Football

Castello Lukeba, nouveau patron de la défense lyonnaise

Lukeba

19 ans et déjà un patron ! Depuis quelques semaines Castello Lukeba s'est imposé comme titulaire indiscutable au sein de la défense centrale de l'Olympique Lyonnais. Le jeune défenseur central n'en finit plus d'impressionner. Lors du match contre Nice où il était aligné avec Thiago Mendes en défense centrale, il a totalement éteint les très efficaces attaquants Niçois que sont les Amine Gouiri, Andy Delort et Justin Kluivert. Castello Lukeba est devenu le point d'ancrage essentiel de la muraille lyonnaise et cela en moins d'une demi-saison.

Numéro 4 dans la hiérarchie de la défense lyonnais au début de la saison, rien ne laissait penser que Castello Lukeba serait aujourd'hui un élément indispensable de l'effectif lyonnais. Les blessures répétées de Jason Denayer, l'entorse de Sinaly Diomandé, l'exclusion du groupe de Marcelo, les pépins physiques de Jérome Boateng ont permis au jeune lyonnais de faire sa place dans l'effectif si bien qu'aujourd'hui il est passé devant Denayer et Diomandé dans la hiérarchie des défenseurs lyonnais.

Arrivé au centre de formation de l'Olympique Lyonnais à seulement 8 ans, Castello Lukeba possède des qualités exceptionnelles pour évoluer au poste de défenseur central. Du haut de ses 19 ans et de ses 1m84, le jeune gaucher impressionne les suiveurs de la Ligue 1 à l'image de l'ancien joueur de l'Olympique de Marseille Benoît Cheyrou, aujourd'hui consultant pour Prime Video. Il a d'ailleurs fait une éloge du jeune lyonnais après la rencontre face à Nice : « Quand on ne le connait pas et qu’on regarde ce match contre Nice, on se dit que c’est un vieux briscard et qu’il a déjà 30 ans. Il a été aligné en début de saison, il ne faut pas l’oublier et il a été victime du match cauchemardesque à Angers ou rien n’a été. Il est sorti du 11 de départ mais depuis qu’il est revenu, il a enchainé une petite dizaine de matchs. Aussi bien dans les interventions défensives que dans les relances avec son pied gauche. Il est intéressant. » Contre Nice, Lukeba n'a concédé qu'une seule faute, a récupéré 10 ballons et réalisé deux interceptions pour 80% de duels gagnés et 96% de passes réussies.

Des qualités dès le plus jeune âge

Le jeune joueur de l'Olympique Lyonnais a commencé le football au sein de l'Olympique St Genis Laval avant de très vite partir pour le centre formation de l'Olympique Lyonnais. Lukeba a toujours impressionné ses coachs à commencer par Jean-François Vulliez, le patron du centre de formation de l'OL. Pourtant il n'attendait pas à ce que son ancien protégé explose si rapidement à l'OL. « Il y a eu une réflexion en préformation même s’il n’était pas dans le 1er tiers des meilleurs, car on voyait ces bases. Dans cette catégorie, il a pris du leadership et le capitanat. Nous avons pressenti à ce moment-là qu’il pouvait franchir cette étape. Il n’y avait pas de certitudes mais une prédiction. Nous lui avons toujours dit : « tu as de bonnes bases, la croissance va arriver. Nous allons créer le futur en fonction de ton évolution. Nous avons travaillé sur l’aspect technique et mental en attendant que le physique soit au rendez-vous. »

La patron de la formation lyonnais développe ensuite sur les qualités du jeune défenseur :  Castello possède une bonne lecture du jeu et c’est un défenseur dans l’âme. Il est fort dans les duels. Il aime défendre son but. Sa lecture lui permet d’anticiper. Il aime relancer des ballons pour jouer à l’intérieur du jeu, des ballons propres. Avec Boateng à côté de lui, il peut devenir un meilleur défenseur. C’est surtout la gestion des priorités, dans les phases d’attaque de l’adversaire : où je dois me placer. Sur ces prises de décision ultra rapide, c’est là qu’un partenaire comme l’Allemand va l’aider : fixer ou pas, prendre l’espace ou pas, comment couper les lignes… »

Le futur Umtiti ?

Lukeba est sous contrat avec l'OL jusqu'en juin 2025 où il a notamment prolongé récemment son contrat, Jean-Michel Aulas a pris le soin de sécuriser très vite le dossier pour éviter la fuite de sa nouvelle pépite. Gaucher comme son prédécesseur, Lukeba fait penser à un certain Samuel Umitit. L'ancien pensionnaire de St Genis Laval possède des qualités similaires avec le champion du monde 2018. Cependant Jean-François Vulliez refuse la comparaison. « Avec Samuel Umtiti, les deux parcours sont différents. Umtiti était plus précoce et il était attaquant avant de reculer plus bas sur le terrain. Castello a une maturité plus tardive. Mais ils sont similaires en terme d’agressivité sur l’adversaire et en qualité de relance sur le pied gauche” expliquait-il au micron de RMC il y a quelques jours. Évoluant le plus souvent au coté de Jérome Boateng, Lukeba dispose d'un mentor de choix pour l'aider dans sa progression. Et lorsqu'on lui parle de la comparaison avec Umtiti, Lukeba reste humble. Umtiti ? Dès mon plus jeune âge on m'a comparé à lui parce que nos profils sont un peu similaires. Après, je pense que je suis encore loin de son niveau. On va profiter des vacances pour se vider la tête, recharger les batteries et revenir en 2e partie de saison pour revenir là où on doit être, c'est-à-dire aux premières places. On croit toujours à l'Europe” a-t-il déclaré.

Patron de la défense lyonnais, Lukeba n'oublie jamais de remercier ses coéquipiers et son coach comme après le match entre l'OL et Metz en décembre dernier où le jeune lyonnais a notamment marqué son premier but en match officiel. “Beaucoup de bonheur. J’avais déjà eu la chance de marquer pour mon premier match avec les pros durant l’été, c’était en amical. Aujourd’hui, c’est en match officiel. C’est un sentiment encore plus fort. Je suis allé remercier Rayan Cherki qui m’a offert la passe décisive. Le coach me fait confiance. J’essaie de lui rendre la pareille en montrant ce que je sais faire. Je veux être solide défensivement, remporter mes duels et essayer de casser les lignes, faire avancer le jeu pour apporter un plus à l’équipe.”

 

 

 

Dernières publications

En haut