Biathlon – Championnats du Monde : Kuzmina, reine du sprint !



Les Championnats du Monde de biathlon ont débuté hier à Ostersund en Suède. Une première épreuve de relais mixte en demie-teinte pour l’ensemble des biathlètes et particulièrement pour la formation tricolore. En ce jour de la “Journée de la Femme”, un sprint féminin à l’honneur sur les pistes Suédoises. 

Festival de(ux) fautes

Julia Simon, la première Française à s’être élancée ne semble pas à l’aise sur les skis dans le premier tour. Elle réalise un 3/5 au premier tir, dans un élan de rapidité incontrôlé. Dans les mêmes eaux, l’Italienne Dorothea Wierer fait de même et écope de deux tours de pénalité. Sur les skis, les Norvégiennes Tiril Eckhoff et Roiseland Olsbu confirment leur rang. Tout comme sa compatriote Italienne, Lisa Vittozzi tourne deux fois suite à ce premier tir. Dans cette première vague de biathlètes, bon nombre de fautes pour les trente premières. La Française Julia Simon s’écroule avec 3 fautes sur son deuxième tir et ne peut plus espérer à une pôle position. La deuxième tricolore en course, Anaïs Chevalier comptabilise uniquement une erreur sur ses deux tirs mais ne parvient pas à suivre la cadence de ses opposantes.

Kuzmina dans une longueur d’avance

La gauchère Ingrid Tandrevold réalise une course quasi parfaite avec un 10/10 au tir et se place idéalement pour espérer une place sur le podium. Trop forte pour elle, la Slovaque Kuzmina domine la totalité des biathlètes et prend la tête du classement avec une erreur mais un temps de ski qui lui permet de confirmer sa première place jusqu’au bout. Elle bénéficie également des fautes de ses adversaires pour garder la tête. Les Italiennes hors du podium, les Suédoises Oeberg et Brorsson en 4ème et 5ème position, l’Allemande Laura Dahlmeier s’adjuge le bronze. Denise Hermann, pourtant détentrice du premier temps de ski, ne termine que 6ème du sprint puisqu’elle manque deux cibles au tir et ne parvient pas à rattraper l’écart.

Du côté tricolore, nos bleues sombrent dans ce sprint et continuent leur spirale négative dans ces Championnats du monde. Sur les quatre biathlètes Françaises engagées, Célia Aymonier termine 23ème du sprint avec 2 erreurs au tir et le 24ème temps de ski. Anaïs Chevalier, quant à elle, termine en 32ème position et participera elle aussi à la poursuite de dimanche. In extremis, Justine Braisaz garde sa 60ème place jusqu’au bout du suspense malgré ses 5 fautes au tir. Scénario différent pour la dernière Française Julia Simon qui manque pour une petite place sa qualification pour la poursuite de ces Championnats du monde.

En Coupe du monde, sur sept épreuves disputées en sprint cette saison, six biathlètes différentes ont été sacrées. L’une d’elle n’était autre qu’Anastasia Kuzmina qui l’avait remporté à Ruhpolding en janvier dernier et cette dernière réussit à confirmer dans ce cadre de Championnats du monde. 

 

Source : L’Equipe

 



A propos de l'auteur

Passionnée de sport en général avec une préférence pour le tennis et le biathlon ! On dit qu'en Bretagne il ne pleut que sur les cons... ça tombe bien, je ne vis que des journées ensoleillées.

Poster un commentaire

justo elit. risus. odio tempus dictum accumsan non ipsum vel, massa