Benjamin Bourigeaud, la Bretagne ça vous gagne

2
Ligue 1

Arrivé cet été à Rennes en provenance du RC Lens, Benjamin Bourigeaud, 24 ans, s’est très bien intégré en Bretagne. Auteur d’une excellente première partie de saison, il est l’un des maillons forts rennais lui qui n’effectue que sa deuxième saison dans l’élite. Analyse.

Ancien pensionnaire de la Gaillette, Benjamin Bourigeaud a tout connu avec le RC Lens, des équipes de jeunes à la montée en L1 en passant par la descente en L2, le Calaisien était un des hommes forts du club sang et or. Malgré son attachement pour son club formateur et le Stade Bollaert, Bourigeaud est transféré au Stade Rennais à la demande de Chrsitian Gourcuff pour 3,5 millions d’euros.

Déjà indispensable en Bretagne

Joueur ayant disputé le plus de matchs (22) depuis le début de saison avec Benjamin André et Hamari Traoré, il compte également le troisième temps de jeu du club derrière ces deux derniers avec une moyenne de 88 minutes par matchs. Comptablement, Bourigeaud comptabilise déjà 6 buts et 5 passes décisives en 6 mois de compétition. Un bilan plus qu’honorable pour un joueur venant de Ligue 2 et qui avait été impliqué sur 11 buts en 36 matchs pour le dernier 5ème de L2. Et nous verrons que son repositionnement n’y est pas étranger.

Joueur intelligent et très discret, l’ex-Lensois est un vrai joueur de ballon disposant d’une palette technique large et variée. Tout d’abord, sa qualité de passe et de centre est exceptionnelle, un touché de balle soyeux qui lui permet d’être adroit aussi bien sur des passes courtes que sur des sublimes transversales. Benjamin Bourigeaud ne se résume pas qu’à un simple passeur, il a également une puissante frappe de balle qui lui permet de prendre sa chance de loin, de marquer en force (comme au Vélodrome ) ou tout en finesse (à Saint-Etienne) et d’être le deuxième meilleur buteur du club breton.

Cette frappe place le natif de Calais en tête des tireurs de coups de pieds arrêtés qu’il peut convertir comme face à Lyon. Grâce à son gros volume de jeu, toujours loué par ses différents coachs, le numéro 14 a pu faire évoluer son jeu cette saison.

Meilleur sur le côté ?

Titulaire inamovible dans le onze Rennais que ce soit avec Christian Gourcuff ou Sabri Lamouchi, Benjamin Bourigeaud n’a néanmoins pas toujours évolué à la même place mais s’est stabilisé sur le côté droit du milieu breton et j’ai quelques explications à ce changement. Titulaire dans l’entrejeu au côté de Benjamin André en début de saison, avec Faitout Maouassa et Adrien Hunou sur les ailes puis Ismaila Sarr et Firmin Mubele en pointe, les mauvais résultats amènent très vite le coach breton à revoir ses plans.

Exit Maouassa et Hunou, bonjour Khazri et Prcic, un milieu de terrain densifié, des ailiers dribbleurs et des attaquants rapides et techniques pour une victoire inattendue 3-1 au Vélodrome. Après ce match, Bourigeaud ne sera aligné qu’une seule fois dans l’axe le temps que James Léa-Siliki s’émancipe dans le milieu Rennais et permette au numéro 14 breton de continuer les bonnes prestations sur le côté droit. Et ce n’est pas les différentes rotations offensives dans la composition de départ des Rouges et Noirs qui me contrediront puisque le néo milieu droit a débuté toutes les rencontres cette saison.

Crédit photo / So Foot

Ce changement permet à Benjamin d’être plus libre sur le terrain, de pouvoir apporter le surnombre en phase offensive et de mettre ses coéquipiers dans les meilleurs dispositions. En effet, 51 de ses passes ont suivi d’un tir en Ligue 1, quatrième meilleur score derrière des joueurs comme Payet, Neymar et Thauvin.

Maintenu dans ce rôle par Sabri Lamouchi, l’ancien Lensois semble s’épanouir en Ligue 1 à un nouveau poste, démontrant ainsi son QI football très développé. Après une saison pleine il n’est pas impossible que des clubs plus huppés s’intéressent à ce talent, mais s’il y a bien une certitude, celui qui s’attachera les services de Benjamin Bourigeaud ne le regrettera pas. Pas comme les supporters du Roazhon Park.

Corentin Braz

Sport en directMercato Football

2 COMMENTS

  1. coucou BENJAMIN et vraiment dommage d’avoir perdu un élément comme toi à LENS
    Peut être reviendras tu bientôt parmi nous lorsque le racing rejoindra la L1
    Bonne saison

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here