Cercle Bruges : À l’épreuve de l’élite ?

0
Ligue 1

Promu en Jupiler League cette saison, le Cercle Bruges, club satellite de l’AS Monaco, se retrouve déjà à un premier tournant de son projet. Enquête.

Renforcer les liens

La première mission est d’accentuer encore un peu plus la ressemblance et créer une identité commune entre le club belge et le club de la Principauté. Comme l’a dit Laurent Guyot au journal belge Le Vif, le nouveau coach des Groen-Zwart : “Le projet, au-delà des résultats”, c’est d’être capable de créer une identité Cercle-Monaco qui puisse perdurer.”. Une identité qu’on peut déjà retrouver dans le jeu avec un 4-4-2 privilégiant un jeu sur les côtés et un bloc compacte à la perte du ballon, à l’image du Monaco champion en 2016/2017.

Pour parvenir à ce schéma de jeu, Laurent Guyot s’appuie sur la colonne vertébrale qui a permit au club de monter la saison dernière. On retrouve donc les Nardi, Lambot, Omolo, Mercier, Cardona dans le XI titulaire. À ces joueurs s’ajoutent des recrues comme Bongiovanni, Etienne, Hoggas ou Vitinho. Un petit mélange entre jeunesse, recrues et joueurs du crue. Une mayonnaise qui a eu du mal à prendre en préparation mais qui s’est vite assaisonné avec le retour tardif d’Irvin Cardona aux affaires.

Crédit photo / Gazet Van Antwaerpen

Cardona-Mercier, les clés du jeu

Ce sont les deux principaux artisans de la montée, Xavier Mercier, meilleur joueur de D1B la saison dernière, et Irvin Cardona, pépite du club monégasque. C’est très certainement autour de ces deux joueurs que Laurent Guyot va s’appuyer pour son projet de jeu et son idée de foot offensif. Auteur respectivement de 10 buts et 9 passes pour Mercier et 6 buts et 6 passes en seulement 15 matchs pour Cardona en Jupiler B, les deux hommes sont très attendus cette saison parmi l’élite belge. L’interrogation concerne plus Irvin Cardona, enclin à des blessures assez fréquemment.

 


Pour le premier match de la saison à Saint-Trond, le Cercle a concédé un match nul et vierge pour son retour au plus haut niveau national. Privé de Cardona blessé, c’est Guévin Tormin, autre monégasque qui est aligné en attaque. dans le onze suivant : Nardi-Palun-Taravel-Lambot-Omar-Omolo-Koné-Hoggas-Mercier-Tormin-Bruno. Un bon match de reprise et de bonnes choses vues durant la rencontre. Une solidité défensive rassurante et une attaque inefficace orpheline de son jeune buteur. À noter la première rentrée du belge Adrien Bongiovanni et de Yoann Etienne, deux jeunes monégasques qui ont beaucoup apporté.

Et la suite ?

Le Cercle souhaite se maintenir en Jupiler League et permettre aux jeunes de se montrer pour pouvoir intégrer l’AS Monaco. Cette nouvelle exposition permet également à l’autre club de Bruges de retrouver une exposition intéressante sur la scène footballistique. Les arrivées du mondialiste japonais Ueda ou le recrutement de jeunes à fort potentiel comme Nicole Cudrig de l’Udinese ou d’Andi Koshi, international U17 belge en sont la preuve.

Le projet est intéressant et cette nouvelle expérience en D1 va permettre au club de prendre un nouveau virage. Pourquoi ne pas viser l’Europe d’ici quelques années et offrir la possibilité aux jeunes pousses monégasques de rester un peu plus longtemps dans la Venise du Nord ?





Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here