Bilan fin de saison : Une fois encore il y a eu Fourcade et les autres

La saison de biathlon s’est terminée le week-end dernier, comme elle avait commencé : une victoire de Martin Fourcade. Le Français a repoussé les limites du réel cette saison et n’a cessé de caracoler en tête de toutes les disciplines possibles.

.
En effet, après s’être adjugé assez facilement le globe de cristal, il a remporté les 4 disciplines qui composent cette coupe du monde ! (Sprint, Mass Start, Individuel, Poursuite). Seul Schempp a titillé Fourcade sur la mass start, en remportant 2 victoires, autant que le Français. Martin n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai puisque c’est la 3ème fois que cela se produit (après 2013 et 2016). Un seul autre biathlète avait réussi cet exploit auparavant. Et cocorico, c’était déjà un Français en la personne de Raphaël Poirée. Le faire deux années de suite montre la prouesse que vient de réaliser le natif de Céret.

Fourcade, qui n’était pas sûre d’être présent en Norvège ( sa femme attendant un heureux événement), a quand même participé à la dernière étape de la coupe du monde individuelle, mais il a surtout décroché les podiums nécessaires (samedi et dimanche) pour un nouveau record : il est monté 22 fois sur le podium sur les 26 courses au programme cette saison !

Et cerise sur le gateau, sur la toute dernière course du week-end, il s’est imposé pour remporter une 14ème victoires cette saison, record de Forsberg égalé.
Ce succès a été rocambolesque, puisque le Français était parti avec des chargeurs vides, et il lui a fallu l’aide d’un commissaire et de son coach pour pouvoir exécuter ses tirs. Cela ne la même pas perturbé puisqu’il a réalisé un 20/20 pour s’imposer sans difficulté et remporter une ultime épreuve, car sans rival sur les skis. Malgré quelques réclamations, la victoire ne lui sera pas retirée.

Ce dernier succès lui permet de remporter un 16ème globe (général + spécialité) ce qui fait de lui le meilleur de l’histoire en la matière : Bjoerndalen s’est arrêté à 15. Ça place le garçon.

Sa victoire au classement général ne souffre d’aucune contestation tant sa domination a été écrasante et tant la concurrence n’a pas existée. Anton Shipulin, dauphin du Français termine à plus de 300 points. C’est dire…

Sa victoire, il l’a construit dès le début de la saison, en prenant dès la fin de l’année 2016, une avance énorme sur tous ses poursuivants. En effet, après seulement un mois de course, 10 victoires sur les 13 épreuves disputées lui étaient revenus ! Tout simplement exceptionnelle. La 3ème étape de cette coupe du monde en République Tchèque aura été le « summum », puisque le Français a remporté les 3 courses haut la main.

Fourcade totalise donc 10 titres mondiaux en individuel et 63 victoires en coupe du monde. Le record de la légende Norvégienne Bjoerndalen (94 succès) se rapproche doucement mais sûrement.

Derrière Shipulin, dauphin de Fourcade, Johannes Boe, le Norvégien, complète le podium. Suivi des 2 Allemands Peiffer et Schempp.

Côté Français, Jean-Guillaume Béatrix s’empare de la 15ème place du classement général. Quentin Fillon Maillet est 20ème, Simon Desthieux 25ème et Simon Fourcade 38ème. On attendait mieux de nos bleus, qui n’auront été capable que de coups d’éclats.

La saison prochaine, pas de coupe du Monde mais les Jeux Olympiques de Pyeongchang où Fourcade avait décroché 2 podiums et c’était imposé sur le sprint.

Vivement l’année prochaine pour d’autres émotions !

PS : Félicitation à Martin qui est devenu Papa !

Valentin MARTIN.

A propos de l'auteur

Supporter inconditionnel de l'Olympique de Marseille mais aussi du football en général. Fan des Houston Rockets mais surtout de The Beard.

Poster un commentaire

venenatis amet, Praesent diam eget libero venenatis, risus.