en mesure de sauver les meubles en se couchant sur le ballon, et Joe Jackson recouvre le cuir juste devant l’en-but. Cleveland n’aura besoin que de deux jeux pour trouver le chemin de la endzone sur une course de Nick Chubb, ce qui portera l’avance des Browns à +15 (13-28).

En difficulté, les Bengals vont néanmoins réussir une nouvelle fois à se mettre en position de scorer. Joe Burrow met rapidement son équipe dans une position confortable, et Cincinnati se retrouve rapidement en Redzone. Les joueurs de Zac Taylor progresseront jusqu’à deux yards de l’en-but, mais ne seront pas en mesure de conclure et devront se contenter d’un nouveau field goal de Reggie Bullock (16-28). Joe Burrow est sur-utilisé à la passe, et le manque d’un jeu de course performant se fait terriblement sentir au moment de conclure.

Alors peut-être… ou pas

Cleveland a presque l’occasion de tuer le match, mais Cincinnati va s’offrir une dernière chance d’y croire. Alors que les Browns remontent une nouvelle fois le terrain en s’appuyant sur Kareem Hunt (101 yds cumulés, 2 TD), Baker Mayfield va tenter une passe vers son tight-end rookie Harrison Bryant pour marquer. Malheureusement pour lui, William Jackson III a bien suivi l’action et intercepte cette passe, rendant la balle aux Bengals. Après un retour de 30 yds du cornerback, l’attaque va réussir à remonter tout le terrain (bien aidée par deux pénalités) et se placer juste devant la zone d’en-but. Joe Burrow trouve alors Mike Thomas pour un TD de 4 yds et Cincinnati peut croire à une remontée (23-28).

Si les Bengals y croit encore, Cleveland va très vite doucher leurs derniers espoirs. Nick Chubb et Kareem Hunt obtiennent deux gros gains au sol, et en tout juste deux minutes les Browns se retrouvent en position de marquer. À un yard de l’en-but, Hunt n’a aucun soucis pour marquer et creuse à nouveau l’écart (23-35), condamnant Cincinnati alors qu’il reste moins de quatre minutes au chrono. Les Bengals réussiront à marquer un nouveau TD, le troisième de Joe Burrow à la passe, mais il reste trop peu de temps au chrono pour y croire. L’onside kick de Reggie Bullock sera manqué quelques instants plus tard, validant ainsi le succès des Browns dans cette rencontre.

Enfin du jeu pour les Browns [1-1], qui devront confirmer cet allant offensif dès la semaine prochaine face à Washington. De leur côté, les Bengals [0-2] auront sûrement plus de mal à rebondir face aux Eagles dans dix jours.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here