Boucles du Haut-Var : il y en avait pour tout le monde

Quatre épreuves toutes catégories sur les Boucles du Haut-Var, afin de commencer la saison sur les chapeaux de roue et s’illustrer dans le sud. A noter qu’il n’y a plus de classement général depuis 2014, il y avait donc quatre victoires à distribuer. Et les équipes les ont partagées.

La première épreuve se déroulait donc dimanche dernier, entre Rians et La Verdière (126 kilomètres). L’épreuve était globalement plate, mais l’arrivée escarpée pouvait créer quelques opportunités pour les plus costauds. Et à a ce petit jeu, c’est Robin Meyer, de l’AVC Aix-en-Provence qui s’est montré le plus fort. Le coureur de 22 ans a devancé de 9 secondes Clément Saint-Martin, du VC Rouen 76. Derrière, le peloton échoue à 16 secondes, et c’est l’Italien Matteo Draperi qui complète le podium, pour l’équipe Team Cycliste Azuréen.

Deuxième épreuve le lendemain, avec un tracé assez similaire et un final en fond plat montant. Au programme, 130 kilomètres entre Aups et Régusse. Le rythme est soutenu toute la journée, les attaques fusent mais personne ne crée vraiment d’écarts conséquents susceptibles d’inquiéter le peloton. Jusque dans les derniers mètres, des coureurs tentent à tour de rôle de surprendre le paquet, mais tout le monde est finalement rappelé à l’ordre. Un sprint massif couronne finalement Ronan Racault (Team Pro Immo Nicolas Roux). Il devance deux coureurs de l’équipe Charvieu-Chavagneux Isère Cyclisme : Rémy Gras et Paul Sauvage.

Deux dernières étapes disputées

Nouveau final difficile à l’occasion de la troisième épreuve, mardi, entre Salernes et Tourtour (106,5 kilomètres). Cette fois-ci, ce sont les 20 derniers kilomètres qui pouvaient faire le tri entre les plus forts et les organismes fatigués. Contrairement à la veille, quelques coups parviennent à partir. Mais c’est dans la dernière portion difficile que le danger se fait sentir. Mickaël Guichard (Team Pro Immo Nicolas Roux), très en forme en ce début de saison, et Kévin Besson (Occitane Cyclisme) creusent l’écart. Derrière, Jérémy Cabot (SCO Dijon-Team matériel-vélo.com) sent le danger et fait la jonction.

A 3 kilomètres du but, un peloton réduit d’une vingtaine d’éléments reprend la tête de course, alors le Dijonnais en remet une couche et part seul à l’avant. Personne ne le reverra. Jérémy Cabot signe une victoire en solitaire pour sa première course de la saison. Il devance de 5 secondes Florent Pereira (Team Pro Immo Nicolas Roux) et Yannick Martinez (Guidon Chalettois).

Victoire solitaire pour finir

Dernière épreuve entre Moissac-Bellevue et Montmeyan, soit 128 kilomètres pour conclure les quatre jours de compétition. Au programme, de nouveau un parcours légèrement accidenté, et 500 derniers mètres difficiles pour faire des différences. Une échappée de trois coureurs prend le large pendant une grande partie de la journée. Après une très grosse accélération à mi-course, le peloton ramène tout le monde à 48 kilomètres du terme. Et puis à la faveur de quelques montées et une allure augmentée, tout explose. Un groupe de 20 prend les devants.

L’essentiel du peloton ne reverra jamais la tête de course. Dans le groupe à l’avant, Clément Saint-Martin (VC Rouen 76) anticipe et sort à 5 kilomètres de la ligne. Quelques secondes de marge qui suffiront pour lui permettre de lever les bras en solitaire. Ronan Racault (Team Pro Immo Nicolas Roux) et Paul Sauvage (Charvieu-Chavagneux IC) complètent le podium.

Une victoire pour l’AVC Aix-en-Provence, une pour le Team Pro Immo Nicolas Roux, une pour le SCO Dijon-Team matériel-vélo.com et une pour le VC Rouen 76. De quoi annoncer une saison amateur à rebondissements avec des cartes à distribuer.

A propos de l'auteur

Je ne sais pas qui attaque le plus entre Pierre Rolland et Rafael Nadal. Je ne sais pas qui monte le mieux entre Chris Froome et Ivo Karlovic. Je ne sais pas non plus qui cumule le plus de revers entre Stan Wawrinka et Nacer Bouhanni. Je n'ai jamais su choisir entre le tennis et le vélo. Mais ce dont je suis sûr, c'est que je n'ai percé dans aucun de ces deux sports.

Poster un commentaire

justo Curabitur dolor. id, dictum sem, quis lectus