Biathlon

Biathlon Östersund 2023 : la start-list du Relais Mixtes

Ce samedi marque le coup d’envoi de la saison de coupe du monde biathlon 2023-2024 avec la première étape disputée à Östersund. En Suède, place au Relais lors de cette première journée avec le Relais Mixte à partir de 14h50. Voici les compositions du Relais Mixte de la coupe du monde Biathlon Östersund 2023.

Biathlon Östersund 2023 : les compositions du Relais Mixte dévoilées

C’est à Östersund que débute la coupe du monde biathlon 2023/2024 avec ce samedi les relais au programme. Deuxième course du jour après le Relais Mixte Simple, le Relais Mixte sera le grand temps fort de cette première journée en Suède.

Les compositions sont tombées avec les entraineurs qui ont fait leur choix. Pour l’équipe de France, le relais sera composé de Quentin Fillon Maillet, Émilien Jacquelin chez les hommes, Justine Braisaz-Bouchet et Lou Jeanmonnot chez les femmes avec comme objectif la victoire pour les médaillés de bronze des derniers championnats du monde. Le relais mixte norvégien, favori de cette course, sera composé des frères Boe, Johannes et Tarjei, ainsi que d’Ingrid Tandrevold et Karoline Knotten. À domicile, les Suédois seront attendus et ont choisi d’aligner Martin Ponsiluoma et Jasper Nelin pour les hommes, et Anna Magnusson et Elvira Oeberg chez les femmes, pour un relais homogène qui aura une carte à jouer devant leur public. Attention également à l’Italie avec l’un des relais les plus solides engagés ce samedi avec Dorothea Wierer et Lisa Vittozzi chez les femmes, Didier Bionaz et Tommaso Giacomel chez les hommes.

Début des hostilités à partir de 14h50, à suivre sur la Chaîne L’Équipe et Eurosport pour cette première étape de la coupe du monde biathlon 2023-2024 à Östersund !

biathlon Ostersund 2023

Baigné dans le sport dès ma tendre enfance, j'ai décidé de suivre ma passion à travers l'écriture et les voyages. Fan de Basket, Volley, Football, Rugby et d'un grand nombre d'autres sports, les émotions sont au rendez-vous tous les week-ends, positives comme négatives. Et la beauté du sport ne viendrait-elle pas des victoires connues après les défaites ?

Dernières publications

En haut