Biathlon

Biathlon Soldier Hollow 2024 : La liste de départ du sprint hommes

Ce samedi 9 mars 2024, l'étape américaine de la Coupe du monde de Biathlon version 2023-2024 se poursuit. Au programme, le sprint hommes qui s'annonce passionnant avec une lutte pour mettre des bâtons dans les roues de Johannes Boe. La course démarrera à 23 h 05 (heure française). En attendant, découvrez la liste de départ de ce relais femmes sur notre site.

Biathlon Soldier Hollow 2024 : La liste de départ du sprint hommes

Heure de départ Biathlète Pays

23:05:30

Simon Eder

Autriche

23:06

Emilien Jacquelin

France

23:06:30

Vladimir Iliev

Bulgarie

23:07

Jesper Nelin

Suède

23:07:30

Campbell Wright

USA

23:08

Johannes Boe

Norvège

23:08:30

Jakov Fak

Slovénie

23:09

Vytautas Strolia

Lituanie

23:09:30

Tarjei Boe

Norvège

23:10

Sebastian Stalder

Suisse

23:10:30

Rene Zahkna

Estonie

23:11

Philipp Nawrath

Allemagne

23:11:30

Niklas Hartweg

Suisse

23:12

Lukas Hofer

Italie

23:12:30

Johannes Kuehn

Allemagne

23:13

David Komatz

Autriche

23:13:30

Tommaso Giacomel 

Italie

23:14

Taras Lesiuk

Ukraine

23:14:30

Johannes Dale

Norvège

23:15

Alexandr Mukhin

Kazakhstan

23:15:30

George Coltea

Roumanie

23:16

Sebastian Samuelsson

Suède

23:16:30

Timofei Lapshin

Corée du Sud

23:17

Florent Claude

Belgique

23:17:30

Martin Ponsiluoma

Suède

23:18

Dmytro Pidruchnyi

Ukraine

23:18:30

Jakub Stvrtecky

République tchèque

23:19

Quentin Fillon Maillet

France

23:19:30

Adam Runnalls

Canada

23:20

Eric Perrot

France

23:20:30

Otto Invenius

Finlande

23:21

Andrejs Rastorgujevs

Lettonie

23:21:30

Michal Krcmar

République tchèque

23:22

Benedikt Doll

Allemagne

23:22:30

Philipp Horn

Allemagne

23:23

Vladislav Kireyev

Kazakhstan

23:23:30

Lovro Planko

Slovénie

23:24

Tero Seppala

Finlande

23:24:30

Sturla Laegreid

Norvège

23:25

Anton Dudchenko

Ukraine

23:25:30

Justus Strelow

Allemagne

23:26

Joscha Burkhalter

Suisse

23:26:30

Dmitrii Shamaev

Roumanie

23:27

Didier Bionaz

Italie

23:27:30

Renars Birkentals

Lettonie

23:28

Vetle Christiansen

Norvège

23:28:30

Magnus Oberhauser

Autriche

23:29

Jonas Marecek

République tchèque

23:29:30

Fabien Claude

France

23:30

Viktor Brandt

Suède

23:30:30

Endre Stroemsheim

Norvège

23:31

Sean Doherty

USA

23:31:30

Dominic Unterweger

Autriche

23:32

Anton Vidmar

Slovénie

23:32:30

Aleksandr Starodubets

Corée du Sud

23:33

Antonin Guigonnat

France

23:33:30

Kristo Siimer

Estonie

23:34

Heikki Laitinen

Finlande

23:34:30

Blagoy Todev

Bulgarie

23:35

George Buta

Roumanie

23:35:30

Tomas Sklenarik

Slovaquie

23:36

Konrad Badacz

Pologne

23:36:30

Asset Dyussenov

Kazakhstan

23:37

Mikulas Karlik

République tchèque

23:37:30

Raido Raenkel

Estonie

23:38

Roman Rees

Allemagne

23:38:30

Jan Gunka

Pologne

23:39

Maksim Fomin

Lituanie

23:39:30

Artem Pryma

Ukraine

23:40

Aleksandrs Patrijuks

Lettonie

23:40:30

Patrick Braunhofer

Italie

23:41

Tomas Kaukenas

Lituanie

23:41:30

Anton Ivarsson

Suède

23:42

Vebjoern Soerum

Norvège

23:42:30

Zachary Connelly

Canada

23:43

Christian Gow

Canada

23:43:30

Jake Brown

USA

23:44

Jeremy Finello 

Suisse

23:44:30

Marek Mackels

Belgique

23:45

Maxime Germain

USA

23:45:30

Peppe Femling

Suède

23:46

Gion Stalder

Suisse

23:46:30

Vitalii Mandzyn

Ukraine

23:47

Kacper Gunka

Pologne

23:47:30

Jaakko Ranta

Finlande

23:48

Cesar Beauvais

Belgique

23:48:30

Miha Dovzan

Slovénie

23:49

Jokubas Mackine

Lituanie

23:49:30

Vitezslav Hornig

République tchèque

23:50

Jakob Kublin

Estonie

23:50:30

Oscar Lombardot

France

23:51

Cornel Puchianu

Roumanie

23:51:30

Logan Pletz

Canada

23:52

Elia Zeni

Italie

23:52:30

Patrick Jakob

Autriche

23:53

Anton Sinapov

Bulgarie

23:53:30

Marcin Zawol

Pologne

23:54

Johan-Olav Botn

Norvège

23:54:30

Damian Cesnek

Slovaquie

23:55

Danilo Riethmueller

Allemagne

Actuellement en Master à l'ESJ Lille, je m'avère être un adepte du groundhopping à la recherche de grosses ambiances qui ambitionne de parcourir le globe à travers ses stades de foot. Côté maillot, je fus biberonné au chardon nancéien et au coaching de Pablo Correa. J'ai aussi grandi avec le calme d'Arsène Wenger et les tacles de Laurent Koscielny sur Canal. Mais parce qu'il n'y a pas que le football dans la vie, je vibre tout autant à encourager Thibaut Pinot dans son virage, Julia Simon devant L'Equipe, mais aussi Arthur Fils sur Eurosport.

Dernières publications

En haut