Brighton – Manchester United: Attention à une surprise des Seagulls

0
Crédits: The Telegraph
Ligue 1

Les Red Devils se déplacent à Brighton, une équipe qui leur a réussi en Juin mais qui a l’air très bien armée pour créer la surprise cette saison. Une défaite malchanceuse et une belle victoire face à Newcastle a permis aux Eagles de se mettre en confiance, comparé à une équipe de Manchester qui sort d’une grosse désillusion à domicile face à Crystal Palace. Un match qui pourrait voir les favoris se prendre les pieds dans le tapis. Voici les clés du match.

Brighton, l’équipe surprise de l’année ?

Les Seagulls ont vraiment trouvé leur groove. Ils étaient quelque peu timides face à une équipe de Chelsea remplis de ses nouvelles stars, mais les hommes de Graham Potter ont montré du cœur et ont manqué un peu de chance, avec ce but sensationnel de Reece James. Ils se sont rattrapés face à Newcastle avec une belle démonstration 3-0, avec notamment un doublé du français Neal Maupay et un but de son compatriote d’attaque Connolly. Bissouma était monstrueux au milieu jusqu’à son expulsion, sans parler de la révélation de la saison, Tariq Lamptey. L’arrière droit anglais ne fait que courir, au point d’avoir des crampes rapidement dans la partie. Il va très vite, rattrape n’importe quel adversaire à la course, mais il va également très vite vers l’avant avec une vraie qualité de percussion. Il est parfait en piston dans le 3-5-2 de Brighton. A ça s’ajoute une défense ‘centrale’ (à trois derrière) très solide qui sait parfaitement relancer de derrière, une marque de fabrique du coach de Citizens, Pep Guardiola. Webster et Dunk faisait partie de l’aventure l’année dernière mais ils ont été rejoints par Ben White, qui sort d’une belle année en prêt à Leeds, sous la houlette de Bielsa. Cela aide pour se développer à son âge.

Il est tout de même difficile de trouver des hics dans cette équipe en ce début de saison. Ils pressent bien, jouent très bien de derrière mais également en contre comme en profondeur. Les deux avants sont des machines à courir, Trossard et March ont de vraies qualités balle au pied et Bissouma contrôle parfaitement le milieu. Ils ont même un super gardien, avec Matt Ryan pour garder les cages. On notera sûrement un peu de suffisance, un excès de confiance, qui pousse Bissouma à tenter cette talonnade à un mètre du sol qui finit dans le visage de son adversaire. Ou bien même le fait qu’ils sont un peu court physiquement en fin de partie face à Chelsea, qui permet à Chelsea de marquer deux fois après que les Eagles soient revenus à la marque. Cependant, il faut vraiment souligner le bon boulot de Graham Potter, qui pourrait vraiment faire une belle saison. Avec Everton, Brighton est la surprise de ce début de saison.

Composition probable : Ryan – White, Dunk, Webster – Lamptey, Propper, Alzate, March -Trossard, Connolly, Maupay

Manchester United, hic de parcours ou déjà la crise ?

3ème de Premier League la saison dernière, le club le plus titré de Premier League a fini la saison dernière un peu sur les rotules, avec notamment un Bruno Fernandes en perte d’inspiration. Ce fut clairement le cas durant la campagne européenne en Aout et de nouveau le weekend dernier face à Crystal Palace, qui a clairement dominé les Red Devils à Old Trafford. On pouvait le lire au visage de Sir Alex Ferguson, ceci n’est pas le standing du club qu’il a laissé à Moyes en 2013. Les médias et les anciens joueurs sont tous unanimes, ce n’est pas une question d’avoir Sancho ou non dans l’équipe, le mal est beaucoup plus profond. Il manque d’impact, les joueurs ne sont pas concernés, et une défense basse comme Crystal Palace est très difficile à marquer contre aux vues de l’animation offensive. Très bonne en contre, Manchester United doit comprendre qu’en dehors de Liverpool et City, ils partent favoris dans la plupart de leurs matchs. Alors oui, la Premier League change, les ‘underdogs’ ne se content pas de juste défendre et marquer en contre, mais cela existe tout de même souvent et donc il faut certainement changer quelque chose, et ce n’est pas qu’une question de personnel, mais plutôt d’envie et de rigueur défensive, en plus d’une bonne dose de créativité.

On peut tout de même garder quelques aspects de la semaine dernière. Van de Beek fait une super entrée, il était très motivé pour créer des différences, il marque un but de renard de surface, comme un ancien hollandais du club, Ruud Van Nistelrooy. Alors, la comparaison s’arrête là car le néo-mancunien est un 8 hybride, avec des qualités offensives indéniables mais également une capacité de tacle impressionnante.  Le faire démarrer le match à Brighton serait sûrement une bonne idée, peut-être même à la place d’un Paul Pogba qui n’avait pas l’air totalement remis de son cas de COVID ou simplement pas motivé. A côté du français, Scott McTominay a mis de l’impact, du cœur et il s’est beaucoup dépensé. Cette semaine, nous avons vu l’association Maguire Bailly qui, certes face à un adversaire plus faible, a bien fonctionné et devrait être reconduit après la performance … moyenne (?) de Lindelof. Nous pourrions également voir l’arrivée de Henderson dans les buts après quelques belles parades en Caraboa Cup cette semaine.

Composition probable : Henderson – Wan-Bissaka, Bailly, Maguire, Shaw – McTominay, Van de Beek – Greenwood, Fernandes, Rashford – Martial

Pronostic de la rédaction

Brighton 1-1 Manchester United

Des locaux qui sont très motivé, dans l’impact et voudrons continuer sur leur bonne lancée, alors que les visiteurs sont inquiets, pas en confiance, et en manque de créativité. Il risque d’y avoir un bon nombre d’action, avec du talent de chaque côté mais également des bons gardiens dans chaque camp. Un match nul semblerait logique.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here