Biathlon

Biathlon : Quentin Fillon Maillet l’affirme, il n’a pas peur des Norvégiens !

A quelques jours du début de la Coupe du Monde de biathlon, Quentin Fillon Maillet est revenu sur sa préparation. Et au moment d'évoquer la rude concurrence des Norvégiens, le biathlète français l'assume : il est prêt à les défier !

Coupe du Monde 2023/24 de Biathlon : un Quentin Fillon Maillet revanchard ?

La préparation de Quentin Fillon Maillet aura été à l'image de sa saison 2022/23 : difficile. Le biathlète N°1 français a eu du mal à gérer la sortie des Jeux Olympiques 2022 où il avait brillé. Amoindri par le covid-19, Quentin Fillon Maillet sait qu'il va devoir redoubler d'efforts pour retrouver son niveau et assumer son statut au sein de l'Equipe de France. Car malgré sa saison 2022/23 en deçà, Fillon Maillet reste l'un des favoris de cette Coupe du Monde de biathlon. Face à lui, Johannes Boe. Il y a quelques temps, le Français avait estimé que le champion norvégien était “complètement battable lorsqu'il perd la main”. Quentin Fillon Maillet s'est à nouveau livré à quelques confidences concernant la domination norvégienne, auprès de nos confrères d'Eurosport.

En lien avec cet article : Calendrier biathlon : le programme complet de la saison 2023/2024 dévoilé

“Ils en profitent pour nous faire peur !”

Être en concurrence avec les Norvégiens, c'est tout sauf une surprise dans l'univers du biathlon. Mais cette année, une mini révolution devrait bouleverser les repères des compétiteurs : l'interdiction du fluor. Une technique de fartage désormais supprimée qui devrait changer la donne à l'avenir, notamment sur les longs tronçons de glisse. Car comme le rappelle Quentin Fillon Maillet, “ces huit dernières années, on a couru à 90-95% en compétition avec du fluor.”. Une donnée que partage Johannes Boe, qui a cependant un avantage. D'après le Français champion de biathlon, les Norvégiens “ont toujours eu plus de budget, plus de techniciens.”

Fillon Maillet poursuit en évoquant la stratégie d'intox assumée par la Norvège. “Je ne connais pas leur stratégie de préparation des skis avec l'interdiction du fluor, ce qui est certain, c'est que les résultats de la coupe de Norvège nous inquiètent. […] Ils en profitent pour nous faire peur et ce sera un levier pour eux.” Reste à savoir si la Norvège et Johannes Boe seront si bien préparés. Premiers éléments de réponses dès le 25 novembre, avec la première étape de la Coupe du Monde de biathlon !

Nostalgique des Verts, je m'en remets aux Reds de Klopp pour garder le sourire. À la recherche de sensations fortes grâce aux sports de haute montagne, je vibre devant ma TV à travers le tennis, le basket, le football et les sports d'hiver. Hâte d'être derrière l'Equipe de France lors des Jeux Olympiques de Paris !

Dernières publications

En haut